Xbox Series X à 400 dollars ? Pourquoi on n’y croit pas

Attention aux prédictions

 

Un analyste a prédit que Microsoft pourrait casser le prix de vente de sa Xbox face à la PS5. Une simple théorie qui a pris un peu trop d'ampleur sur le web.

La Xbox Series X // Source : Microsoft

Quand on parle des prochaines consoles de jeu, la Xbox Series X de Microsoft et la PlayStation 5 de Sony, la plus grande inconnue à ce jour reste le prix de vente des deux consoles. Un point évidemment crucial pour déterminer à quel point les machines seront compétitives.

Le sujet du prix revient régulièrement sur la table pour les deux consoles. À propos de la Xbox Series X, Phil Spencer a déjà déclaré être confiant et avoir « un plan pour gagner », tant dis que Jason Ronald, responsable de la conception de la Xbox Series X, a également expliqué que Microsoft avait un prix en tête, mais pouvait se montrer flexible.

Du côté de la PlayStation 5, le prix de fabrication de la console serait jugé trop élevé par Sony, à 450 dollars environ d’après des estimations, notamment en raison du coût du stockage SSD intégré à la console. Un responsable s’était exprimé en début d’année pour indiquer attendre d’en savoir plus sur les plans de Microsoft avant de trancher sur un tarif.

La question reste en suspens : quel sera le prix des nouvelles consoles ?

Michael Pachter prédit une Xbox Series X à 400 dollars

En marge du Inside Xbox, où Microsoft a dévoilé les premiers jeux tournant sur sa nouvelle console, l’analyste Michael Pachter s’est entretenu à Geoff Keighley, créateur des Game Awards, pour discuter de la stratégie de Microsoft.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

D’après lui, « Microsoft est plutôt malin d’attendre Sony » sur le sujet du prix. Il ajoute :

De ce que je comprends, Sony va devoir facturer 500 dollars pour la PlayStation 5. Microsoft a une bonne situation financière, et s’ils veulent casser les prix et vendre 100 dollars de moins, en subventionnant le prix pour les 10 premiers millions d’exemplaires, ils le feront. Je pense qu’ils attendent que Sony révèle le prix pour annoncer le leur. La Xbox sera lancée à la fin de l’année, très probablement en novembre, très probablement à 400 dollars.

Les prédictions de Michael Pachter

Une Xbox Series X à 400 dollars ? Avec une telle prédiction, Michael Pachter était sûr d’être repris dans les médias. Dans l’industrie, Michael Pachter est connu pour ses nombreuses et nombreuses prédictions, qui tombent le plus souvent à côté de la plaque. En 2006, il avait par exemple annoncé que Nintendo allait sans aucun doute se retirer du marché des consoles de jeu, et que le motion gaming de la Wii ne trouverait pas un public. La Wii est à ce jour l’une des consoles les plus vendues au monde.

Michael Pachter fait la une des médias depuis longtemps // Source : Capture d’écran

Il n’avait d’ailleurs pas été séduit non plus par la Wii U, à laquelle il donnait également un sombre présage, à raison cette fois, avant de réitérer avec la « Nintendo NX », nom de code de la Switch qui était selon lui une console dépassée. La Switch a elle aussi connu un très beau succès.

Si l’on parle plus précisément du prix de la console, il avait estimé que la Xbox « Scorpio », nom de code de la Xbox One X allait être lancé par Microsoft à 399 dollars. Raté, la firme a décidé de la lancer à 499 dollars. S’en tenir aux prédictions de Michael Pachter comme argent comptant n’est donc clairement pas une bonne idée.

Microsoft ne veut pas répéter le lancement de la Xbox One

Si cette discussion sur les prix anime autant les analystes de l’industrie du jeu vidéo, c’est aussi parce qu’il a été particulièrement déterminant au lancement de la génération précédente en 2013.

La Xbox One avait en effet été annoncée à 499 dollars seulement quelques heures avant l’annonce du prix de la PS4 à 399 dollars, soit 100 dollars de moins. De plus, la PlayStation 4 offrait des performances légèrement supérieures en jeu face à la Xbox One. Autrement dit la Xbox était à la fois moins puissante et plus chère.

Avec la Xbox Series X, Microsoft est déjà assuré de proposer la console la plus puissante du marché, mais la question du prix reste en suspens. Pour la firme, il semble stratégique de ne pas répéter les erreurs du passé.

La nouvelle marque Xbox

Microsoft peut-elle vraiment encaisser de vendre à perte les 10 premiers millions d’exemplaires vendus de la Xbox Series X comme l’annonce Michael Pachter ?

Entre 2013 et 2020, de nombreuses choses ont changé chez Microsoft. La firme a accueilli un nouveau CEO, Satya Nadella, et a connu un nouvel essor depuis quelques années. Phil Spencer, le patron de la division Xbox est devenu vice-président de Microsoft, directement sous l’autorité de Satya Nadella, signe d’un renouvellement de la confiance de la firme envers sa branche jeu vidéo.

Cette nouvelle confiance s’est traduite très concrètement par de gros investissements. D’abord avec l’acquisition de nombreux studio de jeux vidéo, aujourd’hui 15 Xbox Game Studio, et le recrutement de nombreux profils réputés de l’industrie pour étoffer ces équipes de développement. Microsoft est donc bien plus ambitieuse qu’il ne l’était auparavant, et veut s’imposer profondément dans l’industrie, notamment au travers des services Xbox Game Pass et xCloud.

La firme a donc déjà investi pour aider sa console, et il est difficile de mesurer à quel point la marque pourrait encore mettre la main au portefeuille pour subventionner le prix de sa console. D’après nous, capacité d’investissement va surtout permettre à Microsoft de s’aligner très vite sur les tarifs de Sony si d’aventure la PlayStation 5 était vendue à un plus petit prix. C’est d’ailleurs ce que les responsables de Microsoft indiquent en sous-texte lorsqu’ils disent être « flexible sur le prix de la console ».

Un prix de 500 dollars serait déjà agressif

Il semble très difficile d’imaginer un prix de lancement de la Xbox Series X à seulement 400 dollars comme le prédit Michael Pachter. D’abord Microsoft a lancé la Xbox One à 499 dollars, mais aussi la Xbox One X au même prix. La Xbox Series X étant la digne remplaçante de la Xbox One X, tout semble indique que c’est plutôt ce positionnement prix qu’a en tête Microsoft pour sa console.

De plus, les caractéristiques techniques de la PlayStation 5, mais surtout de la Xbox Series X sont beaucoup, beaucoup plus ambitieuses que les consoles de 2013. On peut en fait comparer la Xbox à un PC à plus de 1300 euros aujourd’hui. Bien sûr, on ne prétend pas ici que la Xbox pourrait coûter un tel prix, mais même Microsoft ne devrait pas pouvoir faire de miracle si la console est déjà assez chère à fabriquer.

La plupart des analystes de l’industrie s’accordent sur un tarif de vente autour des 500 à 550 dollars.

La place de Lockhart

Il ne faut pas non plus oublier que Microsoft a dans ses cartons une autre console de jeu, pour le moment seulement connu sous le nom de code Lockhart d’après les fuites. La console est actuellement en test chez les employés de Microsoft, et sa conception est donc plutôt avancée.

Concept imaginé pour la Xbox Lockhart

Pour rappel cette console, également surnommée Xbox Series S, devrait proposer la plupart des technologies de la Series X, comme le SSD ou le processeur AMD Zen 2, mais avec une puissance de seulement 4 TF pour la puce graphique, contre 12 TF pour sa grande sœur.

Le but de cette console serait justement d’être vendu à petit prix. Difficile d’imaginer son intérêt si la Xbox Series X était subventionnée à un tarif plancher de 400 dollars. Un lancement de la Xbox Series X à 500 dollars semble donc bien plus probable, si Microsoft souhaite vraiment créer une gamme de consoles, avec un produit plus accessible, la Lockhart, à 300 ou 350 dollars par exemple.

Le Xbox All Access comme argument massue

Dans cet article nous parlons essentiellement du prix de vente des consoles sans abonnement. Or Microsoft propose, notamment aux États-Unis, d’acheter une Xbox entièrement subventionnée par un abonnement, comme on peut le faire aujourd’hui pour un smartphone par exemple.

Les différents forfaits Xbox All Access pour la Xbox One // Source : Capture d’écran

Cette offre, le Xbox All Access, pourrait arriver en France pour le lancement de la Xbox Series X. Il s’agit d’un argument très fort de la firme, qui lui permette de mieux faire avaler le prix de la console grâce à une mensualisation à taux zéro. Pour le client, l’investissement de départ d’une console, qui peut coûter cher à 400 ou 500 euros, est ici ramené au simple prix d’un abonnement mensuel.

En plus de baisser le prix affiché de la console, cela permet à Microsoft de vendre son abonnement Xbox Game Pass avec la console pour une seule somme mensuelle. Une offre commerciale qui ne connait pas d’équivalent pour le moment chez Sony.

À quoi faut-il s’attendre ?

On l’a bien compris, il faut prendre les prédictions de Michael Pachter avec de grosses pincettes. Si Microsoft a bien la capacité d’investir dans sa console, la firme ne semble pas adopter la stratégie prédite par l’investisseur.

La marque semble plutôt vouloir attaquer Sony sur trois fronts. La puissance d’une part avec la Xbox Series X, dont le prix devra être malgré tout compétitif avec celui de la PS5 dont les caractéristiques un peu plus faibles restent malgré tout très proches.

Le tarif d’autre part, avec une console toujours en conception et qui semble avoir été imaginé pour avoir un prix agressif. Surtout, la firme de Redmond a dans sa poche une offre tout compris par abonnement qui pourrait rapidement trouver un public préférant lisser le prix de la console plutôt que de le payer d’un seul coup.

Il est donc plus probable que la Xbox Series X soit commercialisée « à partir de 1 dollar » avec abonnement, et aux environs de 500 dollars sans abonnement, plutôt qu’à 400 dollars.

Les derniers articles