Microsoft ne développe pas une console dédiée à son service de cloud gaming, xCloud. Le service vise avant tout les smartphones sous Android, alors que Project Scarlett visera le salon.

Microsoft prépare à la fois le lancement de sa prochaine génération de console, avec Project Scarlett, et de son service de cloud gaming, xCloud. Le cloud gaming permet pour rappel d’accéder aux jeux vidéo sans machine performante, en jouant en streaming sur les serveurs de l’éditeur du service. Cette technologie n’intéresse pour le moment que 15% des joueurs en Europe, et Microsoft a plusieurs fois rappelé que cette technologie n’en n’était qu’à ses balbutiements. C’est ce qu’a récemment rappelé Phil Spencer, patron de Xbox pour Microsoft, lors d’une série d’interviews avec Gamespot, en faisant le point sur certaines questions.

Pas d’équivalent au Chromecast Ultra chez Microsoft

Pour Phil Spencer, le cloud gaming ne s’imposera pas comme solution grand public « avant des années et des années ». Il donne l’exemple de Netflix qui existe depuis 20 ans, même si la firme n’a pas toujours proposé un service de streaming pour ses films et séries. Il explique que xCloud sera avant tout un moyen pour les jeux Xbox d’atteindre les smartphones et les tablettes, en priorité sous Android.

Alors que plusieurs consoles de nouvelle génération semblaient être prévue en 2018 pour Xbox, Phil Spencer n’a finalement annoncé qu’une seule machine sous le nom de code Project Scarlett lors de l’E3 2019, sous-entendant qu’une machine avait été annulée entre temps. Été alors né la rumeur estimant que la machine avait été remplacée par une console dédiée au cloud. Cet appareil aurait pu prendre la forme d’une petite box TV, à la manière d’une Nvidia Shield, ou du Chromecast Ultra, qui servira d’accès à Google Stadia.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Phil Spencer dément clairement cette rumeur : « Nous n’avons pas dis qu’une console dédiée au streaming était en développement. Nous ne travaillons pas sur une console dédiée au streaming pour le moment. Le smartphone dans votre poche est notre cible pour votre streaming, et la console que nous proposons vous permet de jouer localement. ». Il insiste sur le fait que xCloud est avant tout une technologie permettant l’accès aux jeux classiques sur mobile et « apporter l’expérience Xbox partout avec vous ». Il ne souhaite pas « promettre de la 8K ou du 120 Hz », une référence à peine masquée à ce que promet Google avec Stadia.

Lancement dès 2019 dans plusieurs marchés

Microsoft l’a déjà annoncé « nous lancerons le service en 2019 sur certains marchés, et le dépliement continuera progressivement ». Phil Spencer ajoute « lorsque nous parlons de xCloud, nous utilisons des mots comme « essais ou tests », ce n’est pas parce que nous ne croyons pas dans notre technologie, qui est aussi bonne qu’ailleurs, mais plutôt pour mieux refléter la réalité » du temps que prendra le marché du cloud gaming à se généraliser.

Google Stadia, PlayStation Now, xCloud, Shadow : le comparatif des offres de cloud gaming