Test du Samsung Galaxy A23 5G : déception interdite

Smartphones • 2022

Année après année, on peut toujours compter sur les Galaxy A de Samsung sur l'entrée et le milieu de gamme. Le Galaxy A23 5G est-il le digne successeur de cette tradition ? Réponse dans ce test.

Source : Anthony Wonner - Frandroid
Source : Anthony Wonner - Frandroid
Où acheter Le
Samsung Galaxy A23 5G au meilleur prix ?

En bref
Samsung Galaxy A23 5G

8 /10
Points positifs du Samsung Galaxy A23 5G
  • Design réussi, bien que très plastique
  • Dans la moyenne haute de l'autonomie
  • Ecran lumineux et contrasté
Points négatifs du Samsung Galaxy A23 5G
  • Performances un peu juste
  • Pas de réglages possibles de l'écran
  • BEAUCOUP de publicités
 

Il faut le rappeler régulièrement tant cette donnée est importante : si les hauts de gamme et ultra premium du marché des smartphones sont les plus visibles, ce sont en vérité les appareils d’entrée et de milieu de gamme qui sont les plus populaires. Rien de bien étonnant, mais cela sous-entend que c’est aussi sur cette catégorie que les constructeurs se doivent d’être impeccables. Avec sa gamme Galaxy A, Samsung est bien souvent la star de cette catégorie, aidée par sa visibilité auprès du grand public. Le Galaxy A23 5G est donc parmi les successeurs les plus importants… Mais est-il à la hauteur de sa lignée ?

Samsung Galaxy A23 5G Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy A23 5G
Dimensions 76,9 mm x 165,4 mm x 8,4 mm
Interface constructeur One UI
Taille de l'écran 6,6 pouces
Définition 2408 x 1080 pixels
Densité de pixels 400 ppp
Technologie LCD
SoC Qualcomm Snapdragon 695
Puce graphique Adreno 619
Stockage interne 64 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mp
Capteur 2 : 5 Mp
Capteur 3 : 2 Mp
Capteur 4 : 2 Mp
Capteur photo frontal 8 Mp
Définition enregistrement vidéo Full HD
Wi-fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Oui
Type de connecteur USB Type-C
Capacité de la batterie 5000 mAh
Poids 197 g
Couleurs Noir, Blanc, Bleu
Prix 179 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle prêté par Samsung.

Samsung Galaxy A23 5G Design

Nous ne sommes pas tout à fait sur l’entrée de gamme non plus, mais le Galaxy A23 5G est clairement très accessible. Et ça se voit directement dans son design, qui abandonne le moindre verre ou le moindre métal au profit du plastique. Et ce aussi bien sur son dos que sur son cadre, très arrondi, dont le revêtement est plus glissant.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le smartphone surprend par sa légèreté. Son cadre très lisse donne l’impression qu’il peut aisément glisser, quand son dos plus texturé offre une certaine accroche. Ce qu’on peut du moins facilement souligner est qu’il est agréable en main, et donne la sensation de pouvoir résister très facilement à une chute.

La signature Samsung est là, bien qu’un peu ternie par l’usage de matériaux moins noble. On la voit d’autant plus sur la forme de son îlot photo. Ce dernier se loge au coin supérieur gauche, et se fond dans la coque qui se surélève pour l’accueillir. L’effet fonctionne, sans être aussi marquant que sur les Galaxy S.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Vous pouvez retrouver sur le côté droit du téléphone les touches de volume ainsi que le bouton de verrouillage, qui est doublé d’un lecteur d’empreintes (qui fonctionne bien). En bas de l’appareil, on retrouve un port combo jack ainsi qu’un port USB-C 2.0 et une grille haut-parleur. Et enfin, à gauche, nous avons la trappe Dual SIM et micro SD. Le Galaxy A23 n’est pas résistant à l’eau (ce n’est pas très grave dans cette gamme de prix). En revanche, il profite d’une protection en verre Gorilla Glass 5 à l’avant.

Samsung Galaxy A23 5G Écran

On connaît Samsung pour ses écrans Amoled, mais le Galaxy A23 5G n’en profite pas. Nous avons ici une dalle PLS LCD de 6,6 pouces supportant une définition maximale FHD+ de 2408×1080 pixels, mais surtout un taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz. C’est certainement ce dernier qui justifie l’usage d’une dalle LCD classique, les LCD à haut taux de rafraîchissement étant moins coûteux qu’en Oled.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sous notre sonde et avec le logiciel DisplayCal, nous avons pu relever une couverture de l’espace sRGB de 144 %, 99,2 % pour l’espace Adobe RGB et surtout 102 % de l’espace DCI-P3. Comme quoi, Samsung traite ses dalles LCD avec le même respect que ses dalles Amoled. Cependant, la calibration est loin d’être équivalente au haut de gamme. On retient une température de couleurs moyenne de 7405K, très froide.

Contrairement à la plupart des smartphones Samsung, vous n’avez pas le choix d’un quelconque mode d’affichage ici. Cette calibration sera la vôtre du début à la fin, sur cette dalle qui offre un taux de contraste de 1382:1 pour une luminosité maximale de 491 cd/m², pile dans la moyenne de ce qu’on attend dans cette gamme de prix. Une bonne dalle donc, voire une très bonne dalle pour sa catégorie de prix, mais qui n’offre aucune liberté.

Samsung Galaxy A23 5G Logiciel

Nous avons ici droit à Android 12 avec l’interface One UI 4.1 maison de Samsung. Une interface qui n’en finit plus de nous plaire, le constructeur coréen ayant superbement bien revu sa copie depuis quelques années maintenant pour offrir quelque chose de frais et moderne. Avec Android 12, les options de personnalisation sont multiples, que ce soit sur le thème général de l’appareil, les associations de couleur possibles ou encore tout simplement l’écran always on signature du constructeur.

Vous avez évidemment une certification Widevine L1 pour les contenus SVoD en HD, mais le niveau de patch de sécurité est décevant. Nous sommes ici sur celui d’août 2022, quand celui de septembre a déjà été déployé un brin tardivement sur ses hauts de gamme.

Ce que je retiens particulièrement de ce Galaxy A23 5G est à quel point Samsung y est allé fort sur l’installation d’applications de publicité. Ou du moins, pour vous pousser à les installer. Dès la première configuration de l’appareil, il vous faudra éviter deux injonctions aux téléchargements inutiles et subir l’installation de TikTok et Disney+ toutes deux désignées comme des « applications essentielles ». Si les applications publicitaires sont indispensables aux constructeurs sur ces tranches tarifaires pour rentrer dans leurs frais, il y a l’art et la manière. Sur ce Galaxy A23 5G, Samsung a la main trop lourde.

Le Galaxy A23 sera pris en charge pour les mises à jour de sécurité pendant quatre ans, mais il ne bénéficiera que de deux années de mise à jour Android, l’amenant à Android 14 tout au plus.

Samsung Galaxy A23 5G Audio

Oui : le Samsung Galaxy A23 5G conserve sa prise jack ! Voilà qui rassurera quiconque a encore des périphériques filaires, dont le support tend à disparaître année après année. Pour le sans-fil, vous pourrez compter sur le Bluetooth 5.1.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pour ce qui est du haut-parleur mono intégré… Ce n’est pas fameux. Comme toujours dans cette catégorie, le son est quelque peu grésillant et saturé, et rien n’est vraiment bien défini. De quoi regarder ses TikTok sans souci, mais n’allez pas franchement regarder une série ou écouter de la musique de la sorte. Rien d’étonnant cependant.

Samsung Galaxy A23 5G Photo

Le Samsung Galaxy A23 5G profite d’une configuration à 4 capteurs au dos. Nous avons :

  • Un capteur principal de 50 mégapixels à objectif ouvrant en f/1.8 ;
  • Un capteur ultra grand-angle de 5 mégapixels à objectif ouvrant en f/2.2 ;
  • Un capteur portrait de 2 mégapixels (f/2.4) ;
  • Un capteur macro de 2 mégapixels (f/2.4) ;

Vous l’avez compris… Toujours ces configurations à multiples capteurs, dont les seuls véritablement utilisables, sont les deux principaux. Le jeu du plus grand nombre est toujours aussi populaire dans la tech, que voulez-vous.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

La photo est un terrain sur lequel Samsung déçoit rarement, qu’importe la catégorie de prix visée. Et c’est une nouvelle fois le cas ici, sur ce Galaxy A23 5G. De jour, le capteur principal est capable de prendre d’excellentes photos, avec les couleurs vives typiques de Samsung dont le puissant traitement est autant sa force que sa faiblesse.

L’ultra grand-angle sort lui aussi de belles images, même si sa gestion de la température des couleurs n’est pas aussi performante. Le rendu n’est pas égal entre les deux capteurs, mais est toujours agréable à l’œil. Le focus peut parfois laisser à désirer, mais c’est assez rare pour être pardonné.

En intérieur, c’est ici que l’on remarque le plus la marque de fabrique de Samsung : son post-processing. Les photos du capteur principal restent très bonnes, puisque traitées de manière à améliorer la netteté et les couleurs. L’ultra grand-angle n’est cependant pas logé à la même ancienne, puisque son manque de pixels en comparaison l’empêche de capturer autant de lumière que son compère, et le traitement n’a pas autant de données à analyser et améliorer. En résulte un capteur principal toujours bon, mais un ultra grand-angle qui tire la langue.

Vous le voyez venir, et c’est bien vrai : ces défauts sont naturellement amplifiés dès que la lumière n’est plus. Le capteur principal réussit toujours à capturer des photos relativement belles en comparaison, mais le focus a toujours plus de mal à se faire. L’ultra grand-angle est à genou et n’est vraiment plus utilisable proprement, à moins d’aimer le rendu d’une webcam de 2012. Le smartphone lui-même commence à réclamer un peu de temps de traitement avant de véritablement prendre la photo, même si ce temps est relativement court comparé à d’autres modèles de la même catégorie (voire du haut de gamme, je te regarde le Motorola edge 30 ultra).

L’un dans l’autre, et considérant son prix, le Samsung Galaxy A23 5G fournit une expérience en ligne avec son illustre ascendance : des photos chatoyantes, qui font plaisir à l’œil, dans un package qui permet tout de même un minimum de créativité. Et avec les limites habituelles de sa catégorie, qu’on ne peut lui reprocher quand bien même il faut les souligner.

Photos selfies

À l’avant, nous profitons d’un capteur de 8 mégapixels à objectif ouvrant en f/2.2. Son traitement est bon, mais c’est le manque de pixels qui le fait souffrir et pousse à l’apparition de bruit à mesure que la lumière manque à l’appel. Pour un smartphone qui va très certainement être populaire parmi les jeunes, il est étonnant de ne pas voir plus de mégapixels sur cette configuration comparativement à d’autres propositions du secteur (chez Xiaomi, par exemple). Ceci étant, sa bonne gestion des couleurs de nuit lui donne un petit avantage malgré tout.

Samsung Galaxy A23 5G Performances

Le Samsung Galaxy A23 5G est propulsé par le Snapdragon 695, couplé à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Un processeur honnête, pour une configuration relativement classique bien que la RAM et le stockage restent assez limités.

Modèle Samsung Galaxy A23 5G Oppo Reno 7 Realme 9 4G Vivo Y76 Xiaomi Poco F4
AnTuTu 9 295787 285482 289048 360226 672138
AnTuTu CPU 104753 84594 83697 102650 177756
AnTuTu GPU 37858 50268 51120 84468 242282
AnTuTu MEM 58241 72984 74350 73788 106840
AnTuTu UX 94935 77636 79881 99320 145260
PC Mark 3.0 9323 6599 8185 6852 11418
3DMark Slingshot Extreme 1640 1323 1345 N/C N/C
3DMark Slingshot Extreme Graphics 1453 1150 1171 N/C N/C
3DMark Slingshot Extreme Physics 2980 2792 2811 N/C N/C
3DMark Wild Life 581 451 443 1179 4330
3DMark Wild Life framerate moyen 4 FPS 3 FPS 2.7 FPS 7.10 FPS 25.90 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 6 / 2 FPS 5 / 3 FPS 4.8 / 1.4 FPS 7.9 / 5.2 FPS 35 / 24 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 9 / 10 FPS 7 / 8 FPS 7.2 / 8.1 FPS 12 / 15 FPS 50 / 48 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 23 / 26 FPS 20 / 22 FPS 19 / 32 FPS 34 / 39 FPS 86 / 97 FPS
Lecture / écriture séquentielle 483 / 486 Mo/s 963 / 807 Mo/s 972 / 825 Mo/s 972 / 202 Mo/s 1383 / 687 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 42 / 34 IOPS 45126 / 46855 IOPS 45900 / 40000 IOPS 53414 / 58464 IOPS 42652 / 40818 IOPS

Sur les benchmarks, on peut voir que le A23 se situe totalement dans la norme de ce qui est attendu dans sa gamme de prix. Gardez à l’esprit qu’en sortant quelques dizaines d’euros en plus, un Poco F4 beaucoup plus puissant vous ouvre les bras.

Le constat est… mitigé. D’un côté, ce Snapdragon 695 débloque la 5G pour l’appareil et lui permet une fluidité relativement bonne. Mais du même temps, les légers ralentis au quotidien ne sont pas rares et les performances 3D laissent à désirer. Genshin Impact trouve difficilement 30 FPS en Faible, à titre d’exemple.

Un petit 2 Go de RAM supplémentaire ou une mémoire plus rapide aurait pu faire la différence pour sortir de la moyenne sur cette catégorie de prix. Ici, le Galaxy A23 5G est tout simplement ordinaire.

Samsung Galaxy A23 5G Autonomie

Le Samsung Galaxy A23 5G profite d’une batterie de 5000 mAh, que vous pouvez recharger à 25W maximum grâce à un chargeur USB-C typique qui n’est pas fourni avec l’appareil. Le smartphone n’est pas compatible avec une quelconque recharge sans fil. La recharge 25W lui a permis, dans nos tests, de récupérer 32 % de batterie en 30 minutes, de 19 à 51 % précisément.

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pour ce qui est de l’autonomie du téléphone, elle est tout simplement bonne. Dans la moyenne haute des smartphones de sa catégorie. Sur un usage classique, le Galaxy A23 5G peut finir la journée avec assez de batterie pour tenir une bonne soirée, mais ne donne pas nécessairement confiance dans le fait de se lancer sur une deuxième. Des utilisateurs plus économes pourraient cependant le faire : le smartphone en a le potentiel.

Sur notre test Viser personnalisé, il a tenu 12h et 25 minutes, ce qui le place à la 36e place sur 76, soit un tout petit peu au-dessus de la moyenne.

Samsung Galaxy A23 5G Prix et date de sortie

Le Samsung Galaxy A23 5G est d’ores et déjà disponible en France. Vous pouvez le retrouver au prix public de 319 euros ou intégré dans de nombreux forfaits.

Où acheter Le
Samsung Galaxy A23 5G au meilleur prix ?

Samsung Galaxy A23 5G Les questions les plus courantes

Quelles différences entre les Galaxy A23 et Galaxy A53 ?

Le Samsung Galaxy A23 5G et le Galaxy A53 5G sont deux smartphones de milieu de gamme aux caractéristiques distinctes. Le Galaxy A23 5G offre un écran de 6,6 pouces à 120 Hz, compatible 5G, avec un quadruple capteur photo arrière (50, 5, 2, 2 MP) et fonctionne sous Android 12 avec l’interface One UI 4.1. Il est équipé du processeur Qualcomm Snapdragon 695, 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage, extensible via microSD. Son indice DAS est de 0,68 W/kg et il est doté d’un lecteur d’empreintes digitales pour la sécurité, supportant le Wi-Fi et le Bluetooth 5.1, avec une batterie de 5000 mAh et une capacité de charge de 25 W.

Le Galaxy A53 5G, quant à lui, dispose d’un écran légèrement plus petit de 6,5 pouces mais de type Super AMOLED, offrant une meilleure qualité d’image. Il embarque le processeur Samsung Exynos 1280, 6 ou 8 Go de RAM et un stockage de base de 128 Go. Avec un capteur photo principal de 64 MP, il surpasse le A23 en termes de photographie. Il offre également une meilleure connectivité avec la même prise en charge de la 5G, du Wi-Fi et du Bluetooth, mais sans prise jack. Sa batterie de 5000 mAh, bien que de même capacité que celle du A23, ne précise pas la puissance de charge. En termes de design, le A53 est légèrement plus compact et plus léger que le A23.

Notre avis sur Le Samsung Galaxy A23 5G

Design
8
Du plastique partout, mais tout de même un petit style qui lui permet d'intégrer les rangs des appareils Samsung. Léger, pas désagréable en main.
Écran
8
La dalle LCD permet un taux de rafraîchissement supérieur, et son étalonnage n'est pas mauvais, mais il est étonnant de ne pas retrouver les réglages de couleurs habituels.
Photo
8
Un capteur principal qui est bien soutenu par le puissant algorithme Samsung, mais un ultra grand-angle qui n'a pas assez de mégapixels pour être rattrapé de manière logicielle. Le capteur avant aurait, lui aussi, mérité un peu plus, mais à l'usage, le téléphone ne déçoit pas.
Performances
7
Le Snapdragon 695 n'impressionne pas particulièrement, et accroche parfois à l'usage. Les jeux 3D sont utilisables, mais toussotent. En bref : nous sommes sur l'entrée de gamme.
Logiciel
7
One UI 4.1 est toujours un plaisir à utiliser, mais pourquoi intégrer autant de feintes pour pousser à installer des applications publicitaires ?
Autonomie
8
Vous avez en tête une « bonne autonomie » pour un smartphone ? C'est exactement ce qu'offre le Galaxy A23 5G. Sans recharge rapide et sans bloc inclus, ceci étant.
Note finale du test
8 /10
Le Samsung Galaxy A23 5G est un smartphone prévisible. On ferait même le pari que sans lire le test, vous seriez capable d'écrire vous-même cette conclusion.

Et pour cause : il a un bon appareil photo, mais qui peine une fois la nuit tombée. Il a une bonne autonomie, qui ne va pas non plus aller jusqu'à 2 jours confortablement. Il a un bon écran, mais qui ne va pas au-delà des attentes. Et il a une bonne interface, même si celle-ci intègre beaucoup de publicités.

En somme : il est l'avatar même du téléphone d'entrée de gamme. Mais ce qu'il ne faut pas oublier de dire en cela, c'est que ce qui le rend prévisible en fait sa force : c'est un smartphone qui ne décevra personne. Il est capable d'un peu tout et le fait bien, sans autre forme de procès.

Points positifs du Samsung Galaxy A23 5G

  • Design réussi, bien que très plastique

  • Dans la moyenne haute de l'autonomie

  • Ecran lumineux et contrasté

Points négatifs du Samsung Galaxy A23 5G

  • Performances un peu juste

  • Pas de réglages possibles de l'écran

  • BEAUCOUP de publicités