NordVPN VS SurfShark : lequel est le meilleur VPN ?

Expérience vs nouveauté ⚔

 

NordVPN et SurfShark font partie des services de VPN les plus populaires. Si l'un compte sur son expérience et sa communication, l'autre compte bien se faire une place d'outsider dans un marché très concurrentiel. Lequel en ressortira vainqueur ? Réponse dans ce versus.

NordVPN VS SurfShark : lequel est le meilleur VPN ?

Deux services parmi les meilleurs de notre comparateur de VPN s’affrontent aujourd’hui. D’un côté, le bine connu NordVPN qui fait figure de référence absolue dans le domaine et de l’autre, le relativement jeune SurfShark qui ne démérite pas pour se faire une bonne place parmi les plus grand. Performances, tarifs, applications ou encore politique de confidentialité, nous les avons fait s’affronter sur plusieurs critères et il ne pourra en rester qu’un, mais lequel ? Réponse dans ce nouveau versus VPN.

Les caractéristiques de NordVPN et de Surfshark

  • Nord VPN possède le plus de serveurs et a les meilleures performances.
  • SurfShark est capable de contourner la censure dans les pays autoritaires et est moins cher

NordVPN vs SurfShark : applications et fonctionnalités

C’est l’un des points forts de Nord VPN, son interface Desktop et mobile à la fois très simple et complète. Une carte du monde s’affiche dès le lancement et Il suffit de s’y balader et de cliquer sur l’icône d’un pays pour s’y connecter. Sur plateforme Desktop, le bandeau de gauche permet lui aussi de choisir le pays depuis lequel se connecter et même depuis une vielle en particulier pour les pays bénéficiant de cette option (US principalement). Dans tous les cas, NordVPN propose systématiquement le serveur le plus optimal adapté à sa situation géographique. La rapidité de connexion, quel que soit le serveur choisi est très appréciable, mais on aurait aimé avoir un minimum d’informations concernant les statistiques lors de la connexion à un serveur ou le protocole réseau utilisé. On aurait aussi aimé avoir une liste de serveurs dédiés à certains types d’utilisation comme pour le streaming ou le téléchargement en P2P.

L’application mobile reprend le principe de carte de la version Desktop et, chose appréciable, elle reste très peu intrusive sans notification invasive et sans intrusion non souhaitée dans la barre de tâche. L’autre fonction bien pratique concerne l’affichage de notifications d’alerte contre les applications pouvant ajouter une superposition d’écrans et sur la potentialité d’une exposition de votre adresse mail en cas de piratage. Pour cette dernière, on aurait aimé pouvoir le faire avec une adresse autre que celle du compte. La convergence des applications est encore mieux mise en valeur, car il est possible de connecter jusqu’à 6 appareils en simultanée avec un seul compte.

Concernant Surfshark, on ne peut pas dire que l’expérience globale soit de la même qualité. L’interface et certes simple, mais l’expérience est moins agréable de par une certaine austérité dans le design. On retrouve, quel que soit le support, avec un bouton bleu pour se connecter, des onglets pour choisir une localisation de serveur, un onglet « Caractéristiques » pour les options de base et « Paramètres » pour les options avancées. Fort heureusement, tout est traduit dans un français impeccable.

Concernant les fonctionnalités, on trouve une option baptisée «  Multihop  » permettant de faire passer la connexion par deux serveurs différents et ainsi doublement chiffrer sa connexion. Le « KillSwitch » est aussi activable quel que soit le serveur choisi afin de couper sa entièrement sa connexion au moindre problème. Autre fonction bien pratique, un mode « speedtest » fait aussi son apparition permettant d’avoir une estimation des connexions aux serveurs distants sans avoir à s’y connecter au préalable.

La version Mobile est tout de même plus agréable à utiliser et surtout très peu invasive, elle comporte même une option très pratique nommée « Remplacer la position GPS », qui fait correspondre la position GPS du téléphone avec celle du serveur sur lequel vous êtes connectés.

Au final, même si SurfShark a des arguments à faire à faire valoir, c’est encore NordVPN qui propose pour nous la meilleure expérience applicative.

  • Vainqueur : NordPVN

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos avis respectifs de NordVPN et de SurfShark.

NordVPN vs SurfShark : les performances

NordVPN dispose d’un parc mondial de plus de 5000 serveurs répartis dans 60 pays. Même si ce n’est pas le plus fourni dans ce domaine, il faut tout de même reconnaître que les performances sont au rendez-vous. Avec une connexion fibre filaire parisienne, voilà ce que l’on obtient :

 DOWNLOAD (Mb/S)UPLOAD (Mb/S)PING
SANS VPN9156483
SERVEUR FRANCAIS (AUTO)4443053
SERVEUR FRANCAIS (MARSEILLE)64728814
SERVEUR US (NEW YORK)64729291
SERVEUR US (LOS ANGELES)523189145
SERVEUR JAPONAIS (TOKYO) 37261237
SERVEUR HONGKONGAIS 506160197
SERVEUR SUD AFRICAIN (JOHANNESBURG)29995185
SERVEUR FINLANDAIS (HELSINKI)604

29139

Comme on peut le voir, NordVPN arrive à dépasser les 200 Mb/s avec un ping « relativement » faible via des serveurs situés à des milliers de kilomètres. C’est clairement l’un de ses points forts et cela est en grande partie dû à son protocole propriétaire nommé NordLynx. Ce dernier est basé sur Wireguard et est décrit par le VPN comme « plus performant et plus sécurisé ». Difficile de vérifier la véracité de cette information en l’état, mais il faut dire que les chiffres sont là. En revanche, il est impossible de se connecter à NordVPN vers et depuis des serveurs situés en zone autoritaire comme la Chine ou l’Iran par exemple.

De son côté, Surfshark est déjà moins bien lotie en termes de serveurs. Le VPN au requin ne possède en effet « que » 1700 serveurs couvrant 63 pays. Si ce n’est pas forcément un corollaire aux performances, on ne peut pas dire que ces dernières soient au niveau de son concurrent nordique. Voici les résultats obtenus dans les mêmes conditions cités plus haut :

 DOWNLOAD (Mb/S)UPLOAD (Mb/S)PING
SANS VPN8853372
SERVEUR FRANCAIS (AUTO)30094
SERVEUR US (NEW YORK)183781
SERVEUR US (LOS ANGELES)275161
SERVEUR JAPONAIS1534245
SERVEUR HONGKONGAIS 2445286
SERVEUR SUD AFRICAIN 2446178

Comme on peut le voir, même si les performances en téléchargement sont honorables, on ne peut pas en dire de même sur le débit montant qui accusent le coup et peinent à attendre ne serait-ce que 10 Mb/s. Ceci est en grande partie du au choix par défaut de protocole par défaut, en l’occurrence IKEv2, bien moins efficace que Wireguard. Une fois ce dernier sélectionné dans les paramètres avancés, le gain en débit montant est descendant est significatif. Dommage que le VPN ne le sélectionne pas de base lors de la connexion à un serveur.

Test effectué avec le protocole par défaut (IKEv2)

Test effectué avec le protocole par défaut (IKEv2)

Test effectué avec le protocole Wireguard

Test effectué avec le protocole Wireguard

Dans les deux cas, il est bien évidemment possible d’avoir accès aux catalogues de films et séries des plateformes de VOD à l’étranger sans aucun souci et dans la meilleure qualité possible.

Quoi qu’il en soit, même avec Wireguard activé, SurfShark reste bien en dessous de ce que peut proposer NordVPN en termes de performances.

  • Vainqueur : NordVPN

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos avis respectifs de NordVPN et de SurfShark.

NordVPN vs SurfShark: Politique de confidentialité et Tarifs

NordVPN assure que son service ne conserve aucun registre de l’activité de l’utilisateur : une « no logs policy ». Concrètement, cela veut dire que NordVPN assure ne pas savoir à quel moment vous vous connectez à Internet, ni ne connaît les sites que vous visitez, ni les contenus que vous téléchargez. En ce sens et aussi pour mesurer la sécurité globale de son système, il s’appuie sur quatre sociétés d’audits indépendantes ayant effectué des tests pour déterminer  le niveau de sécurité du VPN. Cela montre à quel point la protection de la vie privée est importante en plus de le prouver en toute transparence.

Cela a sans doute un impact sur les tarifs, car même si ce n’est pas le VPN le plus cher du marché, il faut tout de même débourser la somme de 75,65 euros, soit 3,12 euros par mois sur un abonnement de deux ans.

SurfShark affirme lui aussi ne rien savoir du passage de ses clients utilisant le VPN. Tous les logs ne sont donc pas conservés, SurfShark s’appuyant sur la politique en place des îles Vierges Britanniques, sur lesquels le siège social se trouve,  et qui n’oblige pas à conserver les logs de ses utilisateurs. SurfShark affirme même que ses serveurs fonctionnent à 100% en RAM et qu’il est donc impossible que des informations puissent être stockées sur la durée. Cependant, seules les extensions de navigateurs extensions Chrome et Firefox ont effectivement été testées par une société d’audit indépendante, ce n’est pas encore le cas des applications Desktop et mobile. Par conséquent, nous ne pouvons les croire que sur parole.

En revanche, c’est du côté de la tarification que SurfShark est plus enthousiasmant. L’abonnement de deux ans est affiché actuellement au prix de 51,50 euros, soit 2,15 euros par mois. C’est aussi l’un des abonnements VPN les moins chers du marché.

Même si SurfShark emporte ce round sur la tarification, c’est NordVPN qui dispose de la meilleure transparence possible sur ses activités et donc d’une protection de la vie privée plus sûre. C’est donc un match nul sur ce round.

  • Match nul

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos avis respectifs de NordVPN et de SurfShark.

Verdict

C’est donc une victoire de la part de NordVPN qui malgré ses quelques insuffisances reste au-dessus de son concurrent sur la plupart des des points abordés dans ce versus. Gageons que SurfShark continuera à améliorer son service et devenir un grand nom dans le monde des VPN. Encore faut-il pour cela communiquer aussi bien que son homologue nordiste.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos avis respectifs de NordVPN et de SurfShark.

Si vous souhaitez en savoir plus si les autres services de VPN, n’hésitez pas à consulter notre comparateur dédié. Vous pouvez aussi consulter nos autres versus de VPN :

Les meilleurs VPN du moment


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles