Huawei P40 : un prix allégé pour compenser l’absence de services Google

 

Alors que Huawei prévoit de lancer ses deux nouveaux smartphones en Europe à la fin du mois de mars, le constructeur aurait décidé d'un prix de lancement bien moins élevé que les P30 de l'an dernier afin de compenser l'absence de services mobiles Google.

Dans deux mois, Huawei lancera sa nouvelle gamme de smartphones hauts de gamme, les Huawei P40 et P40 Pro. Deux modèles qui, à l’instar du Huawei Mate 30 Pro, ne devraient pas profiter des services mobiles Google.

Bien que Huawei cherche désormais à mettre en avant ses propres services mobiles et sa boutique d’applications maison, l’App Gallery, le constructeur reste conscient que l’absence des applications Google et de la compatibilité avec certaines autres applications peut être un frein pour les consommateurs, particulièrement en Europe.

Selon les informations du leaker Rodent950, généralement bien informé sur les projets du groupe chinois, Huawei aurait donc décidé de lancer la gamme P40 à un prix plus accessible que les P30 de l’an dernier.

Pour rappel, le Huawei P30 avait été lancé en France l’an dernier à 799,99 euros. De son côté, le Huawei P30 Pro était lancé à 999,90 euros pour la version 128 Go et 1099,90 euros pour le modèle 256 Go.

Selon Rodent950, les prix pourraient donc être bien moins élevés pour les P40 et P40 Pro cette année, avec un Huawei P40 qui serait disponible à partir de 3599 yuans, soit 470 euros, et un P40 Pro lancé à 6599 yuans, soit 870 euros. Selon le leaker, Huawei pourrait également proposer un prix similaire à ceux de l’an dernier pour les deux modèles, mais avec davantage de mémoire et de stockage.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Reste que cette théorie, si elle est alléchante sur le papier, n’est qu’une théorie. Si Rodent950 affirme bien que les prix seront moins élevés, il précise bien que les tarifs qu’il annonce ne sont qu’un « pari ». Rien n’indique donc que ces tarifs soient exacts.

Des prix qui n’ont pas intérêt à baisser en Chine

Surtout, si Huawei peut avoir intérêt à lancer des P40 et P40 Pro à un tarif plus attractif en Europe, afin de compenser l’absence de services mobiles Google, le constructeur n’a aucun intérêt à le faire en Chine. Dans son propre marché, Huawei est toujours numéro 1 et ses parts de marché continuent de croître depuis la crise américaine. Il semble donc assez peu probable que les deux smartphones soient lancés en Chine à un prix plus attractif.

On en saura davantage sur les Huawei P40 et P40 Pro à la fin du mois de mars. Huawei prévoit d’officialiser les deux smartphones lors d’un événement organisé à Paris.

Les derniers articles