Tesla Model Y : on sait enfin pourquoi le volant du SUV électrique s’est détaché sur l’autoroute

 

Déjà dans le collimateur de la justice, Tesla s'attire une fois encore les foudres de la sécurité routière américaine. Et cette fois-ci, c'est à cause du volant de son Model Y, alors qu'un conducteur a eu la désagréable surprise de voir son volant se détacher lorsqu'il circulait sur l'autoroute.

Si les ingénieurs de Toyota ont récemment qualifié le Tesla Model Y d’œuvre d’art, alors qu’il est encore la voiture électrique la plus vendue en Europe, il n’est pas exempt de défauts. En effet, les voitures de la marque ont toujours eu une réputation assez médiocre en ce qui concerne la qualité des assemblages et des matériaux. Et ce même si le constructeur a tout de même fait pas mal de progrès depuis ses débuts et le lancement de la Model S. Mais l’histoire que nous vous racontons aujourd’hui dépasse le simple problème d’ajustement.

Un volant qui se détache

L’affaire commence le 30 janvier dernier, quand le compte @Preneh24 s’exprime sur Twitter. Il explique qu’il venait de prendre livraison de son Model Y quelques jours plus tôt. Quand soudain, alors qu’il circule sur l’autoroute, le volant de son véhicule se détache. Heureusement, le conducteur a pu s’arrêter en toute sécurité et se mettre sur le bas-côté en attendant un dépanneur.

Nous pourrions penser qu’il s’agit d’un cas isolé. Sauf qu’il n’en n’est rien. En effet, et comme le relate le site InsideEVs, une affaire similaire avait déjà eu lieu un peu plus tôt, en 2020. Cette fois-ci, c’est le conducteur d’une Model 3 qui avait été concerné, pendant qu’il se garait devant chez lui. Là encore, aucun dégât n’a été constaté tandis que personne n’a été blessé. Mais dans les deux cas, les propriétaires s’en sont sortis avec une belle frayeur.

Si le propriétaire de la Model 3 n’avait pas eu à avancer de frais, tandis que Tesla avait remarqué après vérification qu’il manquait effectivement des vis, ce n’est pas vraiment la même histoire pour le conducteur du Model Y. Ce dernier s’est en effet vu facturer 103,96 dollars par le constructeur, ce qui équivaut aux frais de réparations. Une situation rapidement dénoncée par l’internaute, qui estimait qu’il n’était pas responsable de ce défaut de fabrication.

Ainsi, la firme d’Elon Musk a décidé de faire marche arrière et de prendre en charge les frais de remise en état du véhicule. De son côté, le conducteur souhaite que le constructeur lui rembourse l’intégralité de la voiture et la reprenne, alors qu’il affirme de toute façon ne plus avoir confiance en la marque. Une affaire qui rappelle celle à laquelle avait été confrontée Toyota, dont les roues de son bZ4X se détachaient à son lancement.

Une nouvelle enquête

L’affaire aurait pu s’arrêter là, tandis que seulement deux cas de volant mal fixés ont été répertoriés. Mais c’est déjà trop pour la NHTSA, l’organisme américain en charge de la sécurité routière, qui a décidé de lancer une enquête comme l’explique le site Electrek. Les résultats ont rapidement été dévoilés et l’organisme conclut dans son rapport que les deux voitures concernées ont fait l’objet d’une réparation ayant nécessité le retrait du volant.

Ainsi, ce dernier aurait donc été mal remonté après l’opération, alors que les voitures n’avaient qu’un faible kilométrage. Actuellement, les autorités travaillent en collaboration avec Tesla afin de déterminer si d’autres véhicules de la marque, qui vient de terminer l’année 2022 en fanfare, seraient également concernés. Si c’est le cas, une campagne de rappel pourrait être mise en place.

Tesla Model Y Performance, coloris Quicksilver // Source : Tesla

En février dernier, la NHTSA avait déjà ordonné à la marque d’apporter des corrections à son système de conduite autonome FSD (full self-driving), qui ne respecterait pas le code de la route. Plus de 360 000 voitures seraient concernées par ce rappel qui n’en est en fait pas vraiment un. En effet, il est ici question d’une mise à jour du logiciel à distance, qui ne nécessite pas de se rendre en concessions.

Le constructeur américain, qui s’apprête à restyler son Model Y et sa Model 3 est déjà sous le coup d’une enquête à la suite d’un récent accident mortel ayant impliqué l’Autopilot. Ce dernier se laisse désormais distancer par les systèmes de conduite autonome de Ford et Mercedes, tandis que le premier est considéré comme le plus performant du marché à l’heure actuelle.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles