Volkswagen ID.5 vs. Volkswagen ID.4 : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

Nous vous proposons aujourd'hui de comparer les deux SUV électriques de Volkswagen que sont l'ID.4 et l'ID.5. Entre similitudes et différences, lequel du SUV familial ID.4 ou du coupé ID.5 sera idéal pour vous ?

Volkswagen ID.4 vs ID.5

Et si la plus grosse concurrence pour la Volkswagen ID.4 n’était autre que l’ID.5, une version plus sportive et au design coupé ? C’est ce que nous allons examiner dans ce comparatif qui mettra face à face les deux véhicules électriques de la marque allemande.

Outre le design qui est comparable, nous examinerons les différences en termes de ressenti sur la route, de technologies embarquées, et bien entendu, de tarifs. Nous tenterons ainsi d’apporter un avis éclairé pour celles et ceux qui hésiteraient à franchir le pas de la mobilité électrique, et pour qui l’ID.4 et l’ID.5 répondent à leurs besoins.

Fiches techniques des Volkswagen ID.5 et Volkswagen ID.4

Modèle Volkswagen ID.5 Volkswagen ID.4
Catégorie SUV SUV
Puissance (chevaux) 204 chevaux 204 chevaux
Puissance (kw) 150 kW 150 kW
0 à 100 km/h 8.4 secondes 8.5 secondes
Niveau d'autonomie 2 2
Vitesse max 160 km/h 160 km/h
Apple CarPlay Oui Oui
Android Auto Oui Oui
Taille de l'écran principale 12 pouces 12 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4599 mm 4584 mm
Hauteur 1613 mm 1612 mm
Largeur 1852 mm 1852 mm
Prix entrée de gamme 54700 euros 43000 euros
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Dimensions, poids et design extérieur

Il ne sera pas évident de distinguer les deux SUV électriques de la marque Volkswagen sur le papier si l’on se contente de lire les dimensions. En effet, si l’ID.5 mesure 4,60 mètres de long pour 1,85 mètre de large et 1,61 mètre de haut, l’ID.4 n’est que très peu différente. Avec 4,58 mètres de long pour 1,85 mètre de large et 1,64 mètre de haut, ce sera ainsi une ID.4 très légèrement plus courte et plus haute que nous aurons en face de l’ID.5.

Dotée uniquement d’une grosse batterie de 77 kWh, la Volkswagen ID.5 affichera un poids à vide compris entre 2 117 et 2 242 kilogrammes, contre entre 1 965 et 2 224 kilogrammes pour l’ID.4, qui est disponible avec une plus petite batterie, comme nous le verrons ultérieurement.

En termes de design extérieur, la face avant est très similaire, avec uniquement des différences au niveau de la calandre qui aura un look plus dynamique sur l’ID.5. C’est de profil que les deux SUV commenceront à se différencier, avec une ligne de pavillon plus fuyante sur l’ID.5, qui se veut être une version coupée de l’ID.4.

Il sera difficile de désigner un grand gagnant dans la catégorie du design entre l’ID.4 et l’ID.5 tant elles se ressemblent, mais si le côté plus sportif de l’ID.5 vous attire, c’est tout à fait normal. Les designers de Volkswagen ont particulièrement travaillé ce point pour réussir à se démarquer de la silhouette plus familiale proposée sur l’ID.4.

À l’intérieur

Beaucoup de similitudes à l’intérieur entre les Volkswagen ID.4 et ID.5, avec une utilisation des mêmes matériaux, mais également une disposition identique, pour le meilleur comme pour le pire. Si les friands de minimalisme apprécieront sans aucun doute la proposition de la marque allemande à bord de ses SUV électriques, il convient tout de même de noter une ergonomie largement perfectible, particulièrement au niveau de la gestion des commandes sur l’écran central.

Que ce soit à bord de l’ID.4 ou de l’ID.5, la position de conduite est plutôt bonne, le conducteur domine bien la route sans pour autant être assis trop haut. Pour les passagers arrière, l’avantage sera à donner à l’ID.4 pour les plus grands gabarits, car ils bénéficieront d’une garde au toit légèrement meilleure, la faute au profil coupé de l’ID.5.

Avec uniquement quelques centimètres de différence entre les deux véhicules, l’espace disponible au niveau du coffre est nécessairement similaire. Toutefois, on remarque un très léger avantage en faveur de l’ID.5 avec 549 litres contre 543 litres pour l’ID.4 lorsque la banquette arrière est en place. Dans un cas comme dans l’autre, l’espace est bien suffisant pour partir en vadrouille en famille, et il n’y a pas de différence significative pour en faire un critère de choix.

Notons enfin que si l’ensemble des matériaux utilisés est correct, ce n’est pas excellent pour autant. L’investissement de la marque semble plus porté sur la technologie que sur la solidité et le raffinement des assemblages. Quoi qu’il en soit, c’est un match nul en ce qui concerne l’intérieur de l’ID.4 et de l’ID.5, ce ne sera pas sur ce point que vous pourrez faire un choix déterminant.

Technologies embarquées

Étant toutes deux des voitures du constructeur Volkswagen, l’ID.4 et l’ID.5 utilisent un logiciel embarqué en tous points similaire, et des mises à jour à distance sont prévues plusieurs fois par an pour améliorer l’expérience utilisateur. Avec un double combiné d’instrumentalisation doté d’un écran central de 12 pouces et d’un écran derrière le volant de 5,3 pouces pour contrôler et visualiser tout ce qui est relatif à l’infodivertissement, on se retrouve malheureusement facilement perdu tant l’ergonomie n’est pas excellente.

Quoi qu’il en soit, on retrouve dans l’ID.4 comme dans l’ID.5 des technologies en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre dans des véhicules de cette gamme. Android Auto et Apple CarPlay sont de la partie, au même titre qu’une suite d’assistance à la conduite semi-autonome de niveau 2+, regroupant un régulateur de vitesse adaptatif et un maintien actif dans la voie.

La Volkswagen ID.5 inaugurait en option un affichage tête haute en réalité augmentée, avec une projection des indications sur le pare-brise, afin de créer l’illusion que ces dernières sont à environ dix mètres de distance sur la route. Bien entendu, les nouveaux modèles de l’ID.4 proposent également cette option, baptisée « Infotainment Plus », et qui est affichée à 1 500 euros sur l’ID.5, et entre 1 700 et 2 950 euros sur l’ID.4.

Sur les versions haut de gamme des deux véhicules, comme sur l’ID.5 que nous avons testée récemment, il y a la possibilité de doubler sur l’autoroute de manière assistée, ou encore de mémoriser les manœuvres en marche avant pour que la voiture les exécute en marche arrière automatiquement. Ajoutons à cela une vue à 360 degrés du véhicule grâce aux caméras ou encore des fonctionnalités de parking automatique, et vous aurez un équipement technologique haut de gamme pour les SUV électriques de Volkswagen.

Encore une fois, il s’agit là d’un match nul au niveau des technologies embarquées, tant il y a de similitudes entre les deux propositions du constructeur allemand.

Sur la route

En termes de comportement routier, on constate quelques différences de taille entre l’ID.5 et l’ID.4. La version coupée, la Volkswagen ID.5, se veut résolument plus sportive, et cela se ressent au niveau des suspensions.

Sur le modèle équipé de jantes 21 pouces, on se retrouve avec une dureté conséquente, qui aura du mal à gommer toutes les aspérités des chaussées endommagées, bien que le véhicule soit doté de suspensions pilotées. Sur la version chaussée de roues de 19 pouces, et sans suspensions pilotées, le confort reste là aussi inférieur à ce que l’on retrouve sur l’ID.4, qui a bel et bien le confort comme maître-mot.

essai-volkswagen-id5-52
Volkswagen ID.5

Au niveau des performances, les versions GTX de l’ID.5 comme de l’ID.4 sauront répondre aux amateurs de véhicules puissants grâce à leurs quelque 299 chevaux, et au 0 à 100 km/h abattu en 6,3 secondes (6,2 secondes pour l’ID.4).

essai-volkswagen-id4-3
Volkswagen ID.4

Le freinage régénératif ne permet pas d’arriver à l’arrêt complet sur les SUV électriques de Volkswagen, ce qui reste un point négatif pour certains potentiels acheteurs. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons donner l’avantage en terme de comportement routier qu’à la Volkswagen ID.4, étant donné le confort un peu en deçà à bord de l’ID.5.

Les différentes motorisations proposées

La Volkswagen ID.5 est disponible en trois motorisations différentes :

  • ID.5 Pro, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (174 ch), 0 à 100 km/h en 10,4 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.5 Pro Performance, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (204 ch), 0 à 100 km/h en 8,4 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.5 GTX, transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière (299 ch), 0 à 100 km/h en 6,3 secondes, vitesse maximale de 180 km/h.
essai-volkswagen-id5-gtx-26
Volkswagen ID.5

La Volkswagen ID.4 est quant à elle disponible en cinq motorisations différentes, avec deux tailles de batteries :

  • ID.4 Pure, propulsion avec batterie de 52 kWh : moteur arrière uniquement (149 ch), 0 à 100 km/h en 10,9 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.4 Pure Performance, propulsion avec batterie de 52 kWh : moteur arrière uniquement (170 ch), 0 à 100 km/h en 9 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.4 Pro, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (174 ch), 0 à 100 km/h en 8,9 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.4 Pro Performance, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (204 ch), 0 à 100 km/h en 8,5 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.4 GTX, transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière (299 ch), 0 à 100 km/h en 6,2 secondes, vitesse maximale de 180 km/h.
essai-volkswagen-id4-44
La Volksawgen ID.4 taille la route

Autonomie, batterie et recharge

Le catalogue de la Volkswagen ID.5 en France ne propose que les versions dotées de la batterie de 77 kWh, ce qui assure une autonomie en cycle WLTP comprise entre 511 et 533 kilomètres. Notre essai récent a montré des consommations moyennes situées autour de 21 kWh aux 100 kilomètres, ce qui correspond plutôt à 350 kilomètres d’autonomie en conditions réelles.

Le chargeur embarqué de 11 kW assure un remplissage intégral de la batterie en environ 7 heures et demie, et une prise domestique demandera autour de 40 heures pour arriver au même exercice. En ce qui concerne la charge rapide en courant continu, les versions Pro et Pro Performance acceptent jusqu’à 135 kW de puissance, contre 150 kW pour la version GTX. Enfin, le constructeur assure un passage de 5 à 80 % de batterie en moins de 30 minutes en conditions optimales.

essai-volkswagen-id5-20
Volkswagen ID.5

Du côté de l’ID.4, on retrouve deux batteries différentes : 52 kWh ou 77 kWh. Avec la petite batterie, l’autonomie WLTP sera située entre 334 et 359 kilomètres, alors que ce sera entre 479 et 531 kilomètres pour les versions équipées de la batterie de 77 kWh.

Volkswagen ID4 – 3

Lors de notre essai de la Volkswagen ID.4 en 2021, nous avions relevé des consommations assez hautes sur autoroute, de l’ordre de 23 kWh aux 100 kilomètres, et moins de 17 kWh aux 100 kilomètres sur le réseau secondaire. Tout comme l’ID.5, il faudra minorer les autonomies WLTP pour atteindre quelque chose de plus réaliste avec l’ID.4.

Sur les versions dotées de la batterie de 52 kWh, le chargeur embarqué est de 7 kW, contre 11 kW avec la batterie de 77 kWh. Ainsi, dans les deux cas, il faut un peu moins de huit heures pour remplir intégralement la batterie sur une borne de recharge à domicile.

La charge rapide fait jeu égal avec l’ID.5 lorsque l’on regarde les versions de l’ID.4 embarquant une batterie de 77 kWh. Toutefois, pour les petites batteries, ce sera limité à 110 kW, permettant de passer de 5 à 80 % de batterie en 36 minutes dans le meilleur des cas.

Sans surprise encore une fois, c’est un match nul au niveau de l’autonomie et de la recharge rapide entre l’ID.4 et l’ID.5. Si vous cherchez enfin un critère pour les départager, la section suivante devrait vous contenter.

Prix

La Volkswagen ID.5 démarre à 54 700 euros, hors bonus écologique, en finition Pro. Il faut compter 56 350 euros pour la version Pro Performance, et 61 600 euros pour la version GTX de près de 300 chevaux. En jouant avec le catalogue des options, on peut ajouter jusqu’à 7 000 euros à l’addition, frôlant ainsi avec la barrière des 70 000 euros.

essai-volkswagen-id5-gtx-20
Volkswagen ID.5

De son côté, l’ID.4 affiche un prix de départ bien plus bas, grâce à sa configuration ID.4 Pure dotée d’une batterie de 52 kWh : 43 000 euros, hors bonus écologique, soit 37 000 euros à payer au moment d’écrire ces lignes. Bien entendu, les versions ID.4 Pro, ID.4 Pro Performance et ID.4 GTX demandent de mettre la main à la poche de manière plus importante, puisqu’elles s’échangent contre 50 850 à 57 900 euros sans compter les éventuelles options.

Volkswagen ID.4

Au niveau du tarif, à configuration similaire, l’ID.5 est autour de 4 000 euros plus chère que l’ID.4, comme quoi le design plus sportif se paye chez Volkswagen. Ainsi, si l’on ne regarde que le prix, la gagnante n’est autre que l’ID.4, qui propose tout de même quelques milliers d’euros de moins que son homologue coupée.

Laquelle choisir entre la Volkswagen ID.5 et la Volkswagen ID.4 ?

Au moment du bilan, on retrouve trois facteurs différenciant l’ID.4 de l’ID.5 : le confort, le design, et le prix. Les personnes recherchant un véhicule électrique sous la barre des 55 000 euros pourront exclure l’ID.5 de leur choix, et seront sans doute plutôt tentées par les ID.4 équipées de la petite batterie.

Toutefois, pour celles et ceux qui ont un budget plus conséquent et qui recherchaient les véhicules avec le plus d’autonomie, l’ID.5 revient dans la course. Elle sera un peu moins confortable, plus sportive, mais bénéficiera d’un look plus agressif qui peut plaire à certains.

Envie d’une voiture familiale, spacieuse et polyvalente ? Optez pour un SUV. Nous avons choisi pour vous les meilleurs SUV électriques du marché.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles