Grève RATP et SNCF : les applications pour s’en sortir sans train ni métro

 

Dans toute la France, une grève nationale s'organise en réaction au projet de réforme des retraites depuis ce jeudi 19 janvier 2023 et le mouvement a de bonnes chances d'être reconduit. Le trafic des trains, TGV, métros, RER, bus et tramway sera donc fortement perturbé. Voici une sélection d'applications et de services pour vous en sortir en l'absence des transports en commun de la RATP et de la SNCF

Un métro parisien à quai // Source : Jonathan Ferreira sur Unsplash

Le gouvernement pousse pour adopter sa réforme des retraites. En réaction, une grève d’ampleur s’organise et le mouvement social concerne tout particulièrement la RATP et la SNCF. Les transports en commun seront donc fortement perturbés pendant la journée du jeudi 19 janvier 2023. Par précaution, il faut prévoir une reconduction de la grève au-delà de cette seule journée.

S’informer avec l’info trafic

Pour les trains

Sur son site Internet, la SNCF propose une page dédiée à l’info trafic, comme la plupart des services de transports en commun des agglomérations (RATP, TCL, TBM, Tisséo, etc.).

L’application de la SNCF est, elle aussi, très informative et plus pratique à utiliser en mobilité. Elle vous informera en direct des perturbations, qu’elles soient liées à des mouvements sociaux ou des accidents. Enfin, le compte Twitter de la SNCF permet également de se tenir au courant du trafic.

Pour le métro parisien

La RATP fournit en temps réel l’info trafic des différentes lignes de métro, tramways et RER de la régie parisienne. Vous pouvez le retrouver sur leur site, mais également grâce à l’application dédiée. Chaque jour, les prévisions pour le lendemain sont mises en ligne aux alentours de 17h. Sur Twitter, il existe également des comptes dédiés à chaque ligne pour retrouver facilement les événements de la journée.

Trouver son chemin

Si le service est perturbé sur votre itinéraire habituel de métro, RER, TER, bus ou tramway, il vous faudra probablement trouver des itinéraires alternatifs. Le mieux pour cela est d’utiliser une application comme Citymapper ou Transit qui propose des itinéraires précis et intelligents, en indiquant de nombreuses alternatives pour faciliter les correspondances. Elles seront bien plus pertinentes que Google Maps qui ne prend pas en compte les perturbations liées aux grèves.

Les alternatives aux transports en commun

Si les services de transports en commun sont inopérants, il faut alors se diriger vers des moyens de transport alternatifs. C’est là où le smartphone joue son meilleur rôle et a permis la création de services malins pour répondre à cette problématique.

Les trottinettes électriques

Les services Lime, Dott et Tier vous permettent d’utiliser leurs trottinettes électriques en libre-service. À noter d’ailleurs que ces trottinettes pourraient bientôt disparaître à Paris.

Les vélos en libre-service

Si les trottinettes ne sont pas votre tasse de thé, vous pouvez aussi vous tourner vers les vélos en libre-service. Plusieurs services proposent d’ailleurs des vélos électriques. On pense notamment aux Vélib de la ville de Paris, mais bon nombre d’agglomération proposent des plateformes similaires avec, parfois, l’application qui va avec.

Les scooters en libre-service

Pensez aussi aux applications de scooters électriques en libre-service telles que Cityscoot.

Le covoiturage

L’application de covoiturage par excellence reste BlaBlaCar, mais il existe des alternatives telles que Klaxit qui est spécialisé dans les trajets entre le domicile et le travail. Vous pourrez profiter gratuitement du moindre trajet en île de France, quand les conducteurs recevront une rémunération garantie de 4 euros au minimum.

Les services de VTC

Enfin, il existe aussi évidemment les services de VTC tels qu’Uber et consorts. Attention, cependant, au-delà de l’impact carbone plus conséquent, les prix sur ces services peuvent monter en flèche quand la demande est très forte. Or, pendant un mouvement social, la demande est particulièrement forte. Idéalement, il vaut donc mieux recourir à cette option uniquement si vous êtes pressé.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).