Comment installer un VPN sur Android et à quoi cela sert ?

 

Si l'on pense en premier lieu au VPN sur ordinateur, leur usage s'étend aussi aux autres appareils et notamment sur smartphones ou tablettes Android. On dit concrètement à quoi cela peut vous être utile et quels sont les meilleurs services sur cette plateforme.

Un VPN, ça sert non seulement à chiffrer sa connexion, mais aussi à délocaliser son adresse IP en se connectant à un serveur. En installant un VPN sur son smartphone Android, l’idée est d’améliorer sa confidentialité : aucun hacker ou entité étatique ne peut savoir ce que vous faites ou téléchargez en regardant votre connexion Internet. Par son principe technique, un VPN peut sembler impressionnant à installer et à utiliser. Ce n’est vraiment pas le cas, même sur un smartphone Android.

Ce qu’il faut savoir avant d’installer un VPN sur son smartphone

On ne va pas se mentir, installer un VPN est de loin la partie la plus simple. Cependant, il faut savoir déjà faire le tri dans les centaines d’applications estampillées VPN disponibles sur le Google Play. Évitez surtout les applications de VPN gratuits, qui peuvent être des nids à malwares en plus d’être des VPN de très mauvaise qualité.

Privilégiez donc les VPN certifiés par le Play Store. N’hésitez pas non plus à regarder les commentaires d’utilisateurs pour vous donner une meilleure idée. Une fois votre application choisie, pas de configuration supplémentaire à effectuer depuis votre smartphone, en dehors de télécharger l’application, il n’y a rien d’autre à faire.

La liste des VPN disponibles sur le Play Store est interminable

Comment utiliser un VPN sur Android ?

Une fois l’application lancée, il vous sera surement demandé de créer un compte afin d’utiliser le service (pour les VPN payants principalement). Le fonctionnement d’un VPN sur Android diffère très peu de celui sur un PC Windows ou Mac. Encore mieux, l’usage est encore simplifié. Si vous désirez par exemple vous connecter rapidement à un serveur VPN sans entrer dans des détails techniques, il suffit de cliquer sur le bouton Connecter. Celui-ci permet de se connecter au serveur le plus rapide ou celui du pays le plus proche.

Pensez tout de même à vérifier la localisation de votre connexion sous VPN, il peut arriver que la localité par défaut ne soit pas celle du pays où vous vous trouvez, souvent par manque de serveurs. Comme sur ordinateur, en un clic et sans autre manipulation, vous êtes alors connecté à un serveur VPN. Votre connexion devient chiffrée et votre adresse IP est délocalisée, le tout symbolisé par une icône en forme de clé située dans la barre en haut à droite de l’écran.

Lors de la première connexion, Android va vous demander de valider la connexion VPN, comme c’est le cas ici avec le VPN Surfshark

Cette méthode ne permet toutefois pas de choisir le serveur — et donc le pays — sur lequel se connecter. Pour ce faire, rendez-vous dans le moteur de recherche de votre VPN, le plus souvent une liste de pays et de villes. Cette liste varie en fonction du VPN choisi.

Pour les utilisateurs expérimentés ou soucieux de leur confidentialité, certains VPN permettent également de se connecter à des serveurs disposant d’IP statiques (qui ne changent pas à chaque nouvelle connexion au serveur). D’autres VPN proposent aussi la fonction dite de multihop, ou serveurs multiples, permettant de se connecter via un routage sur deux serveurs distants, et ainsi multiplier par deux sa confidentialité, au détriment du débit.

En général, chaque VPN dispose d’un moteur de recherche permet de trouver facilement des localisations de serveurs pour s’y connecter.

Quelles sont les options à connaître ?

La plupart des applications VPN disposent d’options avancées comprenant de nombreuses fonctionnalités pratiques. Voici quelques-unes des plus importantes :

Le split-tunneling

Souvent nommée Whitelister ou Liste blanche, le split-tunneling permet d’exclure ou d’inclure automatiquement certaines applications de la connexion VPN. Par exemple, vous pouvez faire en sorte que l’application Netflix soit la seule à transiter via le VPN — pour contourner le géoblocage et accéder au catalogue américain — tandis que toutes les autres applications disposeront de la connexion Wi-Fi ou 4G, plus rapides.

Le Kill Switch

Cette option Kill Switch permet de couper la connexion à Internet si jamais l’accès au serveur VPN se coupe brusquement. Et ce, afin de garantir la confidentialité des données qui pourraient fuiter lors du switch de connexion entre le VPN et votre réseau Wi-Fi ou 4G local. Nous vous conseillons d’ailleurs fortement de l’activer systématiquement.

Remplacer la position GPS

C’est l’une des particularités des applications mobiles de VPN, la possibilité de faire correspondre la position GPS de son téléphone à la position du VPN. Un bon moyen de préparer ses vacances quelques jours en avance ou de faire croire à une autre application que vous vous trouvez dans une localité différente. Oui, on pense à vous les joueurs de Pokémon Go. Attention toutefois, seuls certains VPN proposent cette fonctionnalité comme Surfshark, Express VPN ou NordVPN, par exemple.

Quels sont les meilleurs VPN à utiliser sur Android ?

NordVPN

C’est de loin le plus grand nom du monde VPN, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est à la hauteur du battage médiatique. NordVPN offre principalement d’excellentes performances avec un immense réseau de serveurs dans le monde entier. Mais, ce qui impressionne vraiment, c’est l’accent mis par NordVPN sur la sécurité.

Avec le double chiffrement 2048 bits, la navigation web est aussi sûre que possible. On peut même avoir directement accès à une fonction baptisée Onion over VPN qui utilise le réseau chiffré Tor pour les plus téméraires. La fonction multihop et quelques serveurs permettant d’accéder au Web dans des régimes autoritaires comme la Chine et les Émirats arabes unis sont également au programme.

L’application Android en elle-même est extrêmement simple et intuitive, mais ne dispose malheureusement pas de la fonction de remplacement de position GPS.

En ce moment, NordVPN propose un abonnement de 2 ans avec 4 mois offerts pour 80,73 euros, soit 2,88 euros par mois.

Surfshark

Surfshark est un VPN relativement récent si l’on compare à la concurrence, mais dispose de séreux atouts qui le font jouer dans la cour des grands. L’application Android de Surfshark est l’une des seules applications VPN sur le marché capable d’acheminer votre connexion à travers des serveurs chiffrés en plus de remplacer votre position GPS.

Même sans cette fonction, Surfshark reste un choix sûr. Avec plus de 1700 serveurs dans plus de 63 pays disposant chacun d’un DNS privé. C’est aussi un excellent VPN pour avoir accès aux catalogues étrangers des plateformes de streaming, comme avec Netflix.

En ce moment, Surfshark propose un abonnement de 24 mois pour 59,76 euros, soit 2,49 euros par mois, ce qui en fait l’un des VPN payants les moins chers du marché.

ExpressVPN

ExpressVPN est un VPN puissant et surtout extrêmement simple d’utilisation, surtout sur Android. Vous voulez diffuser Netflix depuis les États-Unis, la France, le Japon ou à peu près n’importe où ailleurs ? ExpressVPN vous le permet dans les meilleures conditions. Dommage que la fonction de remplacement de GPS ne soit pas de la partie.

Le VPN dispose d’un DNS privé sur chaque serveur, d’un large choix de protocoles, d’un mode kill switch, d’un mode split tunneling et d’une interface qui plaira aux débutants comme aux experts. Le tout accompagné de vitesses de premier ordre sur presque tous les serveurs.

Si nous devions trouver un défaut, ce serait le fait qu’ExpressVPN ne propose que cinq connexions simultanées. Vous pouvez néanmoins installer l’application sur autant d’appareils que vous le souhaitez et vous connecter et déconnecter simplement pour contourner ce problème.

ExpressVPN propose en ce moment une offre d’un an à 8,60 euros par mois, soit 102,10 euros sur 12 mois.


Les meilleurs VPN du moment

Tous les meilleurs VPN

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.