PS5 et Xbox Series X | S : comment augmenter le stockage à petit prix

 

Les nouvelles consoles de jeux intègrent des SSD ultra rapides, mais assez avares en espace de stockage. Voici comment augmenter facilement cet espace et à petit prix.

Les consoles de nouvelle génération

Les consoles de nouvelle génération // Source : Frandroid

Les consoles de nouvelle génération, que ce soit celles de Microsoft avec la Xbox Series S et la Xbox Series X, ou la PlayStation 5 de Sony et la PlayStation 5 Digital Edition, intègrent toutes un stockage SSD. Chez les deux marques, ce stockage ultra rapide va permettre de réduire le temps de chargement des jeux, mais aussi de repenser la conception des jeux. Problème, le stockage de ce type est encore assez cher, et les nouvelles consoles ont donc de relatives faibles capacités de stockage.

Heureusement, il y a des solutions pour corriger ce problème et nous allons voir ce qu’il est possible de faire, avec les avantages et inconvénients de chaque solution.

PS5 et Xbox Series X | S : quel est l’espace réellement disponible ?

On l’a évoqué, les consoles ont un espace de stockage assez restreint, mais à quel point ? Voici pour commencer, les capacités annoncées par les marques.

  • Xbox Series S : 512 Go
  • PlayStation 5 Digital Edition : 825 Go
  • PlayStation 5 : 825 Go
  • Xbox Series X : 1 To

On ne peut malheureusement pas s’arrêter à la capacité officielle indiquée par les marques, puisqu’il ne tient pas compte de la place réservée par le système et ses fonctions (notamment Quick Resume chez Microsoft) ni à la conversion d’une capacité annoncée en base 10 à la réelle capacité en base 2. C’est pour cette raison que n’importe quel type de stockage semble « perdre » en capacité une fois formaté sous Windows (les autres systèmes peuvent gérer cette conversion différemment).

Pour le moment, seule la Xbox Series X a pu commencer à être testée par la presse. Cela permet de savoir que la console ne proposera que 802 Go de libres pour installer des jeux et des applications. Si on applique les mêmes proportions entre le stockage libre et le stockage annoncé pour les autres consoles, on obtient 410 Go environ pour la Series S et 650 Go environ pour les deux PlayStation 5. C’est évidemment un calcul indicatif et approximatif, en attendant que des tests plus concrets puissent nous informer sur les espaces libres réellement laissés pour les jeux.

Ça prend combien de place un jeu ?

Il faut aussi se poser la question de la place que pourront prendre les jeux. Ici, c’est Sony qui a dévoilé l’espace qu’occuperont certains jeux du lancement de la PlayStation 5. Voici les informations que l’on connait.

  • Demon’s Souls : 66 Go
  • Spider-Man Miles Morales Ultimate Edition (qui intègre Spider Man Remastered) : 105 Go

On peut voir que les gros jeux devraient au moins osciller entre 50 et 100 Go. Avec une telle taille, il ne serait possible que d’installer une dizaine de ces jeux sur la console en même temps. En espérant que les jeux sur les consoles de nouvelle génération n’occupent pas davantage d’espace. Sans rentrer dans les détails, le passage d’un disque dur mécanique à un SSD permet d’économiser certaines astuces de développement qui faisait grossir les jeux. À l’inverse, le passage à une nouvelle génération est souvent synonyme de plus d’ambitions, et donc de plus choses à intégrer dans les jeux, et plus d’espace occupé.

Comment augmenter le stockage sur Xbox Series S et Xbox Series X ?

Avec la carte d’extension officielle Xbox

Pour augmenter l’espace de stockage, les fabricants offrent différentes solutions. Celle que Microsoft met en avant est le système de carte d’extension. Il s’agit d’un SSD externe spécialement développé avec Seagate et commercialisé à 270 euros par Microsoft, soit presque le prix d’une Series S neuve. Il a une capacité de 1 To (920 Go de capacité réelle) et propose le même niveau de performance que le SSD interne des Xbox.

Le SSD externe un peu plus grand qu’une carte SD

Le SSD externe un peu plus grand qu’une carte SD // Source : The Verge

Il s’installe simplement et s’ajoute de façon transparente au stockage de la console pour installer aussi bien les jeux d’ancienne génération que les jeux conçus Xbox Series S ou Xbox Series X. C’est la solution de stockage la plus simple et performante sur Xbox, mais aussi la plus onéreuse.

Avec un disque dur ou un SSD externe en USB

Comme sur Xbox One, Microsoft propose de brancher des stockages externes par USB sur la Xbox. Avec cette solution à petit prix, il est possible de stocker et lancer les jeux Xbox, Xbox 360 ou Xbox One en rétrocompatibilité, mais aussi de stocker les jeux Xbox Series S et Xbox Series X. Comme les jeux next-gen sont conçus pour tourner sur le SSD interne ou la carte d’extension, il n’est pas possible de les lancer depuis un stockage USB, même avec un SSD externe. Mais Microsoft permet quand même de télécharger les fichiers des jeux sur ces stockages USB pour éviter de repasser par l’installation du Blu-ray, ou le téléchargement complet du jeu.

D’après les premiers tests de la presse, copier un jeu depuis un stockage externe vers le SSD interne peut prendre entre 2 et 7 minutes, alors que l’opération inverse peut prendre jusqu’à 11 minutes. C’est effectivement beaucoup plus rapide que de télécharger le jeu, pour de nombreuses connexions.

Contrairement à ce que Microsoft peut indiquer dans sa documentation, le minimum requis pour un stockage USB sur Xbox est d’avoir une capacité d’au moins 128 Go, et de se connecter en USB 3.0 ou plus rapide. Il n’est pas nécessaire d’avoir un stockage USB 3.1.

Comment augmenter le stockage sur PlayStation 5 ?

Avec un SSD NVME au format M.2

Sony n’a pas été aussi bavard concernant les solutions proposées sur PlayStation 5, mais la présentation de Mark Cerny en mars nous donne déjà le plus important. Pour augmenter le stockage SSD de sa console, le fabricant a opté pour une solution misant sur les prix plus bas du marché des SSD pour ordinateur. Ainsi, certains SSD internes au format M.2 seront compatibles avec la PlayStation 5, et il sera possible de connecter ces SSD sur un slot M.2 laissé vacant dans la console.

La marque n’a pas encore donné de liste de SSD compatibles ni précisé la procédure pour installer le SSD en question. Cette solution devrait rapidement permettre de tirer les prix du marché vers le bas. Au moment où ce dossier est écrit, le Samsung 980 Pro qui semble être suffisamment rapide pour être compatible est commercialisé à 270 euros pour 1 To de stockage. Encore une fois, Sony n’a pas confirmé si ce SSD était compatible, notamment au niveau de son encombrement physique ou de sa vitesse de lecture. Nous ne recommandons pas l’achat d’un SSD pour augmenter le stockage de la PS5 tant que Sony n’a pas donné plus de détails sur le fonctionnement.

Avec un disque dur ou un SSD externe en USB

Comme sur Xbox, Sony indique qu’il sera possible de jouer aux jeux PlayStation 4 directement depuis un disque dur ou un SSD externe en USB.

En revanche, à notre connaissance, Sony n’a pas encore confirmé s’il serait possible de stocker des jeux PS5 sur un espace de stockage USB pour éviter les installations ou temps de téléchargement.

Quel disque dur ou SSD externe choisir pour sa console ?

On l’a vu, ajouter du stockage SSD directement aux consoles devrait être une opération assez onéreuse. La première chose que nous recommandons est d’attendre. Il ne sert à rien de se presser pour augmenter le stockage des consoles avant de les avoir déjà remplis. Même si leur capacité est limitée, il faudra un peu de temps avant de remplir le stockage de la Xbox Series X ou de la PS5. On s’inquiète en revanche un peu plus pour les quelque 400 Go que devrait proposer la Series S, au mieux.

Si vous préférez investir dès maintenant, ou que vous avez peur d’être à l’étroit avec la Series S, alors nous recommandons chaudement de se tourner vers un disque dur externe ou un SSD à connecter en USB. Nous avons un guide d’achat dédié à ce sujet que nous vous invitions à consulter. Voici quelques références.

Western Digital WD_Black 5 To : 130 euros

Conçu en partenariat avec Microsoft, mais parfaitement compatible avec les PlayStation, le WD_Black offre une très bonne capacité de stockage de 5 To, pour seulement 130 euros. De plus, un abonnement de 2 mois au Xbox Game Pass Ultimate est offert avec l’achat de ce disque dur.

Il fonctionne à 7200 tr/min, en USB 3.0 et offre un débit de lecture de 250 Mo/s. De plus, deux ports USB-A sont proposés à l’arrière du disque dur pour recharger des périphériques ou des accessoires comme une manette de jeu. Il se connecte à la console par un câble USB 3.0, mais demande une alimentation électrique supplémentaire pour fonctionner.

Samsung SSD externe T5 : entre 100 et 300 euros

Un SSD externe en USB ne sera pas aussi rapide que les SSD internes des consoles, mais cela permet tout de même de copier rapidement un jeu d’un support à l’autre. Samsung propose des SSD portables qui ne font pas exploser la facture. Sous la barre des 100 euros pour la version 500 Go (de quoi doubler la capacité de la Series S), et jusqu’à 300 euros pour le modèle 2 To.

Cette solution aura l’avantage de pouvoir être réutilisée plus facilement par la suite comme un simple SSD externe qui pourra stocker vos photos, ou accompagner un PC portable. Il se connecte et s’alimente par son port USB-C, grâce à un câble fourni permettant de le brancher sur les ports USB-A des consoles.

Dernière solution : construire son SSD externe

Les SSD internes de nos PC sont très régulièrement en promo, et il peut donc être avantageux de faire l’achat d’un boitier externe USB. Il s’agit d’un boitier dans lequel on peut facilement installer un SSD interne, pour ensuite le connecter directement en USB sur les consoles. Il existe de nombreux modèles que l’on peut trouver pour moins de 20 euros sur Internet.

Avec ce type de boitier, il suffit ensuite de prendre un SSD au format SATA pour construire un SSD externe. Les tarifs sont très bas pour ce type de SSD : moins de 230 euros pour 2 To, et 110 euros pour 1 To.

Les derniers articles