Gigafactory Berlin : l’usine de batteries annulée à cause de Joe Biden ? Tesla dément

 

Les rumeurs autour de la Gigafactory de Tesla à Berlin se multiplient ces derniers jours. Pour certains, celle-ci lancera la fabrication des batteries dès le début de l'année prochaine. Pour d'autres, le projet est annulé, à cause du nouveau plan de Joe Biden aux États-Unis. On fait le point.

Usine tesla
Photo de la Gigafactory de Berlin // Source : Tesla

Article mis à jour le 20 septembre 2022 à 13h00 : Comme rapporté par Reuters, Tesla aurait confirmé au maire de Gruenheide, où se situe la Gigafactory Berlin, que les projets initiaux étaient toujours en vigueur. En d’autres termes, la fabrication de batteries allemandes par Tesla devrait bien démarrer dans les mois à venir.


Article original du 20 septembre 2022 à 11h35 : À Berlin, Tesla a ouvert son usine de production européenne il y a quelques mois maintenant. Le constructeur américain y produit des Tesla Model Y Performance, mais prévoit, à termes, de produire toutes les versions du SUV. L’objectif était également de produire sur place les batteries ainsi que les moteurs. Mais il est possible que les plans aient changé, à cause du Président américain.

Joe Biden sait parler aux constructeurs automobiles

En effet, selon le Wall Street Journal, Tesla aurait annulé son projet de production de batteries à Berlin. En cause : le nouveau plan anti-inflation de Joe Biden, qui impose aux constructeurs des voitures électriques de produire une partie des batteries sur le sol américain.

Ce plan subventionne aussi les batteries produites sur place, à hauteur de 45 dollars par kWh produit. Soit entre 2700 et 4 500 dollars pour les batteries Tesla, selon leur capacité. De quoi réduire radicalement le coût de fabrication d’une batterie, de l’ordre de 40 % selon un analyste.

La firme d’Elon Musk aurait donc pris la décision de rapatrier l’intégralité des machines déjà présentes à Berlin vers les usines américaines du constructeur. L’idée serait de produire sur place, pour bénéficier des aides gouvernementales. Une information à prendre toutefois avec des pincettes.

L’Europe fait de la résistance ?

En effet, des rumeurs totalement contradictoires nous proviennent cette fois-ci d’Allemagne. Le média allemand BZ croit savoir que Tesla compte lancer la production de ses nouvelles batteries dotées de cellules 4680 dès le début de l’année 2023, au premier trimestre plus exactement. L’objectif serait de produire au moins 500 000 batteries par an à Berlin, afin de pouvoir produire autant de Model Y européennes.

Alors, qui croire ? Difficile en l’état de se faire une idée précise de la situation, d’autant plus que Tesla ne fait aucun commentaire sur ce genre de sujet. Il est néanmoins possible que le constructeur souhaite rapatrier du matériel d’Allemagne vers les États-Unis pour profiter au plus vite des subventions locales.

Tesla va-t-il quitter Berlin ?

Mais cela ne signifierait pas pour autant que le constructeur laisse tomber Berlin pour la production de batteries. Disposer d’une capacité de productions de cellules au plus près des chaînes de montage est un atout de poids en termes logistique. D’autant plus que ce sont ces fameuses batteries 4680 qui devraient permettre de réduire les coûts de production de la Model Y. Pour le moment, Tesla n’utilise pas encore les batteries 4680 dans ses voitures électriques, sauf pour certaines Model Y produite aux États-Unis.

Dans tous les cas, les Model Y produites à l’usine de Berlin devraient profiter de moteurs fabriqués sur place dès 2023. Jusqu’à présent, les batteries et les moteurs provenait directement de l’usine chinoise de Shanghai.

Affiché à 49 990 euros au configurateur, 47 990 euros une fois le bonus déduit, le Tesla Model Y Propulsion déjoue les pronostics et se présente avec un prix de départ inférieur à celui de…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles