Stadia : accès libre à la boutique, démos gratuites… le cloud gaming de Google se réinvente

 

Stadia, le service de cloud gaming pensé par Google, va profiter de son lot de nouveautés pour tenter d'attirer plus d'abonnés, mais aussi pour faciliter le portage des jeux pour les développeurs.

Google Stadia home
Google Stadia // Source : Google

La firme de Mountain View a tenu sa conférence Google for Games Developer Summit hier. Outre l’annonce de l’arrivée prochaine de Steam sur les Chromebook, Google a détaillé un certain nombre de nouveautés pour Stadia. Certaines concerneront les fonctionnalités pour les utilisateurs, quand d’autres sont destinées à faciliter la vie des développeurs.

Des nouveautés sur l’interface de la boutique Stadia

D’ici quelques semaines, la boutique du service de cloud gaming Stadia va changer. Ainsi, elle sera totalement accessible à tous, sans qu’il soit nécessaire de se connecter avec un compte Google ou bien de posséder un compte Pro Stadia. N’importe qui pourra donc découvrir le catalogue et le parcourir plus facilement, notamment à la recherche d’un titre précis parmi les plus de 200 jeux disponibles.

Le but est bien entendu de proposer une vitrine plus claire et plus aisément consultable, qui donne envie de s’abonner. Ce changement permettra aussi aux jeux de s’afficher directement lors d’une recherche Google. L’interface sera légèrement revue pour cette nouvelle version publique et ouverte.

Ce nouveau catalogue Stadia mettra ainsi davantage en avant les soldes des éditeurs, les essais et démos gratuites, ainsi que les jeux disponibles en free-to-play, tels que Destiny 2 ou PUBG : Battlegrounds.

Des démos pour tous les jeux et un portage facilité

L’autre ajout majeur concerne les essais gratuits, qui seraient ouverts à l’ensemble des jeux. Les éditeurs et développeurs pourraient ainsi décider de la durée précise de l’essai gratuit sur chaque titre. Pour les joueurs, il serait apparemment possible de jouer à la démo gratuite sans s’inscrire.

Google a aussi pensé aux développeurs : les jeux sous Unreal Engine et Unity pourront être portés sur Stadia beaucoup plus facilement, grâce à un kit d’outils de portage nommé « Low Change Porting ». Cela permettra aux studios de porter les jeux Windows sur Stadia plus rapidement. Une bonne manière pour Google de tenter d’attirer davantage de studios sur sa plateforme, pour pouvoir proposer plus de jeux, et donc gagner des abonnés.

Enfin, Google a décidé d’ouvrir sa technologie de streaming utilisée sur Stadia, en la proposant en licence, pour qu’elle soit utilisable par d’autres entreprises. Cette technologie portera le nom de « Immersive Stream for Games ».

Google n’a donc pas abandonné son projet Stadia et continue de l’améliorer. Le cloud gaming par Google est cependant toujours loin derrière les autres services que sont GeForce Now par Nvidia et le Xbox Cloud Gaming de Microsoft.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles