Nest Hub 2e génération (2021) : pas de changements esthétiques, mais de gros changements internes

Il analyse le sommeil grâce à Soli

 

Google officialise l'arrivée du Nest Hub de 2e génération qui remplace le premier. Si rien ne change d'un point de vue extérieur, c'est à l'intérieur qu'il faut aller voir : il y a de nombreux changements avec de nouveaux composants qui permettent de proposer une expérience renouvelée.

Nest Hub (2021)

Nest Hub (2021) // Source : Google

Nest Hub, c’est l’enceinte de Google équipée d’un écran. Jusqu’à maintenant, il en existe deux : le Nest Hub avec un écran de 7 pouces ainsi que le Nest Hub Max avec une caméra Nest et un écran de 10 pouces. Google vient de renouveler le Nest Hub dans une seconde génération qui introduit de gros changements.

Le Nest Hub répond à vos requêtes Google Assistant, permet également d’afficher du contenu grâce à l’intégration de la fonction Chromecast, notamment Disney+. L’appareil ne change pas esthétiquement. Comme la rumeur l’annonçait, Google a amélioré la qualité audio, mais ce n’est pas ce qu’il faut retenir.

Une puce Thread intégrée

Après l’Apple HomePod Mini, c’est au tour au Google Nest Hub de profiter du Thread. Le Thread est un protocole conçu par un consortium composé de Google (Nest), Samsung, Qualcomm, NXF / Freescale, Somfy, ARM, mais aussi Apple.

Nest Hub (2021)

Nest Hub (2021) // Source : Google

Cela fait plusieurs années qu’il est développé, mais il n’a pas encore trouvé son succès et cela ne devrait pas tarder. Tout comme ZigBee, il utilise le standard IEEE 802.15.4 et permet de créer un réseau maillé basse consommation pour les objets connectés. Sa différence, rapport au ZigBee, est qu’il utilise des adresses IP pour chaque appareil à la manière de 6LoWPAN (IPv6 Low power Wireless Personal Area Networks).

Cette caractéristique est importante, cela signifie que ce protocole offre l’accès au cloud ainsi que le chiffrement AES. Cela offre une compatibilité plus importante, mais surtout un haut niveau de sécurité. Seuls les appareils spécifiquement authentifiés peuvent rejoindre le réseau. Enfin, cela offre également plus de réactivité que les ampoules connectées en Wi-Fi ou en Bluetooth.

Google précise que le nouveau Nest Hub intègre, comme le Nest Mini et le Nest Audio, une puce dédiée à l’IA : du machine learning pour accélérer les requêtes audio Google Assistant. Pour le moment, le Nest Hub profite de ces nouveaux super-pouvoirs seulement aux États-Unis.

Nest Hub (2021)

Nest Hub (2021) // Source : Google

Soli pour suivre la qualité de votre sommeil

Google aurait pu y ajouter une caméra de sécurité comme le Hub Max, mais le Nest Hub est principalement utilisé dans la chambre sur la table de nuit. Ils ont donc eu l’idée de recycler la puce Soli que l’on trouvait sur le Pixel 4. Le Nest Hub peut donc être contrôlé par les gestes, sans nécessiter une caméra. Mais le plus intéressant est l’arrivée d’une fonction de suivi du sommeil.

La qualité du sommeil est analysée via plusieurs paramètres

La qualité du sommeil est analysée via plusieurs paramètres

Le Nest Hub seconde génération peut donc suivre votre sommeil lorsqu’il est installé près du lit. Il n’est capable de suivre que le sommeil d’une personne, néanmoins il utilise les micros et le capteur de luminosité ambiante, en plus du capteur de température intégré, pour suivre votre respiration et vos mouvements la nuit. Il peut détecter les perturbations, comme la toux, les ronflements ainsi que les variations de luminosité et de températures dans la pièce. L’objectif : détecter ce qui peut perturber votre sommeil.

Soli détecte vos mouvements, ainsi que la température ambiante de la pièce

Soli détecte vos mouvements, ainsi que la température ambiante de la pièce

Cette fonction est associée à l’application Google Fit, disponible sur Android et iOS, pour consulter un résumé de la nuit en plus de quelques informations sur votre santé et votre bien-être.

Google assure que l’ensemble de ces données sont exclusivement utilisées pour le suivi de votre sommeil et que cette fonction est facultative. C’est vous qui décidez si vous souhaitez l’activer, et un indicateur visuel est clairement visible sur l’écran lorsqu’elle l’est. Selon Google, Motion Sense détecte uniquement les mouvements, pas les corps ni les visages. Vos données audio concernant les ronflements et la toux sont traitées uniquement au niveau de l’appareil et ne sont pas envoyées sur les serveurs Google.

Vous pouvez visualiser les données simplement

Vous pouvez visualiser les données simplement

Vous pouvez essayer la fonctionnalité de suivi du sommeil de Nest Hub 2e génération sans frais jusqu’à l’année prochaine. Google envisage également de l’intégrer aux fonctionnalités de suivi du sommeil de Fitbit pour proposer une expérience améliorée à l’avenir. Notez, cependant, qu’il faudra payer un abonnement ensuite… qui n’est pas détaillé pour le moment.

Prix et disponibilité du Nest Hub 2e génération

Le Nest Hub de 2e génération sera vendu à 99,99 euros. Il est disponible en précommande dès aujourd’hui, en coloris Galet et Charbon.

Les derniers articles