Fortnite Battle Royale est banni de l’App Store : Apple s’explique

 

Suite aux changements apportés à Fortnite Battle Royale plus tôt dans la journée, Apple a pris la décision de supprimer le jeu de son App Store.

Fortnite n’est plus disponible sur l’App Store

Fortnite n’est plus disponible sur l’App Store // Source : Montage Frandroid

Apple ne rigole décidément pas avec le règlement de son App Store. Plus tôt dans la journée, Epic Games a publié une mise à jour pour Fortnite Battle Royale permettant aux joueurs d’éviter de payer les 30 % de commissions imposés par Apple sur les paiements in app. Une chose formellement interdite par le règlement de l’App Store.

Pour pousser cette mise à jour, Epic Games a de plus utilisé une méthode permettant d’éviter le processus de validation d’Apple pour les mises à jour.

La réaction d’Apple ne s’est pas fait attendre : Fortnite n’est plus disponible sur l’App Store.

Apple explique pourquoi Fortnite est banni de l’App Store

La marque a envoyé à un communiqué au site The Verge pour expliquer sa décision.

Aujourd’hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l’App Store qui s’appliquent de la même manière à tous les développeurs et qui sont conçues pour que le magasin soit sûr pour nos utilisateurs. En conséquence, leur application Fortnite a été retirée du magasin. Epic a activé dans son application une fonctionnalité qui n’a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l’ont fait dans l’intention expresse de violer les directives de l’App Store concernant les paiements in-app qui s’appliquent à chaque développeur qui vend des biens ou des services numériques.

Apple pointe donc du doigt les deux infractions commises volontairement par Epic Games aujourd’hui. D’abord le fait de publier une mise à jour de Fortnite sans passer par la certification de l’App Store, et donc le contrôle d’Apple, pour ensuite proposer aux joueurs d’éviter de payer la fameuse commission des 30 % en achetant directement les V-Buks à Epic Games. Cette mise à jour a également été publiée sur le Play Store qui pratique le même genre de commission.

Epic a des applications sur l’App Store depuis une décennie, et a bénéficié de l’écosystème de l’App Store – y compris ses outils, ses tests et sa distribution qu’Apple fournit à tous les développeurs. Epic a accepté librement les conditions et les directives de l’App Store et nous sommes heureux qu’ils aient bâti une entreprise aussi prospère sur l’App Store. Le fait que leurs intérêts commerciaux les amènent maintenant à faire pression pour obtenir un arrangement spécial ne change rien au fait que ces directives créent des conditions équitables pour tous les développeurs et rendent le magasin sûr pour tous les utilisateurs. Nous ferons tout notre possible pour travailler avec Epic pour résoudre ces violations afin qu’ils puissent retourner Fortnite sur l’App Store.

Ici, Apple veut insister sur la raison d’être des frais imposés aux développeurs sur l’App Store. La boutique est un service proposé par Apple aux développeurs qui intègre notamment une mise en avant de l’application, mais aussi la distribution, l’intégration dans les classements, et surtout une place sur un marché potentiel de millions d’appareils sous iOS. Là où l’explication devient d’Apple devient une nouvelle fois un brin ridicule, c’est lorsque la marque insiste pour indiquer que les conditions des développeurs sont équitables et qu’Epic Games ne recevra pas un traitement spécial. Autrement dit, tous les développeurs seraient logés à la même enseigne. Pourtant des documents confidentiels d’Apple ont démontré que des sociétés comme Amazon avaient eu le droit à des traitements de faveur sur l’App Store.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

L’App Store au centre de tous les débats

Cette décision intervient alors qu’Apple est sous le coup de deux enquêtes aux États-Unis et en Europe concernant les pratiques de la marque avec son App Store. En juin, Microsoft avait indiqué que les pratiques d’Apple étaient bien plus gênantes pour la libre concurrence  que celles qui avaient valu à Microsoft une condamnation au début des années 2000. Les géants sont depuis entrés en conflit concernant l’adoption du cloud gaming sur la plateforme d’Apple, que la firme refuse formellement de voir apparaitre sur sa boutique. Microsoft n’hésite plus à critiquer ouvertement la politique d’Apple sur le sujet, tout comme Facebook qui propose une version dégradée de Facebook Gaming sur l’App Store.

Epic Games lance une procédure judiciaire

Dans la foulée, Epic Games a publié des documents juridique indiquant que la firme souhaitait poursuivre Apple en justice. En parallèle, Epic Games veut gagner le soutien des joueurs avec le mouvement #FreeFortnite au moyen d’une vidéo rappelant une autre publicité iconique d’Apple.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Fortnite

Fortnite

Gratuit
Epic Games (APK, Android)

Les derniers articles