Introduction

Xiaomi continue de décliner son Mi 9 avec pour la rentrée une nouvelle version allégée sobrement baptisée Lite. Faut-il craquer ? Retrouvez notre verdict dans ce test complet.

Le Xiaomi Mi 9 Lite

Un Snapdragon 710, une batterie de 4 030 mAh, une caméra avant de 32 mégapixels, un capteur principal dorsal de 48 mégapixels, un capteur ultra grand-angle et un troisième de profondeur… Cela ne vous rappelle rien ? Le Xiaomi Mi CC9 qui n’a jamais passé nos frontières. Nous avions d’ailleurs déjà eu le Mi a3 qui n’était autre que le Mi CC9 Lite. Vous suivez toujours ? Assez proche en caractéristiques avec le Mi 9 SE et le Mi 9 T, voyons quelle place il peut espérer s’octroyer sur le marché déjà très saturé des smartphones milieu de gamme.

Fiche technique

Modèle Xiaomi Mi 9 Lite
Version de l'OS Android 9.0
Interface constructeur MIUI
Taille d'écran 6.39 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 403 ppp
Technologie Super AMOLED
SoC Snapdragon 710
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 616
Mémoire vive (RAM) 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4030 mAh
Dimensions 8.7 x 156.8 x 74.5mm
Poids 179 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Bleu
Prix 274€
Fiche produit

Un smartphone qui a du style

Le Xiaomi Mi 9 Lite opte pour un assez grand gabarit avec son écran de 6,39 pouces. Difficile de s’en servir d’une seule main. Son design reprend celui du Mi 9 classique. La façade se montre on ne peut plus traditionnelle avec des bordures encore assez visibles et la présence d’un notch en forme de goutte d’eau. Le revêtement en verre sur le dos est du plus bel effet. De fins reflets serpentent et ondulent sur la surface bleue. On peut le dire, ça claque. Attention cependant, l’appareil glisse et attrape les traces de doigts. Toujours à l’arrière, on retrouve un triple module photo à la verticale.

Mais l’autre touche d’originalité se trouve dans le nom de la marque apposé à la verticale dans le coin inférieur gauche. Il s’agit en effet d’une LED ! Celle-ci sert de voyant de notifications. Certains reposent leur smartphone à l’envers sur leur bureau pour éviter des vibrations trop importantes par exemple. Voilà une bonne façon de rester toujours attentifs à ses notifications… et de ne jamais oublier qu’on a affaire à un Xiaomi ! Malin. Chipotons un peu, la puissance de la LED est un peu faiblarde.

Pour ce qui est du reste, pas de surprise. Le bord inférieur accueille un port USB Type-C flanqué de grilles haut-parleurs. La tranche droite héberge le bouton de mise en tension/verrouillage/déverrouillage tandis qu’à l’opposé se place le tiroir à cartes SIM et microSD. Vous pouvez d’ailleurs choisir entre deux avoir nano SIM ou une nano SIM avec une carte microSD jusqu’à 256 Go.  La prise jack se trouve quant à elle sur le bord supérieur.

Un écran lumineux

Xiaomi a fait le choix d’une dalle Oled de 6,39 pouces avec une définition de 1 080 x 2 340 pixels pour une résolution de 403 ppp. Avec une température des couleurs de 7 230 K, les blancs ont tendance à tirer sur le bleu. Le Delta E (DCI-P3) pointe à 4,83. Autrement dit les couleurs s’éloignent un peu d’un rendu réaliste. La luminosité maximale atteint les 422 cd/m² et grâce à son contraste infini, l’écran reste lisible même sous le soleil.

Android Pie et MIUI

Pour sa partie logicielle, le Mi 9 Lite fait tourner Android Pie 9.0 et MIUI 10.3.4.0. C’est ce qu’on retrouve déjà sur la majorité des smartphones de la marque. Si vous êtes déjà un adepte de Xiaomi, vous ne serez donc pas dépaysé. L’interface constructeur change du tout au tout la logique la vision de Google sur Android. En plus de son esthétique particulière, elle ne dispose pas de tiroir d’applications, mais d’un simple écran d’accueil. Mise à part cette regrettable absence, MIUI dispose d’un nombre impressionnant d’éléments de personnalisation comme la navigation par gestes, les clones d’applications, les paramètres d’affichage ou encore le mode nuit pour préserver un peu de la batterie grâce à la dalle Oled tout en apportant un certain confort pour les yeux.

Le correctif de sécurité date du 1er août 2019 ce qui reste assez récent pour ne pas s’alarmer. Vous cherchez le capteur d’empreintes ? Ce dernier se trouve directement implanté dans la dalle. Une tendance qui s’est maintenant popularisée sur des produits moins onéreux. Celui-ci réagit assez bien au contact du pouce ou tout autre doigt.

Des performances honorables

Le Mi 9 Lite embarque un Snapdragon 710 couplé à 6 Go de mémoire vive et 64 ou 128 Go d’espace de stockage, selon les versions. La navigation demeure fluide à toute épreuve et l’appareil ne chauffe pas trop même quand il se voit très sollicité. Vous pouvez compter dessus sans problème pour exécuter la grande majorité des tâches quotidiennes. Les résultats des benchmarks nous informent qu’il se place juste en dessous du Xiaomi Mi 9 SE ce qui est cohérent. Il fait même mieux que ces principaux concurrents les Huawei P smart Z et Samsung Galaxy A50.

  Xiaomi Mi 9 Lite Huawei P smart Z Samsung Galaxy A50 Xiaomi Mi 9 SE Xiaomi Mi 9T
SoC Snapdragon 710 Kirin 710 Exynos 9610 Snapdragon 712 Snapdragon 730
AnTuTu 7.x 173 858 131 676 144 549 179 116 210 317
PCMark 2.0 6 676 5 920 5 630 6 856 7 188
3DMark Slingshot Extreme 1 834 814 1 294 2 078 2 100
3DMark Slingshot Extreme Graphics 1 692 685 1 142 1 981 2 004
3DMark Slingshot Extreme Physics 2 597 2 390 2 426 2 508 2 525
GFXBench Aztec Vulkan High (onscreen / offscreen) 6,8 / 4,6 FPS 3,2 / 2,2 FPS 5,2 / 3,4 FPS 8,3 / 5,3 FPS 8,9 / 6,0 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 11 /13 FPS 6,5 / 7,7 FPS 8,3 / 9,2 FPS 13 / 15 FPS 13 / 16 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 27 / 32 FPS 19 / 21 FPS 22 / 24 FPS 33 / 36 FPS 34 / 38 FPS
Lecture / écriture séquentielle 482 / 237 Mo/s 285 / 184 Mo/s 496 / 191 Mo/s 485 / 184 Mo/s 495 / 183 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 23K /30K IOPS 10K / 14K IOPS 26k / 4,5k IOPS 31k / 6k IOPS 29,8k / 26,3k IOPS

Jeux vidéo

Sur un jeu comme Arena of Valor, l’écran affiche 30 fps constant sans aucun problème. L’expérience se veut fluide et sans accroc. Avec le mode IPSE par contre, on observe des chutes de framerate. Le Mi 9 Lite réussit donc à faire tourner des jeux 3D gourmands sans trop sourciller, mais n’abusez pas des configurations en espérant le pousser vers le haut. Pour sa gamme de prix, son comportement est tout à fait convenable.

Appareil Photo

Le triple module photo du Mi 9 Lite se compose d’un capteur principal de 48 mégapixels, un second très grand-angle de 8 mégapixels et un troisième de profondeur de 2 mégapixels. De jour, les photos manquent de piqué. Certaines zones souffrent de surexposition, il arrive que l’image soit brûlée. Les couleurs adoptent parfois une teinte trop saturée, faisant perdre son côté naturel. Inutile de rappeler ici que l’activation de l’intelligence artificielle n’arrange pas les choses.

L’ultra grand-angle engendre d’importantes déformations de l’image sur les bords des clichés et perd en détail par rapport aux photos prises avec le capteur principal. Le mode Portrait n’offre pas un détourage du sujet des plus optimales.

En basses lumières, le bruit s’installe et vient broyer les détails. Le mode nuit permet d’obtenir un meilleur rendu, avec plus de lumière, grâce à un temps de pose plus long. L’effet peut par contre paraître un peu surnaturel. Le très grand-angle n’offre pas satisfaction, la faute à la l’omniprésence de bruit.

La caméra frontale et ses 32 mégapixels permettent de faire des autoportraits convenables. La peau est encore un peu trop lissée, comme bien souvent avec les smartphones chinois. Le mode Portrait réussit à créer un effet de profondeur, mais les contours, très marqués, n’offrent pas un rendu très naturel. En basses lumières, on observe beaucoup de bruit et des zones un peu floues.

Un smartphone assez endurant

Le Mi 9 Lite est équipé d’une généreuse batterie de 4 030 mAh. Notre protocole de test avec SmartViser affiche une autonomie de 11 heures et 44 minutes. Sans être renversant, c’est un résultat plutôt honorable et surtout meilleur que ses concurrents les Huawei P smart Z et Samsung Galaxy A50.

En pratique, il tient deux bonnes journées avec une utilisation classique.

Réseaux et Communication

Le Xiaomi Mi 9 Lite est compatible avec l’ensemble des bandes de fréquences françaises. Pas de mauvaise surprise de ce côté-ci, le smartphone reçoit bien de la 4G, dans le réseau d’Île de France en tout cas. L’utilisation de deux cartes nano sim d’opérateurs différents accédant simultanément à la 4G est rendu possible. Le smartphone prend en charge le 802.11a/b/g/n/ac, le Wi-Fi 5, le Bluetooth 5.0 ainsi que le NFC. Vous pouvez d’ailleurs profiter de Google Pay sans problème. Côté boussole je n’ai pas rencontré la moindre difficulté. J’ai pu lui faire confiance les yeux fermés.

Prix et Disponibilité

Le Xiaomi Mi 9 Lite débarque le 23 septembre. La version 6/64 Go est tarifée au prix de 299 euros et le modèle avec 128 Go d’espace de stockage coûte 329 euros. Il existe en trois coloris différents : le bleu que nous avons eu en test, mais aussi en noir et en blanc.

Par ailleurs, le Mi 9 Lite en version 6/64 Go sera proposé à 269 euros sur le site de Cdiscount le lundi et le jeudi, entre 17 et 19h. Soyez à l’affût !

Galerie Photo

Test Xiaomi Mi 9 Lite Le verdict

design
8
Le Mi 9 Lite profite d'un beau design inspiré du Mi 9. Les reflets sur le dos sont du plus bel effet. La LED de notification placée à l'arrière ajoute un peu d'originalité.
écran
7
La dalle Oled est lumineuse avec un taux de contraste infini. Seules les couleurs s'éloignent d'un rendu parfaitement réaliste. Le capteur d'empreintes placé sous l'écran fonctionne à merveille.
logiciel
8
Avec Android Pie et MIUI, ça passe ou ça casse. Quoi qu'il en soit, l'interface de Xiaomi a plein d'avantages à faire valoir.
performances
8
Pour sa catégorie de prix, le Mi 9 Lite fait mieux que la concurrence. Il est assez puissant pour faire tourner n'importe quelle application ou jeu du Play Store.
caméra
7
Les photos manquent un peu de détails et gèrent plutôt mal les zones surexposées. Le très grand-angle comporte d'importantes déformations sur l'image.
autonomie
8
C'est le smartphone le plus endurant de sa catégorie. Il tient deux journées sans faiblir.
Note finale du test 8/10
Le Xiaomi Mi 9 Lite est une version allégée, mais pas dénuée d'intérêt du Mi 9 classique. Il peut être difficile de s'y retrouver dans la flopée de versions du flagship de la marque, mais celui-ci offre un rapport qualité/prix vraiment pertinent.

Il s'en sort globalement bien dans tous les domaines et fait mieux que la concurrence du côté des performances et de l'autonomie, ce dernier point étant essentiel pour cette catégorie de prix. Pour en apprécier tous les avantages, il faut adhérer à l'interface Xiaomi qui peut en dérouter plus d'un·e au premier abord.
Points positifs
  • Un joli smartphone avec une LED intelligente
  • Un écran lumineux
  • Des performances honorables
Points négatifs
  • Dos salissant et glissant
  • La partie photo en demi-teinte