BMW i4 : coût de recharge et autonomie sur un long trajet de 850 km

 

La dernière berline électrique du groupe bavarois est à l’honneur aujourd’hui dans l’exercice des grands trajets de vacances. Elle sera comparée aux autres voitures électriques déjà examinées, afin de déterminer celle qui est la plus à même de proposer une expérience sans contrainte Alors, comment se passent les grands trajets en BMW i4 ?

BMW

Après avoir exposé les cas des Tesla Model 3 Propulsion, Kia EV6 58 kWh, Tesla Model 3 Grande Autonomie et Hyundai Ioniq 5, c’est au tour de la BMW i4 d’être examinée en détail dans un exercice redouté des voitures électriques : les grands trajets.

Petit rappel des règles de l’exercice à toutes fins utiles : le départ est à 100 % de batterie, l’arrivée à 20 % et le véhicule doit rouler aux vitesses limites. Nous allons tout d’abord revenir sur les caractéristiques du véhicule (autonomie, batterie, puissance de recharge) pour mieux les comparer à la réalité du terrain.

Ainsi, notamment en allant consulter notre tableau récapitulatif plus bas, vous aurez toutes les cartes en main pour trouver la voiture électrique qui vous apportera le moins de contraintes possibles en grands voyages. Voyons ensemble comment se déroulent les grands trajets en BMW i4.

Les caractéristiques de la BMW i4

La BMW i4 embarque une batterie d’environ 81 kWh utiles, ce qui en fait un véhicule de choix pour les grands voyages. En effet, avec une autonomie annoncée en cycle WLTP de 590 kilomètres, elle se retrouve au niveau des voitures électriques du moment offrant le plus grand rayon d’action.

En outre, sa puissance de charge en pic est de 210 kW, ce qui lui permet de passer de 10 à 80 % de batterie en 31 minutes en conditions idéales. Durant cette simulation, nous utiliserons les différents réseaux de recharge rapide disponibles en France selon ce qui est le plus opportun entre Ionity, Totalenergies, Fastned et les Superchargeurs Tesla ouverts à tous.

IMG_20220506_101308

Nous verrons si l’état actuel de l’infrastructure de recharge est suffisant pour que nos trajets de référence soient une formalité, ou si au contraire il faut être prudent pour ne pas risquer la panne sèche. Comme toujours, nous nous appuyons sur la référence en la matière de planification de trajets en voiture électrique, A Better Route Planner, avec la consommation de référence par défaut pour la BMW i4.

La planification des trajets

Étant donné que nous démarrons les trajets à 100 % de batterie, il faut bien payer pour ce remplissage avant le grand départ. Nous considérons que charger intégralement la BMW i4 au prix moyen du kWh en France revient à 0,17 euro aujourd’hui. Les quelques 81 kWh du pack de batterie représentent alors 13,80 euros. Nous prendrons en compte ce coût lorsqu’il faudra faire le bilan de chaque grand trajet.

Nos trajets de référence ont vocation à simuler des vacances estivales d’une part, entre Orléans et Arcachon (530 kilomètres), et un long voyage hivernal entre Caen et Chamonix-Mont-Blanc d’autre part (850 kilomètres).

Afin de coller autant que faire se peut à la réalité, les paramètres indiqués dans A Better Route Planner sont les suivants pour l’été : 25 degrés Celsius en température extérieure, absence de vent, arrivée à une borne de recharge avec 10 % de batterie restante, et arrivée à destination à 20 %. Pour le trajet d’hiver, c’est sensiblement identique, mis à part la météo, où l’on a choisi une température de 0 degré Celsius.

Nous aurons ainsi un bon aperçu de l’impact de la température extérieure et du dénivelé positif sur la consommation.

Le bilan des différents trajets

Un seul arrêt pour parcourir plus de 500 kilomètres

Sur ce trajet entre Orléans et Arcachon, la BMW i4 tient plutôt bien ses promesses, en ce sens où il ne suffit que d’un seul arrêt pour se recharger pour arriver à destination avec 20 % de batterie. Il suffit d’une charge de 37 minutes à la station Ionity aire de Poitou-Charentes, pour un coût total de 44 euros, et c’est tout. Cette charge a permis de passer de 14 à 93 % de batterie, ce qui en fait une très grosse charge.

La consommation attendue s’élèverait à 211 Wh/km en roulant aux limites de vitesse, ce qui est très correct. Un trajet alternatif est possible, faisant gagner quelques euros au détriment de quelques minutes de plus sur la route.

BMW i4 grands trajets ete

Il s’agirait ainsi de quitter l’autoroute au niveau du sud de Poitiers pour rallier Bordeaux via Angoulême, ce qui forcerait à charger deux fois, mais bien moins longtemps. En effet, après une charge ultra rapide de 6 minutes à Ionity au nord de Poitiers pour passer de 39 à 56 % de batterie (9,50 euros), direction le Superchargeur Tesla d’Angoulême.

120 kilomètres plus loin, une charge de 17 minutes (25 euros) pour recharger de 24 à 69 % est suffisante pour arriver à destination avec 20 % de batterie. Pour ce trajet, la consommation annoncée est de 195 Wh/km, environ 8 % meilleure que sur l’autre trajet, exclusivement effectué sur l’autoroute.

Le gain est tout de même de dix euros pour n’avoir perdu que six minutes en théorie, ce qui est somme toute très acceptable. Il conviendra donc de choisir si vous souhaitez un seul arrêt, quitte à payer plus cher, ou si deux arrêts (plus courts) en quittant l’autoroute sont préférables pour vous.

Avec les deux choix possibles et en ajoutant le coût de la charge initiale à domicile, ce trajet d’été en BMW i4 coûte entre 48 et 58 euros, avec un temps de charge de 22 minutes (en deux arrêts) ou 37 minutes (un seul arrêt).

850 kilomètres sans encombre, grâce aux Superchargeurs Tesla

Pour un véhicule ayant une autonomie annoncée de près de 600 kilomètres, le vrai challenge commence avec des grands trajets dépassant cette barre symbolique. Pour la BMW i4, notre voyage hivernal va donc être un test parfait. Nous allons voir qu’elle s’en sort plutôt avec les honneurs.

En partant à 100 % de Caen, le premier arrêt est effectué quelque 235 kilomètres plus loin, au Superchargeur Tesla de Vélizy. Il ne suffit que de 12 minutes pour passer de 12 à 54 % (24 euros), avant de se diriger vers l’Aire de la Réserve qui nous réserve la plus longue pause du trajet. Il faut en effet pas moins de 43 minutes et une charge quasi complète (10 à 97 %) sur un chargeur Ionity, moyennant 49 euros, pour pouvoir continuer sereinement.

BMW i4 grands trajets hiver

Les deux derniers arrêts se font à des Superchargeurs Tesla ouverts à tous, possédant un avantage de taille face à la concurrence : leur nombre de bornes disponibles. En effet, que ce soit au Superchargeur de Tournus ou de Saint-Julien-en-Genevois, les deux derniers arrêts de ce trajet, pas moins de vingt bornes de recharge sont disponibles. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir quant à la disponibilité d’un point de charge, ce qui reste un des points faibles de Ionity notamment.

À ces deux endroits, il faut respectivement une charge de 23 minutes à Tournus (36 euros) et 13 minutes à Saint-Julien-en-Genevois (24 euros) pour arriver à Chamonix avec 20 % de batterie restante. Le temps total de trajet est donc de 9 heures et 8 minutes, comprenant un temps de charge de 1 heure et 32 minutes. En comptant le coût de la charge à domicile, l’addition s’élève à 147 euros. La consommation moyenne estimée atteint les 257 Wh/km, ce qui donnerait une autonomie de 315 kilomètres en conditions hivernales sur autoroute.

Consommation, coût de la recharge et autonomie

Nous récapitulons les coûts et les durées de charge (en incluant la recharge à domicile à 13,80 euros) dans le tableau ci-dessous,. Vous pouvez ainsi  visualiser au fur et à mesure de nos exemples là où se place le véhicule qui vous intéresse par rapport aux autres sur un trajet similaire.

VéhiculeCoût du trajet d'étéTemps de charge du trajet d'étéDurée totale du trajet d'été
Tesla Model 3 Propulsion36 - 49 €31 min5 h 09 min
Tesla Model 3 Grande Autonomie31 - 45 €13 - 25 min4 h 56 min
Kia EV6 58 kWh52 - 60 €38 - 43 min5 h 30 min
BMW i448 - 58 €22 - 37 min5 h 11 min
Hyundai Ioniq 572 €36 min5 h 16 min
VéhiculeCoût du trajet d'hiverTemps de charge du trajet d'hiverDurée totale du trajet d'hiver
Tesla Model 3 Propulsion102 €1 h 42 min9 h 16 min
Tesla Model 3 Grande Autonomie101,3 €1 h 02 min8 h 27 min
Kia EV6 58 kWh120 €1 h 54 min9 h 59 min
BMW i4147 €1 h 32 min9 h 08 min
Hyundai Ioniq 5145 €1 h 29 min9 h 14 min

Conclusion

La BMW i4 tient-elle ses promesses en grands trajets ? Sur le plan de la durée du trajet, on peut voir qu’elle se place très bien dans le classement, été comme hiver. Toutefois, sa plus grande rivale, la Tesla Model 3 Grande Autonomie, arrive tout de même en tête, notamment l’hiver où 40 minutes de plus sont nécessaires à la BMW i4. Cela s’explique par la consommation moindre de l’américaine, couplée à sa vitesse de recharge plus rapide.

L’été, l’écart horaire est insignifiant tant les véhicules sont proches sur un trajet de 500 kilomètres, mais le coût du trajet lui ne l’est pas. En effet, avec un coût aux 100 kilomètres situé entre 9 et 11 euros en été pour la BMW i4, elle reste un peu plus onéreuse à conduire que la Tesla Model 3 Grande Autonomie (entre 6,8 et 9 euros les 100 kilomètres). Comparée à la Hyundai Ioniq 5 (13,60 euros les 100 kilomètres) toutefois, elle s’en sort bien mieux, tout en ne chargeant pas plus longtemps.

IMG_20220506_101222

En hiver, nous arrivons à un prix aux 100 kilomètres de 17,30 euros, soit l’équivalent d’une voiture thermique consommant environ 8,5 litres aux 100 kilomètres. Ce n’est pas bon marché, mais ce n’est pas hors de prix non plus, fort heureusement. Cela est cependant près de 50 % plus cher qu’une Tesla Model 3 dans le même exercice, et même quelques euros plus chers qu’une Hyundai Ioniq 5.

Bien entendu, les grands trajets comme ceux présentés ici restent pour la majorité des conducteurs des voyages exceptionnels, et le coût aux 100 kilomètres toute l’année est quant à lui plus proche des 3 euros. Mais force est de constater que les longs voyages en électrique ne sont pas nécessairement intéressants financièrement, comme nous pouvons le voir avec des coûts dépassant les 15 euros aux 100 kilomètres sur autoroute.

Il est possible d’optimiser les coûts exposés ici notamment grâce à un abonnement Tesla de 12,99 euros par mois (sans engagement), assurant une réduction de 25 % aux Superchargeurs. Ionity propose également un abonnement à 17,99 euros par mois pour un tarif réduit, mais l’engagement étant d’un an, il est nécessaire de beaucoup rouler pour rentrer dans ses frais.

Vous souhaitez en apprendre plus sur les véhicules électriques, mais vous n’arrivez pas à vous y retrouver parmi toutes les informations disponibles ? Pas de panique, notre guide complet vous permettra d’y voir plus clair…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles