MWC 2020 : encore des désistements à cause du coronavirus… et alors ?

 

Depuis quelques jours, les deffections se multiplient pour le MWC 2020. Sony, Nvidia, Amazon, Intel ou LG ont d'ores et déjà annoncé leur annulation. Mais malgré tout, la période sera tout de même l'occasion pour toutes les marques de faire l’étale de leurs nouveautés, que ce soit à Barcelone ou non.

Depuis plusieurs semaines, l’épidémie de coronavirus jette de fortes craintes sur l’industrie des nouvelles technologies. Depuis le début de l’épidémie, ce sont ainsi plus de 1000 personnes qui ont perdu la vie. Du côté de l’industrie, c’est également un gros manque à gagner avec des sites de production qui sont désormais fermés en Chine depuis plusieurs semaines. C’est le cas notamment des usines de Foxconn à Shenzhen et Zengzhou.

Mais même en Europe, la maladie n’est jamais bien loin. L’une des principales conséquences à court terme dans le domaine des nouvelles technologies concerne le Mobile World Congress. Le salon de Barcelone autour de la mobilité doit en effet se tenir à la fin du mois, du 24 au 27 février prochain.

Traditionnellement, le salon est l’occasion pour les constructeurs, les équipementiers et les opérateurs de faire leurs principales annonces et de donner le la pour l’année à venir. C’est également l’occasion pour les différents acteurs de se rencontrer et de négocier des accords, des contrats et des ventes dans des salles de réunion. Mais cette année, le salon semble être perçu comme un gigantesque incubateur pour le coronavirus.

Pour aller plus loin

Des annulations de toutes parts

Depuis quelques jours, les annonces des marques se multiplient. Certaines viennent ainsi annoncer une présence réduite sur le salon, avec un stand, mais sans la présence de cadres, quand d’autres ont purement et simplement annulé leur venue. Même l’organisation du Mobile World Congress a transmis des instructions aux visiteurs, qui ne pourront pas se rendre sur place s’ils ont été en Chine moins de 14 jours avant.

Ainsi, on a appris ces derniers jours que Sony, traditionnellement la marque qui ouvre le salon avec la première conférence sur place le lundi matin, avait décidé d’annuler sa venue. En lieu et place d’une conférence sur son stand, le constructeur japonais présentera ses nouveautés dans le cadre d’une retranscription en direct.

Plus embêtant encore, Vivo a annoncé ce mardi qu’il ne participerait pas au MWC 2020. Pourquoi embêtant ? Eh bien parce que le numéro 6 mondial, particulièrement présent en Inde et en Chine, comptait profiter de l’événement pour officialiser son arrivée en Europe. « Notre concept phone APEX 2020, qui devait initialement être montré au MWC, sera présenté prochainement. Nous communiquerons plus d’informations à ce sujet en temps voulu », indique ainsi Vivo.

Les gros acteurs toujours présents

D’autres acteurs comme Nvidia, ZTE, Amazon, Intel ou LG ont également annoncé qu’ils ne seraient pas présents ou uniquement dans le cadre de délégations plus restreintes. Mais autant le dire de suite, ce ne sont pas ces marques qui font vivre le mobile World Congress.

Pour rappel, le MWC est organisé par la GSMA, un consortium regroupant les principaux acteurs de la mobilité dans le monde, aussi bien des opérateurs que des constructeurs de smartphones ou des équipementiers réseau. Ce sont donc ces mêmes acteurs qui sont à la fois les exposants et les organisateurs du salon. Et pour l’heure, il ne semble pas que les principaux acteurs de la GSMA aient annulé leur participation au MWC 2020.

Il est assez simple de savoir quelles sont les marques qui vont vivre le plus le Mobile World Congress. Et il ne s’agit ni d’Amazon, ni de Nvidia, ni de Vivo. En fait, il s’agit logiquement des exposants ayant les plus gros stands sur place et souvent, ce sont les équipementiers réseau, qu’il s’agisse d’Ericsson, de Huawei ou de Nokia. Pour l’instant, aucune d’entre elles n’a annulé sa participation au salon. Et même parmi les autres gros acteurs comme Qualcomm du côté des puces ou Samsung et Huawei du côté des constructeurs, aucune annonce n’a été faite en ce sens.

Ils ont cependant prévu de se réunir vendredi prochain afin de suivre l’évolution et de discuter d’une éventuelle annulation pure et simple du salon. Il paraît cependant compliqué pour l’organisation du MWC d’annuler cette édition 2020, même si elle pourrait s’annoncer particulièrement vide, en raison des sommes en jeu avec environ 100 000 visiteurs attendus chaque année.

Des annonces toujours maintenues

Surtout, pour le grand public, cela ne devrait pratiquement rien changer. Les marques qui devaient profiter du salon pour annoncer de nouveaux appareils les annonceront toujours pour la plupart, à l’image de Sony. Simplement, cela ne se fera pas face à un parterre de journalistes et de blogueurs, mais dans le cadre d’une vidéo diffusée en direct sur Internet. Certes, les prises en main ne seront pas aussi rapides à être publiées, mais on ne doute pas que les constructeurs, avides de visibilité, s’adapteront aux circonstances pour tout de même faire parler de leurs produits.

Surtout que cette année ni Samsung ni Huawei ne comptaient sur le Mobile World Congress pour dévoiler leurs nouveaux smartphones haut de gamme. Le Samsung Galaxy S20 sera présenté officiellement ce mardi soir, tandis que le Huawei P40 sera dévoilé fin mars à Paris. Huawei présentera bien de nouveaux PC et son Mate XS, mais il s’agit là d’annonces secondaires par rapport au P40. De quoi laisser libre court à tous leurs concurrents pour profiter du vide laissé par les deux principaux constructeurs au monde. Ils comptent donc bel et bien faire leurs propres annonces à cette période et espérer attirer les journalistes et l’attention du grand public.

Qu’il s’agisse d’Oppo, de Nokia (HMD) ou de Xiaomi, toutes ces marques vont profiter du MWC pour présenter leurs nouveautés. Et elles seront d’autant plus présentes que leurs concurrents seront absents. Xiaomi a même confirmé publiquement maintenir sa présence sur le salon.

Cette édition 2020 du Mobile World Congress devrait donc bien avoir son lot d’annonces. Que les constructeurs soient présents sur place ou non, que l’organisation décide de maintenir l’événement ou de l’annuler, les constructeurs ont déjà prévu depuis plusieurs mois leur calendrier. Et s’ils ne peuvent pas annoncer leurs nouveautés dans les halls de la Fira Gran Via, ils le feront tout de même indépendamment de tout événement.

Finalement, l’un des principaux risques auquel font face les constructeurs ne réside pas dans le Mobile World Congress, mais dans la production des appareils en elle-même. Si les chaînes de production ont été fermées pendant plusieurs semaines, cela repousse d’autant la disponibilité de leurs nouveaux appareil. Et dans ce cas, autant repousser leur annonce pour ne pas faire patienter les consommateurs de longues semaines entre l’annonce des smartphones et leur disponibilité.

Les derniers articles

  • Comment résilier son abonnement Stadia Pro

    Google

    Comment résilier son abonnement Stadia Pro

    05 juin 202005/06/2020 • 09:45