Montre connectée ou sportive ? La Suunto 7 ne choisit pas, elle fait les deux

 

La marque d'accessoires sportifs finlandaise Suunto présente la Suunto 7. Une montre qui allie le meilleur des deux mondes en associant une interface de tracking complète et des performances sportives avec les fonctionnalités pratiques du quotidien de Wear OS.

Dans le domaine des montres connectées, il ne semble pas y avoir de juste milieu. D’un côté les grandes marques de montres sportives utilisent toutes leurs interfaces propriétaires pour tracker les performances sportives des utilisateurs. Avec des limitations frustrantes en termes de connectivité avec les smartphones.

De l’autre côté se trouvent les grandes marques de la high-tech, qui proposent des montres connectées orientées vers le grand public. Des montres réussies d’un point de vue design, mais avec des fonctionnalités de suivies sportives souvent très limitées.

Avec la Suunto 7, la marque Suunto semble avoir trouvé une excellente voie médiane. La Suunto 7 est une montre sportive connectée qui bénéficie non seulement de l’expérience de Suunto en la matière et propose en plus toutes les fonctionnalités et applications de Wear OS, le système d’exploitation pour montre connectée conçu par Google.

La Suunto 7 est actuellement en promotion. Habituellement vendue à 479 euros, elle passe pendant les prochains jours au prix de 429 euros chez la Fnac et au prix de 379 euros chez Boulanger.

Qui est Suunto ?

Suunto n’est pas une marque très connue du grand public. Cette marque finlandaise qui existe depuis 1936 est surtout connue des amateurs de sports outdoor. Elle conçoit non seulement des boussoles ou des ordinateurs de plongée sous-marine, mais aussi depuis quelques années maintenant des montres connectées. Des montres qui se destinent aux randonneurs ou aux alpinistes, mais aussi aux sportifs d’une manière générale.

Toute l’expérience sportive de Suunto dans la Suunto 7

La Suunto 7 est la dernière montre connectée de Suunto, sortie au printemps dernier. Elle bénéficie de toute l’expérience de Suunto en matière de design d’appareil sportif.

C’est une montre robuste qui n’a pas peur des éléments. Elle est résistante aux chocs, à l’eau et à la saleté. Vous pouvez tout à fait courir sous la pluie et dans la boue, elle n’est pas du genre fragile. Son écran est d’ailleurs protégé par un verre Gorilla Glass résistant aux rayures.

Pour autant, c’est une montre qui se fait oublier facilement. Si elle est assez épaisse (15,3 mm, une épaisseur nécessaire pour pouvoir embarquer la batterie et l’électronique), elle ne pèse que 70 grammes sur la balance. Elle n’est donc pas une gêne quand il faut aller courir. En plus de son écran tactile, elle dispose également de quatre boutons physiques sur les côtés, de façon à pouvoir être manipulée facilement et rapidement pendant l’effort.

Une interface complète pensée pour le sport

La plus grande particularité de la Suunto 7 provient toutefois de son interface. Cette montre connectée embarque en effet à la fois Wear OS, l’interface de montre connectée de Google, mais aussi Suunto, l’interface sportive de la marque.

L’interface Suunto, pour commencer, permet de tirer pleinement parti des fonctionnalités hardware de la montre. Concrètement, c’est elle qui va vous permettre de profiter du GPS intégré pour afficher en temps réel la carte et l’itinéraire de votre course ou de votre randonnée. C’est aussi elle qui peut mesurer votre fréquence cardiaque ou vous indiquer le dénivelé parcouru grâce à son altimètre intégré.

La Suunto 7 est d’ailleurs très simple à utiliser. Un clic sur le bouton physique situé en haut à droite du cadran permet de lancer l’application Suunto. Vous n’avez plus qu’à choisir le type d’activité sportive que vous voulez suivre (70 modes sportifs, de la course à pied à la natation en passant par la course sur tapis de sol, sont disponibles), de choisir éventuellement un itinéraire à suivre et à lancer le début de l’activité.

La Suunto 7 va alors indiquer la distance parcourue, la vitesse moyenne et envoyer les différentes données sportives de l’effort à l’application, pour les consulter plus tard.

Une montre qu’on ne retire pas une fois sortie du vestiaire

Le grand avantage de la Suunto 7, c’est qu’une fois revenu de la salle de sport ou de votre session de footing, vous pouvez la garder au poignet. C’est ici qu’entre en jeu l’interface de Wear OS. C’est elle qui permet d’accéder à toutes les fonctionnalités liées à l’écosystème de Google.

Concrètement, Wear OS permet de télécharger de nombreuses applications issues du Play Store directement sur sa montre : Spotify, Shazam, IFTTT, mais aussi Nike Run Club ou encore CityMapper.

Wear OS facilite également grandement la connexion entre la Suunto 7 et le smartphone. Elle permet de voir ses notifications, de répondre à ses SMS ou de voir qui appelle. Elle affiche son agenda ou permet encore de faire appel à Google Assistant pour poser rapidement une question ou lancer un minuteur. La Suunto 7 est également compatible avec Google Pay. On peut donc payer sur un terminal de carte bleue directement avec sa montre.

La Suunto 7 à seulement 379 euros

La Suunto 7 est sortie au printemps dernier dans pas moins de 5 coloris différents : Black Lime (noir et jaune), Graphite Copper (gris et cuivre), Sandstone Rosegold (sable et rose), All Black (noir) et White Burgundy (blanc). Un sixième coloris, Graphite (gris) sera disponible en édition limitée pour les fêtes de fin d’année dès le 3 décembre prochain au prix de 429 euros.

Le prix de la Suunto 7 baisse de 100 euros et fond donc à 379 euros. Pour rappel, son prix de lancement était de 479 euros au printemps dernier. C’est le prix le plus bas jamais vu sur cette montre qui propose le meilleur compromis entre montre sportive et montre connectée.