Epic (Fortnite) vs Apple : les représailles de la pomme sont terribles

Quand on attaque Apple, la Pomme contre-attaque !

 

En réponse à l'effronterie d'Epic Games (Fortnite), Apple menace le studio de lui couper ses accès de développeur à iOS et macOS. Cela se répercuterait également sur son moteur, utilisé par un très grand nombre d'autres développeurs.

Caricature d'Apple sur Fortnite

La caricature d’Apple à la sauce Fortnite // Source : Epic Games

On vous l’avait dit que cette histoire ferait couler beaucoup d’encre ! Après l’énorme buzz d’Epic Games invectivant Apple au sujet de ses commissions de 30 % sur l’App Store, le studio américain a joué avec le feu en provoquant la marque à la pomme. Le retour de flamme ne s’est pas fait attendre et la réponse d’Apple pourrait avoir des retombées catastrophiques.

Un énorme coup de communication

Rapide retour sur l’histoire qui a ébranlé la scène Tech la semaine dernière. Epic Games a décidé de proposer au sein de la version mobile de Fortnite un accès à l’achat de V-Bucks — la monnaie virtuelle du jeu — sans passer par les boutiques officielles d’Apple et de Google, contrevenant ainsi aux règles d’utilisation des deux stores. Ni une, ni deux, le célèbre battle royale a été banni de l’App Store, et un peu plus tard du Google Play Store.

C’était là un coup monté et Epic Games avait déjà anticipé l’action. Il n’aura fallu que quelques minutes pour que l’entreprise dépose une plainte pour abus de position dominante, contre Apple et contre Google. Allant toujours plus loin dans l’affront, une vidéo de propagande anti-Apple a été diffusée au sein du jeu, parodiant l’une des publicités du constructeur de Cupertino.

Un retour de bâton de grande ampleur

L’histoire médiatique aurait pu se terminer là et continuer de longues années durant devant les tribunaux, ou jusqu’à ce que l’une des deux parties lâche prise. Apple a néanmoins décidé d’enfoncer le clou et de punir Epic Games pour son affront.

Sur Twitter, le développeur de Fortnite a indiqué qu’Apple comptait lui couper, à compter du 28 août, tous ses comptes de développeur, à la fois sur iOS et macOS, et retirer Epic des outils de développement.

Rappelons-le, Epic Games n’est pas seulement un créateur de jeux, mais aussi le développeur de l’Unreal Engine, un moteur de jeu utilisé par de très nombreux studios. Par cette action, Apple pénaliserait alors les développeurs tiers utilisant ledit moteur pour créer des jeux, un énorme coup dur pour Epic qui en tire des revenus conséquents.

Au-delà même de la distribution sur ses App Store, Apple empêcherait ainsi à Epic d’authentifier des applications, rendant leur installation plus difficile sur macOS, même depuis une source tierce et « bloquerait les efforts pour améliorer les performances matérielles et logicielles d’Unreal Engine sur les appareils Mac et iOS ». Outre l’impact sur Epic, cela pourrait également mettre à mal de petits développeurs tiers ayant commencé leur développement sous l’Unreal Engine en les obligeant à recommencer leur travail à zéro avec un autre moteur pour ne pas se retrouver avec un outil obsolète.

Pour éviter cela, Apple enjoint Epic à « réparer ses violations ».

Une injonction préliminaire déposée

La guerre est donc déclarée entre les deux géants américains et c’est là un énorme coup dur pour la firme de Tim Sweeney. Epic a néanmoins déposé une injonction préliminaire afin d’empêcher Apple de mettre en œuvre ses menaces, au moins jusqu’au terme du procès qui va inéluctablement opposer les deux entreprises.

La justice étant ce qu’elle est, il pourrait se passer de nombreuses années avant que l’un des deux adversaires finisse par obtenir gain de cause, un temps durant lequel Epic serait « irrémédiablement blessé » par cette décision unilatérale d’Apple, les développeurs tiers ayant le temps de passer sur un autre moteur, comme Unity par exemple. Epic rappelle par ailleurs qu’une « constellation d’applications » repose aujourd’hui sur son moteur, pour créer « des jeux vidéos, le cerveau humain, Baby Yoda et le vol dans l’espace ».

Fortnite n’est plus disponible sur l’App Store ni sur le Play Store suite à une bataille opposant Epic Games à Apple et Google. L’affrontement a lieu aussi bien sur le plan juridique que sur le…
Lire la suite

Les derniers articles