Avis Helios : la néobanque du greenwashing ?

 
logo Helios
4 /10

Note de la rédaction

4 /10

Note de la rédaction

Helios est une néobanque se positionnant comme une "écobanque" prônant un écosystème bancaire favorable à la préservation de l'environnement. Mais derrière le discours et les ambitions, Helios est-elle vraiment recommandable par rapport à une néobanque plus classique ?

Caractéristiques d’Helios

💶PRIME D’OUVERTUREAUCUNE
📃CONDITION DE REVENUAUCUNE
💳CARTE BANCAIREVISA
💰DÉPÔT INITIAL30€
💸FRAIS DE TENU DE COMPTEAUCUN
🤝PARRAINAGEOUI
📱APPLICATIONANDROID/ iOS
💲PAIEMENT MOBILEAUCUN
🔐3D SECUREOUI

Helios en quelques mots

À l’instar de nombreuses néobanques qui se sont lancées ces derniers mois, Helios fait partie de cette caste de nouvelles marques bancaires ayant commencé ses activités dans le courant de l’année 2020. La particularité d’Helios est de miser sur un discours activiste axé sur l’écologie, l’éthique et le développement durable. Elle est pourtant loin d’être la première à s’orienter sur ce créneau, on pense notamment à Tomorrow, elle aussi néobanque allemande, une terre décidément propice au genre.

Un discours noble mais qui manque cruellement de clarté

Tout comme un certain Vivid Money ou d’autres marques de Fintech, Helios ne dispose pas de sa propre licence bancaire, mais collabore avec SolarisBank, une plateforme BaaS (Bank As A Service) dont elle partage la licence bancaire. Elle est donc quasi 100 % dépendante de cet organisme en ce qui concerne la gestion concrète de l’argent de ses clients. Or, même si un partenariat entre Helios et SolarisBank empêche ce dernier à tenir compte des dépôts client du premier dans son bilan, ainsi que la garantie que ceux-sont seront réservé à de l’investissement vert. Et si l’on a envie de croire au discours de la néobanque, on a du mal à croire que le modèle prôné par Helios se détache clairement du système financier dans lequel il est irrémédiablement attaché, surtout sans réelles confirmations de son partenaire, preuves à l’appui.

Insistons bien sur un point : même si Helios affirme réinvestir une partie de ses revenus dans des projets à vocations écologiques (ce que nous n’avons aucun mal à croire), c’est en revanche bien plus opaque du côté de chez SolarisBank qui ne donne aucune information quant à la direction d’une partie de ses dépôts, dont la majorité est gérée par la banque centrale européenne. Cela peut aussi bien aller dans des industries dites polluantes que chez des partenaires de tous horizons (dont ceux à vocation écologique).

La carte bancaire d'Helios est en bois
La carte bancaire d’Helios est en bois // Source : Frandroid

On a aussi du mal avec le principe de suivi de l’empreinte carbone fortement mis en avant dans la communication par la banque ainsi que sur la page principale de l’application. En l’état, cette donnée est difficilement vérifiable et ne quantifie en rien les résultats d’Helios en matière de protection de l’environnement. C’est plus ou moins la même chose avec la fameuse carte en bois (l’idée ayant été inspiré par Tomorow) avec laquelle on ne voit finalement qu’un artifice marketing. D’autant plus que cette dernière est d’une grande fragilité, la finesse de la carte et le type de bois utilisé favorisant le gondolage en cas d’humidité.

Tarifs d’Helios

Helios propose une offre lisible à base de deux comptes courants (dont un compte joint) et un autre pensé pour un jeune public actif (18-23 ans). Forcément c’est le compte individuel qui influence le reste. Voici les principales caractéristiques :

 Compte jeune HeliosCompte courant HeliosCompte Commun Helios
Prix3€ /mois (avec engagement d'un an)6€ /mois3€ /mois (par personne)
Dépôt initialAucunAucunAucun
Type de débitAutorisation systématiqueAutorisation systématiqueAutorisation systématique
Conditions de revenusAucunAucunAucun
Paiement à l’étrangerSans frais (zone euros)
1% (hors zone euro)
Sans frais (zone euros)
1% (hors zone euro)
Sans frais (zone euros)
1% (hors zone euro)
Retraits à l’étranger2 retraits gratuits par mois*5 retraits gratuits par mois*5 retraits gratuits par mois*
Plafond de paiement3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour
Plafond de retrait3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour3 000 € par mois dans la limite de 2 000 € par jour

On se retrouve à peu de choses près dans ce que peut offrir une néobanque classique. C’est surtout le cas pour les paiements et les retraits à l’étranger qui sont proposés sans frais, mais uniquement en zone euro, là où les autres devises donneront lieu à une taxation de 1 % sur chaque opération. Le compte courant classique donne également droit à 5 retraits gratuits, les retraits supplémentaires en zone euro étant facturés tout autant que les opérations hors zone euro (ces dernières étant d’ailleurs particulièrement coûteuses). Concernant les plafonds, si un seuil est attribué automatiquement, il n’est malheureusement pas possible d’aller au-delà. Notez également que tous les IBAN délivrés pas Helios sont allemands, ce qui est loin d’être pratique pour tout un tas d’usages.

Comment alimenter son compte ?

Même si Helios ne demande théoriquement pas d’apport obligatoire, nous n’avons pas pu avoir accès au compte sans déposer un minium de 30 euros pour y avoir les pleins moyens, les 6 euros de la cotisation étant soustraits à cette somme. Il n’y a d’ailleurs aucun autre moyen d’alimenter son compte que de passer par sa banque régulière et de faire un virement à la main, qu’ils soient récurrents ou planifiés. Des opérations d’autant plus frustrantes si votre banque ne réalise pas de virement instantané gratuitement.

Tout ceci est couplé à une indisponibilité des paiements mobiles tels que Google Pay, Apple Pay et autres qui renforce cette pénibilité, surtout dans le cadre d’un compte secondaire. On ne peut même pas compter sur l’envoi d’argent pas SMS.

Ouvrir un compte chez Helios

C’est depuis l’application mobile Helios que vous ouvrirez un compte, et seulement celle-ci. L’opération ne prend pas plus de 5 minutes et ne demande pas de justificatifs en dehors d’une photo recto verso de la carte d’identité et d’un selfie que l’on peut faire valider par l’application elle-même. Une fois le smartphone validé par un code envoyé par SMS, on a directement accès à l’application.

Gestion du découvert

Aucune autorisation de découvert n’est délivrée. Vous vous engagez donc à alimenter votre compte pour garantir un solde positif. Si par mégarde, le compte se retrouvait en négatif, il ne serait alors plus possible d’effectuer le moindre paiement ni retrait.

Primes de bienvenues

Rares sont les néobanques proposant régulièrement des primes de bienvenues ou à l’ouverture d’un compte, et Helios ne déroge pas à cette règle.

Prime de parrainage

La stratégie d’acquisition d’Helios ne correspond pas exactement à ce qui peut se faire chez de nombreuses banques en ligne. La néobanque propose aux utilisateurs de bénéficier d’un mois d’abonnement (donc de cotisation) gratuitement à chaque parrainages, et ce, sans limitations.

Tout peut se faire depuis l’application simplement en envoyant le lien dédié à ses proches. Il faut cependant que les parrains aient effectué leurs inscriptions complètes avant de valider le parrainage.

Assurances et services d’Helios

Toutes les cartes Helios sont estampillées par VISA, mais l’organisme est pensent uniquement en tant qu’éditeur. Aucune assurance particulière n’est donc délivrée que ce soit pour les protections contre les fraudes, la perte ou la casse de matériel ou même pour les voyages en cas d’accident.

Cashback

Oui, Helios dispose bien d’un système de cashback, il suit d’ailleurs l’engagement de la néobanque en matière d’environnement puisqu’il ne concerne que des enseignes dont elle partage les idées en la matière. Il est donc possible d’obtenir des réductions au bout d’un certain montant d’achat chez quelques magasins ou services d’alimentation comme La fourche ou Eatic, de l’argent offert en échange d’une souscription à un contrat d’électricité verte chez Plüm ou Ekwateur ou encore la livraison offerte chez Wedressfair, une plateforme d’achat de vêtements éthiques.

Même si l’on peut saluer l’idée, c’est encore trop limité et s’adressant à une certaine clientèle qui y trouvera son compte, l’autre ne voyant pas de véritable intérêt sur la longueur.

Service client

Le service client d’Helios est accessible depuis l’application via un système de tchat instantané ou par appel. Nous avons pu essayer la première solution qui s’est avérée efficace avec un temps de réponse relativement rapide. Pas de système de Bot, les conseillers disponibles répondent bien en français et, dans la majorité des cas, avec des réponses écrites et non automatisées.

Helios app severci client

Et la cryptomonnaie ?

Ni support des cryptomonnaies ni possibilité d’investissement de quelque sorte avec Helios. On comprend bien que ce type de services ne sont pas compatibles avec les principes de la néobanque. Helios n’est donc pas une banque adaptée pour ce type d’usage.

Notre avis sur l’application mobile d’Helios

L’expérience applicative d’Helios est somme toute de bonne qualité. Tout d’abord il est agréable de constater que la banque a fait le choix de développer sa propre plateforme et interface, plutôt que de reprendre un écosystème générique. La présentation est soignée et surtout extrêmement épurée, avec la mise en avant du résultat de ses engagements écologiques dès la première page.

Helios APP

Le menu du bas comporte 4 onglets dont un consacré au support, un autre pour les virements et un dernier pour avoir accès aux informations de sa ou ses cartes bancaires. On apprécie d’ailleurs le fait qu’il soit possible de gérer une carte virtuelle en plus de sa carte physique, qui est d’ailleurs obligatoire d’activer sur l’application à sa réception.

Le premier onglet, le principal, permet de gérer son budget d’un coup d’œil avec les dernières transactions en date. Mais le menu le plus visible concerne les mises en avant des activités de la banque avec une série d’articles définissant ses engagements en matière de protection de l’environnement.

Helios APP 2

En matière de sécurité, on a le droit au package classique à savoir l’authentification par empreinte biométrique ou par code secret.

L’application Helios est donc efficace dans son approche même si le manque de fonctionnalités se fait sentir, tout autant que les services de la banque.

Notre avis sur Helios

Loin de mettre en doute les convictions écologiques des fondateurs d’Helios, nous sommes tout de même dubitatifs quant aux garanties que proposent la néobanque. En l’état, même si une partie des revenus d’Helios participe activement à la lutte contre la dégradation de l’environnement, son attachement à Solarisbank pour l’exécution de ses activités nous fait plus que douter sur ce point.


En dehors de cet aspect, il faut aussi dire que l’offre d’Helios est un peu légère pour un compte facturé 6 euros par mois. Le manque de produits bancaire, l’offre limitée ou l’absence de virement instantanée joue principalement en sa défaveur.


Helios peut cependant compter sur une expérience applicative satisfaisante et à un service client efficace, même si, encore une fois, le manque criant de fonctionnalité se fait sentir.


En l’état, nous avons donc peu de raisons de vous recommander Helios plutôt qu’une autre néobanque, sauf si bien sûr vous êtes sensible au discours écologique.


Points positifs
  • Une belle application
  • Un service client efficace
  • Une cause noble...
Points négatifs
  • ... Sous fond de greenwashing
  • Un IBAN allemand
  • Des frais pour les paiements et retraits
  • La pénibilité du système de virement
  • Le manque criant de fonctionnalité et de produits bancaires
  • Pas de paiement mobile (Google Pay, Apple Pay, etc.)
La note est représentative de cinq éléments : l’ouverture du compte, les tarifs, l’application, les fonctionnalités et les cartes bancaires proposées. Les rémunérations des produits d’épargne, financiers et les solutions de crédit ne sont pas pris en compte dans cette note.

Les derniers articles