Tesla : Elon Musk compte bientôt expliquer au monde comment il veut sauver la planète

 

Sept ans après la partie 2, Elon Musk s'apprête à dévoiler la partie 3 de son fameux Master Plan. Celle-ci sera en effet officialisée le 1er mars prochain, lors de l'Investor Day. Les voitures électriques ne seront pas le seul sujet évoqué par la marque, qui travaille également au développement de ses solutions de stockage d'énergie. Elon Musk annonce "la voie vers un avenir énergétique entièrement durable pour la Terre".

Cela fait déjà sept ans qu’Elon Musk a présenté son Master Plan Part Deux, un document encore visible sur le site de Tesla décrivant toutes les étapes à venir pour Tesla. Ce dernier fut alors dévoilé dix ans après la première partie, qui annonçait les prémices du développement du constructeur, qui prévoyait alors de lancer une voiture à faibles volumes (la Tesla Roadster qui vient de fêter ses 15 ans) dont les bénéfices permettrait de commercialiser une auto plus généraliste (la Tesla Model S de 2012). Celle-ci financerait alors le développement d’un véhicule encore plus abordable et aux plus grandes ambitions : la Model 3.

De nouveaux projets

En 2016, la marque avait alors atteint tous ces objectifs, alors que la berline compacte fut officiellement révélée le 31 mars de la même année. C’est donc en juin que Tesla levait le voile sur son Master Plan Part Deux, qui annonçait notamment l’arrivée du système de conduite autonome FSD (full self-driving) ainsi que l’arrivée d’un nouveau modèle permettant de couvrir tous le segments. Il s’agit alors du Model Y, qui est devenue la voiture électrique la plus vendue en Europe sur un mois.

Tesla évoquait également déjà sa volonté de diversifier ses activités en développant des systèmes permettant de stocker de l’énergie via ses toits solaires pour les maisons. Elle souhaitait également faire en sorte que ses voitures rapportent de l’argent à leur propriétaire quand elles ne sont pas utilisées. Pour cela, les Tesla pourraient alors devenir des taxis autonomes, vous permettant de rentabiliser les moments où elles seraient simplement garées.

Un objectif qui n’a pas encore été atteint, mais qui pourrait l’être avec l’arrivée du Robotaxi. Ce dernier reposera sur une nouvelle plateforme qu’il partagera avec la future Model 2 qui pourrait être annoncée le 1er mars prochain, lors de l’Investor Day organisé par Elon Musk. Cette journée, qui permettra au constructeur de communiquer sur ses avancées, sera également l’occasion de dévoiler ses plans pour l’avenir, à travers la troisième partie de son Master Plan.

Une information confirmée sans équivoque par le dirigeant lui-même sur Twitter, qui décrit ce nouvel opus comme « la voie vers un avenir énergétique entièrement durable pour la Terre« . Et pour cause, si l’automobile sera au cœur des projets, Tesla souhaite encore un peu plus de diversifier, en développant ses activités liées à l’énergie alors que le réseau électrique est actuellement sous tension.

De nouvelles usines, mais pas seulement

Comme l’explique le site Electrek, le constructeur avait déjà affirmé que le Master Plan Part 3 consisterait à « atteindre une très grande échelle » dans la production de véhicules et de batteries. Un indice qui semble confirmer la présentation de la Model 2, qui afficherait un tarif autour des 25 000 dollars grâce à l’usage des nouvelles cellules 4680 moins onéreuses à produire et offrant une meilleure densité énergétique, et donc une autonomie en hausse.

Tesla pourrait également annoncer la construction d’une nouvelle usine, alors qu’elle cherche à s’implanter au Mexique. La firme aurait d’ailleurs déjà trouvé un accord avec l’État du Nuevo Leon afin d’ouvrir un site dans la ville de Santa Catarina, qui serait opérationnel dès cette année. Il permettrait d’accroître la production et réduire les délais de livraison de la marque, qui s’apprêtait à passer une année particulièrement difficile, avant de réduire drastiquement le prix de ses voitures électriques.

Tesla Model 3
Tesla Model 3

À cette occasion, Elon Musk devrait également s’exprimer sur le développement de ses solutions de stockage de l’énergie, alors que Tesla propose aujourd’hui ses Powerwalls destinés à un usage domestique et ses Powerpacks pour les entreprises. Peut-être parlera t-elle plus en détail de ses futurs Superchargeurs V4, dotés de panneaux solaires et capables d’emmagasiner de l’électricité qui pourra être utilisée en cas de tension sur le réseau.

Il faudra désormais patienter encore quelques semaines pour en savoir plus sur ce prochain Master Plan très attendu. Pour l’heure, Tesla travaille au lancement de son Cybertruck, attendu pour cet été, ainsi qu’à celui du Roadster, dont la sortie était initialement prévue pour 2022.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.