En achetant un nouveau smartphone, vous souhaitez forcément profiter d’un bon produit. Cela dit, dans notre dernier épisode du podcast Salut Techie, nous abordons une question a priori un peu naïve, mais importante : est-ce que les mauvais smartphones existent toujours ?

La fin de l’année est une période propice aux achats, et évidemment à l’achat de smartphones. Entre le Black Friday et les soldes de Noël, les occasions sont nombreuses, et on se pose alors la question d’acheter le bon smartphone, de faire un bon plan. Inversons plutôt la logique : c’est quoi un mauvais smartphone en 2019 ? C’est l’occasion de revenir dans notre podcast sur les critères importants à prendre en compte avant d’acheter son nouvel appareil mobile.

Pour écouter ce nouvel épisode, vous pouvez vous diriger sur votre plateforme de podcast préférée, suivre ce lien, ou utiliser le petit lecteur ci-dessous :

Voici ci-dessous la version texte de la chronique d’Omar qui lance le sujet dans l’épisode.

Les mauvais smartphones, c’est de l’histoire ancienne

Qu’est-ce qui différencie un bon smartphone d’un mauvais smartphone ? Promis, je ne vais pas me lancer dans un hommage malhabile au sketch des Inconnus sur les chasseurs. Cependant, j’ai envie de répondre à cette question par une autre : est-ce qu’il existe encore de mauvais smartphones ?

Posée ainsi, cette interrogation peut paraître totalement absurde. Pourtant, y répondre n’est pas forcément une mince affaire. Prenez quelques secondes pour y réfléchir, à quand remonte la dernière fois que vous avez essayé un smartphone si mauvais que votre seule envie était de le jeter par la fenêtre ? Cela remonte à certains temps, n’est-ce pas ?

Réaction face à un mauvais smartphone

Au travers de ces lignes — et de cet épisode de notre podcast Salut Techie –, j’avais envie de partager avec vous ce sentiment que les mauvais smartphones devenaient vraiment rares aujourd’hui. Nous sommes arrivés à un tel niveau de maîtrise dans l’industrie mobile qu’il faut vraiment descendre très bas, à moins de 150, 120 ou 100 euros, pour trouver un appareil qui ne fait pas le job correctement.

À la recherche du mauvais smartphone

Finalement tous les smartphones réussissent à passer des appels et à se connecter à Internet. Cependant, la réflexion ne s’arrête pas là. Il devient aujourd’hui difficile de citer un smartphone incapable de prendre des photos de bonne qualité en plein jour. Il est tout aussi ardu de trouver un smartphone incapable d’assurer les tâches du quotidien fluidement si l’on ne prend pas en compte les jeux gourmands comme Fortnite. Toujours dans les missions complexes, la quête d’un smartphone de 2019 dont l’écran est exécrable au point de ne rien y distinguer correctement paraît insurmontable.

Enfin, je voulais aussi souligner la difficulté de trouver un smartphone à l’autonomie si déplorable qu’il ne peut tenir une journée complète. Hélas, pour venir me contredire, Google a conçu le Pixel 4. Cela dit, il s’agit là de la seule exception qui me vienne en tête. Même les Samsung Galaxy S10 et Galaxy S10e, pourtant mauvais dans cet exercice, sont capables de tenir bon an mal an jusqu’à la tombée de la nuit tandis qu’Apple semble avoir enfin compris que les iPhone méritaient une meilleure endurance.

Même l’iPhone 11 Pro profite d’une bonne autonomie

En d’autres termes, sur les critères essentiels, il n’y a plus vraiment de déconvenues en 2019. Par ailleurs, les fonctionnalités réservées au haut de gamme sont portées toujours plus rapidement vers les segments de prix inférieurs. On se retrouve ainsi avec du NFC, de l’USB-C et des modules photo à plusieurs capteurs dès les 200 euros. En témoigne le Xiaomi Redmi Note 8T dont le tarif officiel démarre à 199 euros.

Le rapport qualité/prix

Aujourd’hui, il n’existe donc plus vraiment de bons ou de mauvais smartphones, il existe surtout de bons ou de mauvais rapport qualité/prix. Sur le marché d’Europe occidentale (que nous connaissons mieux), je pense que cette affirmation est vraie dans 99 % des cas.

On pourrait même le dire autrement : il y a aujourd’hui de bons smartphones et d’excellents smartphones. Ainsi, même le Samsung Galaxy Fold, qu’on ne recommande pas vraiment d’acheter en raison d’un format replié que nous avons jugé peu pratique, reste un très bon appareil malgré les critiques qu’on a pu lui adresser. Il est malheureusement très cher.

Choisir son smartphone

Se pose ainsi une question primordiale : comment bien choisir son smartphone ? Nous essayons d’y répondre dans cet épisode du podcast, mais il faut surtout retenir que tout est une question de compromis.

En théorie, sur les produits premium, vous ne devriez en faire aucun. Cependant, plus vous vous intéresserez à des segments tarifaires plus bas, plus il faudra composer avec des fonctionnalités en moins, une partie photo moins époustouflante ou polyvalente, une partie de Fortnite moins fluide, un écran moins immersif, moins de stockage, etc.

Il est donc impossible d’affirmer que tel smartphone est bon ou mauvais pour tout le monde. Dans nos tests sur FrAndroid, nous essaierons plutôt de vous dire que tel produit convient à tel profil d’utilisateurs. Nos guides d’achat sont également là pour vous orienter au mieux en fonction de vos critères primordiaux.

N’hésitez donc pas à y jeter un coup d’œil, surtout en cette période de Black Friday et de fin d’année où les promotions sont légion.

S’abonner au podcast

Pour ne pas manquer le prochain épisode, pensez à vous abonner pour nous écouter partout ! Vous retrouverez Salut Techie dans vos applications de podcasting, mais aussi sur Deezersur Spotify, ou encore iTunes, où vous pouvez nous donner des étoiles et ajouter un commentaire pour nous soutenir ! Bonne écoute à tous !

Smartphone : comprendre une fiche technique point par point