Nvidia : le cloud gaming arrive dans les voitures avec GeForce Now et ça donne envie

 

La firme américaine Nvidia dévoile au CES de Las Vegas l'intégration de GeForce Now, son service de cloud gaming, dans les véhicules de plusieurs grands constructeurs. Parmi eux, Hyundai, BYD et Polestar. De quoi rivaliser avec Tesla, dont les Model S et Model X intègrent désormais le catalogue Steam.

Plus que quelques heures avant le coup d’envoi de l’édition du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, qui ouvrira ses portes au public du 5 au 8 janvier. L’occasion pour de nombreuses entreprise de présenter leurs dernières innovations, dans de nombreux domaines. Et notamment l’automobile. Après LG Display, qui dévoile ses écrans du futur, c’est au tour de l’entreprise américaine Nvidia de faire une annonce intéressante pour les gamers et les conducteurs.

Un service de cloud gaming

Cela fait quelques années déjà que la firme, fondée en 1993 et spécialisée dans le développement de cartes graphiques, propose son service de cloud gaming GeForce Now, que nous avions déjà pu tester sur plusieurs supports. Jusqu’alors, ce système n’était disponible que sur PC, TV et smartphone. Mais cela va bientôt changer.

En effet, et comme l’a annoncé l’entreprise dans un communiqué lors du CES ainsi que dans une vidéo publiée sur YouTube, elle proposera bientôt son service de cloud gaming dans les voitures de certains constructeurs. Trois se sont déjà positionnés, à savoir le groupe Hyundai (dont Kia), le géant chinois BYD ainsi que Polestar. La firme californienne travaille d’ores et déjà avec Mercedes, afin de l’épauler dans le développement de la conduite autonome. Pour rappel, l’EQS atteint aujourd’hui le niveau 3, désormais autorisé en France depuis le mois de septembre dernier.

Les propriétaires des véhicules concernés pourront donc jouer aux jeux vidéo pendant qu’ils rechargeront leur voiture, par exemple. Comme le précise Electrek, les passagers à l’arrière pourront également profiter de cette technologie si des écrans sont installés sur les appuis tête des sièges avant, comme on peut le voir dans la vidéo publiée par Nvidia.

Plusieurs plateformes seront prises en charge, dont Steam, EA, Ubisoft, permettant aux amateurs de jouer à de nombreux jeux vidéos issus de ces différents catalogues. Parmi eux, The Witcher 3: Wild Hunt, Fortnite ou encore Cyberpunk 2077. Si le service GeForce Now est déjà disponible en Europe et aux États-Unis, rivalisant avec le Xbox Game Pass, Amazon Luna et Playstation Plus, aucune date de lancement dans les voitures n’a été annoncé par l’entreprise. On sait juste que les jeux se joueront à la manette.

Un vaste choix

Avec cette nouvelle solution, Nvidia vient directement chasser sur les terres de Tesla, qui propose depuis la dernière mise à jour de Noël un accès au catalogue de Steam sur ses Model S et Model X. Néanmoins, les deux technologies sont différentes à de nombreux égards. Contrairement à la firme d’Elon Musk, qui nécessite de télécharger les jeux directement dans la voiture, le service GeForce NOW de Nvidia se base sur le cloud.

Il n’y a donc pas besoin d’avoir une énorme puissance de calcul, contrairement à chez Tesla, dont le système d’info-divertissement revendique 10 TéraFLOPS, grâce à l’intégration d’une puce AMD Ryzen, similaire aux PS5 et Xbox Series X. Néanmoins, les joueurs qui s’abonneront à la version la plus haut de gamme du service de Nvidia auront accès à une puissance de 64 TéraFLOPS. À titre de comparaison, c’est cinq fois celle d’une Xbox Series X.

Une performance rendue possible par la nouvelle nouvelle architecture de cartes graphiques, Ada Lovelace, qui équipe déjà les RTX 4080 et RTX 4090. Mais il y a tout de même un petit inconvénient à tout cela. En effet, et contrairement à chez Tesla, il sera nécessaire de toujours être connecté pour jouer aux jeux proposés sur le catalogue GeForce Now. Il ne sera donc pas possible de l’utiliser si vous êtes stationné dans une zone sans couverture. Il faudra aussi un bon débit pour pouvoir profiter d’une expérience de jeu convenable.