Test Samsung Galaxy M13 4G : joli, pas cher mais un peu souffreteux

Un grand nom et une belle robe ne font pas tout

Avec son nouveau Samsung Galaxy M13 4G, le constructeur coréen se targue de proposer un smartphone de qualité à moins de 200 euros. De quoi contrer les vagues de smartphones chinois pas chers qui inondent le marché français ? Pas si sur…

Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Où acheter Le
Samsung Galaxy M13 4G au meilleur prix ?

En bref
Samsung Galaxy M13 4G

Moyen
5 /10
Points positifs du Samsung M13 4G
  • Design
  • Autonomie
  • Finesse d'affichage
Points négatifs du Samsung M13 4G
  • Performances
  • Qualité des photos
  • Luminosité un peu juste
 

Face aux hordes de smartphones d’entrée de gamme proposés par les constructeurs chinois, Samsung ne reste pas sans réagir. Avec le Samsung Galaxy M13 4G, le coréen cible le marché des mobiles à moins de 200 euros, tout en promettant des prestations de qualité. Nous avons donc vérifié s’il est toujours capable de tenir la route sur ce segment de marché.

Samsung Galaxy M13 4G

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle prêté par CDiscount. Merci à eux !

Samsung Galaxy M13 4GDesign

Samsung nous propose ici un produit au design tout en douceur, dont l’écran de 6,6 pouces (avec un poinçon central en goutte d’eau) est entouré de bordures assez épaisses. De plus, le menton se fait également remarquer, ce qui explique que l’écran n’occupe que 82,5 % de la surface avant. Toutefois, dans ce segment de prix nous ne sommes pas heurtés par ces points. Nous le somme beaucoup plus par la capacité de la surface avant à capturer les traces de doigt.

L’esthétique du dos est soignée pour un smartphone à moins de 200 euros  // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Le dos totalement en plastique présente une surface avec un esthétique relief en vaguelette. Ce qui apporte en plus un toucher plus chaleureux qu’une coque lisse, mais ne le rend pas moins glissant en cas de sudation importante. Ce modèle se décline en bleu clair (testé ici) et en vert foncé. Le bloc optique est assez fin et se rapproche esthétiquement de ce que propose un Galaxy S22, moins les finitions.

Difficile de faire plus classique que la face avant du Samsung M13 4G  // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les tranches sont plus arrondies et offrent un toucher totalement lisse. Niveau boutons, ceux dédiés à la gestion du volume et celui de mise sous tension sont situés sur la tranche droite. Nous aurions d’ailleurs apprécié qu’ils soient placés un peu plus bas pour éviter d’avoir à trop étirer le pouce. Avec des dimensions de 165,4 x 76,9 x 8,4 cm pour 192 g, nous avons un produit dans la moyenne supérieure, mais seuls les utilisateurs avec de petites mains seront vraiment à la peine.

La tranche inférieure affiche un port jack, un port USB-C (en version USB 2.0 et non 3,0) et six perforations qui cachent un haut-parleur. Sur la tranche gauche, nous avons le cache donnant accès à un emplacement pour deux cartes Nano Sim et une carte microSD.

Un port jack, cela mérite toujours d’être souligné // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Samsung signe ici un smartphone d’entrée de gamme plutôt joli. Si le plastique est roi, le M13 4G profite toutefois d’une belle qualité de fabrication et n’affiche pas de réels défauts de conception.

Samsung Galaxy M13 4GÉcran

Le Samsung M13 4G dispose d’une dalle PLS LCD (technologie IPS spécifique à Samsung) de 6,6 pouces, en 1080 x 2 408 pixels, au ratio 20:9. Avec une densité de pixels de 400 ppp, il propose un affichage d’une belle finesse.

Nous avons mesuré cet écran à l’aide de notre sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays. Il affiche une température des couleurs mesurée est de 7577 K contre 6500 K pour la valeur de référence, nous avons donc un affichage froid, avec une dérive légère, mais notable, vers les bleus.

En plein soleil, il faudra rechercher un peu d’ombre pour consulter ce mobile // Source : Yazid Amer – Frandroid

Avec un taux de contraste de 1430:1 et une luminosité de seulement 430 cd/m², nous avons clairement un manque de pep’s. Alors que le LCD est souvent plus lumineux que l’OLED ou l’AMOLED, ce M13 4G est en retrait. Résultat, en plein soleil l’écran perd beaucoup en lisibilité.

Samsung Galaxy M13 4GLogiciel

Ce Samsung fait appel à Android 12 et sa surcouche One UI 4, mais dans sa version allégée. Cette dernière intègre un peu moins de fonctionnalités pour rester fluide avec un processeur entrée de gamme. Nous retrouvons une interface connue, qui propose de nombreuses options de personnalisation et le magasin de thèmes du Galaxy Store offre toujours autant de variété.

Samsung intègre ses outils de sécurité Knox, enfin vous avez accès aux « couches » qui protègent vos données, mais vous n’avez pas un accès complet à toutes les fonctionnalités. Un mode jeu est bien présent, il permet principalement de ne pas être dérangé par des notifications durant vos sessions de jeu.

En ce qui concerne les contenus vidéo issus des plateformes de sVoD, le DRM Wideline L1 est bien intégré et permet donc de les visionner en HD. Samsung promet deux ans de mises à jour majeures et trois années de patchs de sécurité.

Samsung Galaxy M13 4GPhoto

Le Samsung M13 4G dispose de trois capteurs photo :

  • Un capteur principal grand-angle de 50 mégapixels f/1,8 ;
  • un capteur ultra grand-angle de 5 mégapixels f/2,2 ;
  • un dernier de 2 mégapixels en f/2,4 pour la profondeur de champ.
La configuration de l’APN est très solide sur le papier // Source : Yazid Amer – Frandroid

En plein jour, nous obtenons des clichés acceptables, mais sans plus. En effet, ils manquent clairement de piqué et la colorimétrie est un peu fade. Il y’a un réel manque de précisions et de détails. La statue sur la photo ci-dessous ne laisse transparaître que peu de reliefs et les dégradés manquent de finesse. Le feuillage des arbres subit un traitement numérique trop agressif, qui gomme les détails et brouille totalement le rendu.

Une belle journée, un soleil éclatant, et un rendu presque tristounet // Source : Yazid Amer – Frandroid

Le mode ultra grand-angle parvient à offrir un rendu correct au centre de la photo. Au-delà de cette zone, il y’a une déformation excessive de l’image, qui fait chuter le niveau de détail global. De plus, la colorimétrie est un peu plus chaude qu’en mode grand-angle, qui lui est plus proche de la réalité.

Le zoom 2x numérique est agréablement plaisant… mais au premier regard seulement. Ainsi, nous avons une image propre, avec les éléments principaux qui ressortent bien. Toutefois, encore une fois le traitement numérique est trop agressif et élimine le gros des détails qui auraient donné du piqué au cliché.

Sans mode nuit nul espoir d’obtenir une photo honorable. Quand il est activé, le résultat est meilleur, mais manque clairement de détail. Le bruit numérique est roi, la colorimétrie grossière et il est difficile d’obtenir une image vraiment nette.

Même quand il y’a une source lumineuse notable, de nuit les photos manquent de netteté, que le moindre micromouvement ne fera qu’amplifier.

Des selfies imprécis

Le mode portrait du Samsung M13 réalise un détourage honorable, mais vous aurez régulièrement des zones imprécises. Ici, c’est au niveau du patch sur la manche gauche, les plis de la manche droite et la casquette. Si vous avez une chevelure foisonnante et rebelle, vous risquez alors de mettre à genoux le mode portrait du M13. La colorimétrie est un peu pâle, ce qui se ressent sur le rouge de la veste plus vif en réalité et une carnation un peu plus claire qu’elle ne le devrait l’être ici.

Cherchez les défauts dans le détourage, il y en a au moins trois // Source : Yazid Amer – Frandroid

Si vous utilisez l’APN avant de 8 MP (f/2,2), vous découvrirez rapidement que le détourage n’est pas très précis. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, au niveau des oreilles, de la casquette et des parties pelucheuses de la veste. La colorimétrie est un peu plus juste que celle proposée par le mode portrait dorsal, idem pour la carnation même si cela reste imparfait.

Source : Yazid Amer – Frandroid

La partie photo de ce M13 est au final décevante, car même si nous ne pouvons demander de miracle à ce niveau de prix. Des concurrents directs comme le Xiaomi Redmi Note 11, ou encore le Realme 8, offrent des clichés plus qualitatifs, même de nuit.

Samsung Galaxy M13 4GPerformances

Nous sommes devant un modèle d’entrée de gamme et pourtant, nous sommes un peu déçus des performances de son Exynos 850. En effet, ce SOC 4G, qui se voit accompagné de 4 Go de mémoire vive, d’un GPU Elios P19 et de 64 Go d’espace de stockage (extensible), ne brille pas vraiment sous l’assaut de nos différents tests de performance. Ainsi, un Redmi Note 11 ou un Realme 8, qui sont commercialisés à un prix identique à celui du Samsung M13, s’en sortent beaucoup mieux.

Modèle Samsung Galaxy M13 4G Xiaomi Redmi Note 11 Realme 8
AnTuTu 9 132095 249999 355877
AnTuTu CPU 35183 83900 97435
AnTuTu GPU 25263 38305 100164
AnTuTu MEM 35821 67417 61104
AnTuTu UX 35828 60377 97174
PC Mark 2.0 N/C N/C 9655
PC Mark 3.0 4927 7627 N/C
3DMark Slingshot Extreme 882 1345 2611
3DMark Slingshot Extreme Graphics 765 1175 2612
3DMark Slingshot Extreme Physics 1890 2730 2607
3DMark Wild Life 512 440 1469
3DMark Wild Life framerate moyen 3 FPS 2.70 FPS 8.8 FPS
3DMark Wild Life Extreme 140 N/C N/C
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 1 FPS N/C N/C
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 4 / 2 FPS 4.9 / 3.2 FPS 11
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 5 / 6 FPS 7.2 / 8.2 FPS 18 / 20 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 8 / 9 FPS 20 / 23 FPS 29 / 33 FPS
Lecture / écriture séquentielle 308 / 241 Mo/s 923 / 509 Mo/s 527 / 187 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 25521 / 16429 IOPS N/C 38434 / 44054 IOPS
Voir plus de benchmarks

Nous avons donc ici un Samsung qui subit régulièrement de légers ralentissements. N’oublions pas les saccades qui sont elles aussi au rendez-vous, surtout quand vos mouvements sont trop rapides pour le mobile. Ce qui vous arrivera régulièrement. Nous avons même un affichage avec un temps de latence important, comme quand nous réalisons une recherche d’app dans le Play Store, mais également sur le téléphone. Certes, le M13 est à moins de 200 euros, mais la concurrence est capable d’offrir des prestations sans ralentissements ou presque pour le même prix.

Le GPU Helios P19 ne suffit pas à compenser le manque de punch du SoC Samsung. Fortnite a refusé de se lancer, nous nous sommes donc rabattus sur Genshin Impact… Idem… Nous avons donc lancé Call of Duty Mobile et utilisé les outils développeurs pour déterminer le framerate. En moyenne nous sommes entre 24 et 27 fps avec des pics à 30 fps. Toutefois, nous sommes de toute façon limités au mode de qualité le plus bas. L’expérience de jeu est donc bien trop dégradée.

Samsung Galaxy M13 4GAutonomie

Avec une batterie de 5 000 mAh, le M13 est bien équipé et nous espérions une belle endurance. Après avoir lancé notre logiciel ViSer, qui simule l’utilisation active d’un smartphone (surf sur le web, SMS, appel, vidéo, écoute de musique, téléchargements…), nous avons obtenu un score de 14 h 02 avant de passer de 100 % à 10 % de batterie. Nous sommes ici dans une bonne moyenne supérieure, sans être non plus être exceptionnelle. Ainsi, le Xiaomi Redmi Note 10S, avec une batterie de même capacité, tient plus de 15h30.

Ce M13 tient la route niveau autonomie // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Au quotidien, si vous n’abusez ni des notifications ni des jeux vidéo, il pourra vous accompagner plus d’une journée, voire même deux éventuellement. Mais en cas de niveau de batterie faible, ne comptez pas sur la charge rapide, tout simplement absente ici.

Samsung Galaxy M13 4GRéseau et communication

Ce smartphone supporte toutes les bandes de fréquences 4 G. Ajoutez le Wi-Fi 5, le Bluetooth 5.0 et le NFC et vous voilà parés. En ce qui concerne les appels, rien à signaler.

Enfin, le GPS intégré fonctionne sans difficulté et nous n’avons pas noté de problème de géolocalisation.

Samsung Galaxy M13 4GPrix et disponibilité

Le Samsung M13 est disponible au prix de 199 euros.

Où acheter Le
Samsung Galaxy M13 4G au meilleur prix ?

Notre avis sur Le Samsung M13 4G

Design
7
Pour un smartphone à 199 euros, ce Samsung M13 est joliment dessiné et malgré une conception 100 % plastique, il a un certain charme.
Logiciel
6
On ne peut réellement critiquer One UI 4.1 Core, il fait le job, apporte quelques fonctions pratiques et beaucoup d’options de personnalisation. Toutefois, il manque de réactivité et affiche souvent du retard à l’affichage à cause d’une fiche technique trop juste.
Performances
4
Nous sommes face à une entrée de gamme aux performances en dessous de ce que proposent les meilleurs concurrents. Le jeu vidéo 3D n’a presque aucun attrait et même la navigation dans les menus souffre d’un affichage peu fluide.
Écran
6
L'écran LCD est dans la petite moyenne, avec une colorimétrie un peu froide et surtout une luminosité un peu juste.
Caméra
5
L'appareil photo propose une fiche technique solide sur le papier, mais qui flanche face à la réalité. De jours le résultat est tout juste acceptable et de nuit peu exploitable.
Autonomie
7
Une autonomie dans la moyenne haute qui permet d'entrevoir les deux jours, ce qui compense l'absence de charge rapide.
Note finale du test
Moyen
5 /10
Le Samsung M13 est un smartphone d'entrée de gamme séduisant dans la forme et les promesses. Toutefois, si nous avons un bel objet, les performances ne sont clairement pas au rendez-vous.

L’écran tient la route, mais sans briller. La partie photo est honorable, mais sans plus, en plein jour et peu reluisante de nuit. Il manque également de souffle, avec des ralentissements récurrents. L’autonomie par contre est de bon niveau.

Nous sommes face à un smartphone qui a du mal à se démarquer face à un Xiaomi Redmi Note 10 ou au Realme 8. Le M13 est une alternative pour ceux qui recherchent avant tout un téléphone beau et pas cher ou ceux que la signature d’un grand nom du smartphone peut rassurer.

Points positifs du Samsung M13 4G

  • Design

  • Autonomie

  • Finesse d'affichage

Points négatifs du Samsung M13 4G

  • Performances

  • Qualité des photos

  • Luminosité un peu juste