Qui est Leica, le nouveau partenaire photo de Xiaomi ?

 

Leica, le spécialiste allemand de la photo, et Xiaomi, l'un des acteurs majeurs du monde des smartphones, viennent de nouer un partenariat. Si l'on connaît bien Xiaomi sur Frandroid, on connaît un peu moins Leica. Qui est ce constructeur qui fabrique des appareils photo depuis le début du siècle dernier ?

 

Xiaomi Leica the defining moment
Source : Xiaomi

Xiaomi connaît une croissance phénoménale dans le monde depuis deux ans. Le constructeur chinois de smartphones a ainsi su profiter de la crise de Huawei pour se payer la taille du lion et passer à la deuxième place du classement des plus grands constructeurs — en alternance avec Apple, selon les trimestres. En 2021, la firme a ainsi vendu plus de 190 millions de smartphones à travers le monde.

D’ailleurs, si Xiaomi misait au départ sur des prix défiant toute concurrence, ses smartphones se positionnent de plus en plus comme des produits haut de gamme, à l’image du dernier Xiaomi 12 Pro, lancé à 1100 euros.

Pour appuyer encore davantage son expérience photo, déjà largement poussée sur le Mi 11 Ultra de l’an dernier, le constructeur a annoncé fin mai 2022 un partenariat de taille avec Leica, un constructeur allemand d’appareils photo.

Leica Camera : un spécialiste allemand de renom

Si vous ne connaissez pas Leica (contraction de Leitz et de « camera »), un rapide historique s’impose. Leica est un constructeur allemand d’appareils photo qui a d’abord commencé par la conception de microscopes à la fin des années 1800, avant de se faire racheter par Leitz, un associé de l’entreprise. Qui dit microscope dit lentilles, et on comprend donc un peu mieux le lien avec les appareils photo.

Un ingénieur de l’entreprise, Oskar Barnack, a alors l’idée, en 1905, de créer un appareil photo compact puisqu’il trouvait les appareils de l’époque beaucoup trop encombrants. En 1913, il réalise le premier prototype d’un Ur-Leica utilisant un négatif 24 x 36 mm, le film 35 mm utilisé par le cinéma, mais ici sur un défilement à l’horizontale. L’appareil est ensuite commercialisé en 1925 sous le nom de Leica I et fait un tabac auprès des reporters photo grâce à la compacité du boîtier.

Leica M9

Leica a rapidement su trouver sa cible : un marché de niche, à la recherche de produits beaux et efficaces, malgré un prix de vente largement supérieur à ceux pratiqués par la concurrence. De grands photographes ont utilisé (et utilisent toujours) les appareils photo Leica, ce qui permettait à la marque de se faire une jolie publicité sans grand budget marketing. Les idées et innovations étaient également de la partie, avec le Leica I modèle C, premier appareil 24 x 36 à objectif interchangeable, ou encore le Leica II, avec une mise au point télémétrique qui évitait de se déplacer pour mesurer la distance avec le sujet.

Le virage du numérique un peu serré

Leica a eu du mal à aborder le virage du numérique avec une grave perte de plusieurs millions d’euros sur les exercices 2004 et 2005. Le riche Autrichien Andreas Kaufmann croit au potentiel de Leica et injecte plusieurs dizaines de millions d’euros dans l’entreprise. Leica retrouve sa croissance, réussit à trouver des investissements et se lance sur le marché de l’appareil photo numérique grâce à l’aide de Panasonic, puisque le Nippon avait décidé, en 1995, d’utiliser les lentilles de Leica. Leica fabrique quelques appareils photo numériques, mais rebadge également de nombreux produits Panasonic, dans des boîtiers différents, avec le fameux logo rouge en signe distinctif.

Le Leica M11
Le Leica M11 // Source : Leica

La firme a su se ressaisir dans la deuxième partie des années 2010 et, si Leica ne rivalise toujours pas avec les ventes de Sony ou Canon dans le monde des appareils photo, le constructeur propose désormais de nombreuses références d’appareils photo numériques, y compris sur le segment des appareils photo full frame. Le dernier en date n’est autre que le Leica M11 avec un capteur de 60 mégapixels et une visée télémétrique.

Leica avait également travaillé en 2014 sur un smartphone pour le moins original, le Panasonic Lumix DMC-CM1. Ce smartphone, rapidement abandonné, avait déjà le mérite de proposer un large capteur photo et avait des allures de véritable appareil photo.

Un partenariat avec Huawei

En 2015, Leica s’est associé pour la première fois avec un constructeur de smartphones. Il s’agissait de Huawei, alors en pleine croissance sur le segment haut de gamme. Ce partenariat aura marqué la montée de Huawei sur la qualité photo avec le lancement du Huawei P9 et son second capteur monochrome.

Ce partenariat aura marqué indubitablement les différentes évolutions des smartphones de Huawei, jusqu’à faire du constructeur chinois l’un des meilleurs acteurs du monde de la photo sur smartphone, en particulier pour l’efficacité de son mode cliché nocturne.

Néanmoins, la crise que connaît Huawei depuis 2019 dans le monde des smartphones — avec la fin des services Google et la disparition de la compatibilité 5G — a porté un coup dans l’aile à ce partenariat. En début d’année, Huawei a lancé ses P50 et P50 Pro, deux smartphones toujours conçus en partenariat avec Leica, mais il devrait s’agir des derniers modèles à profiter de ce partenariat. Il faut dire que Leica a d’autres ambitions dans l’univers des smartphones.

Un smartphone Leica développé avec Sharp

En 2021, Leica a voulu s’émanciper une première fois de Huawei en développant un smartphone au module photo inédit. Sur le marché japonais, deux smartphones ont été lancés coup sur coup, le Sharp Aquos R6 et le Leica Leitz Phone 1.

Il s’agissait en fait de deux smartphones aux caractéristiques similaires, mais qui se distinguent par l’intégration d’un capteur de type 1 pouce, une première sur un smartphone depuis le Lumix DMC-1. Depuis, Sony a bien réitéré l’expérience avec son Xperia Pro-I, mais le constructeur chinois n’en exploite qu’une partie, contrairement à Leica sur les deux modèles lancés en 2021.

Un nouveau partenariat avec Xiaomi

Le 23 mai 2022, Xiaomi et Leica ont finalement confirmé leur partenariat prochain. Si ses contours restent assez flous, l’ambition semble être la même que pour tous les précédents partenariats de Leica avec des constructeurs de smartphones : proposer à la fois la réputation et l’image de marque de Leica et améliorer considérablement la qualité photo des smartphones Xiaomi.

Xiaomi and @leica_camera have officially reached a global strategic partnership in mobile imaging.

Combining the legendary image and innovative technology, let's look forward to a new era of mobile photography in July! pic.twitter.com/GyFut9ZTlg

— Xiaomi (@Xiaomi) May 23, 2022

Xiaomi précise dans un tweet que l’objectif est « d’améliorer encore davantage la qualité photographique des smartphones Xiaomi pour enrichir l’expérience utilisateur ». Surtout, la firme japonaise précise que le premier né de ce partenariat sera dévoilé au cours du mois de juillet 2022. On s’attend justement à ce que Xiaomi dévoile, dans les prochains mois, son prochain smartphone premium, le Xiaomi 12 Ultra. Compte tenu des performances photo de son prédécesseur, le Mi 11 Ultra, il serait tout à fait logique que Leica ait mis la main à la pâte pour ce nouveau photophone.

Reste encore à définir la teneur du partenariat entre Xiaomi et Leica. Il pourrait s’agir aussi bien d’un simple ajout de marque que d’un développement conjoint pour l’optique, les capteurs, voire le traitement logiciel de l’image.

Surtout, alors que Huawei et Leica étaient quasiment les seuls constructeurs à s’associer à la fin de la précédente décennie, ce type de partenariat s’est multiplié depuis deux ans entre des constructeurs photo et des fabricants de smartphones. Hasselblad travaille désormais de concert avec OnePlus et Oppo tandis que Zeiss collabore avec Vivo.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles