En 2022, Tesla n’a pas été le n°1 des ventes en Europe sur l’électrique

 

Avec plus de 137 000 exemplaires vendus, la Tesla Model Y a officiellement été la voiture électrique la plus immatriculée en Europe sur l'ensemble de l'année 2022. Mais la marque va devoir composer avec une menace très sérieuse venue de Chine.

Si beaucoup d’automobilistes ne sont pas encore prêts à passer à l’électrique, sauf si l’autonomie est assez conséquente, cette motorisation fait de plus en plus d’adeptes. Rien qu’en France, elle a représenté 13,3 % des ventes en 2022 selon les chiffres du CCFA, dépassant alors les ventes de modèles diesel en décembre. Si le marché était alors dominé en décembre par la Dacia Spring et la Tesla Model 3, les résultats européens sont légèrement différents.

Tesla toujours au top

Si la Peugeot 208 a été la voiture la plus vendue sur le Vieux Continent en 2022 selon Jato, toutes motorisations confondues, le marché de l’électrique a alors été dominé par la Tesla Model Y. En effet, sur l’ensemble de l’année dernière, le SUV, notamment assemblé au sein de la Gigafactory de Berlin, a été vendu à 137 052 unités dans toute l’Europe d’après les chiffres du cabinet spécialisé dans les données relatives à l’industrie automobile.

S’il a confirmé sa place de voiture électrique la plus vendue en Europe en décembre, avec 33 442 immatriculations, il est également en tête des ventes sur l’ensemble de l’année dernière. Il dépasse ainsi très largement la Tesla Model 3, qui a cumulé 91 475 ventes en 2022, suivie par la Volkswagen ID.4. Le SUV électrique cousin du nouvel Audi Q4 e-tron se place également sur la 3ème marche du podium dans le classement de décembre.

Volkswagen ID.4

La Fiat 500 électrique, qui était en avril dernier la voiture électrique la plus vendue en Europe s’est quant à elle laissé distancer. En décembre, seulement 8 333 unités ont été immatriculées selon les chiffres de Clean Technica, contre 66 198 depuis le mois de janvier. La citadine électrique doit alors notamment composer avec une Dacia Spring qui s’est mieux vendue qu’elle en fin d’année, avec 9 694 exemplaires immatriculés.

Il faut dire que la voiture électrique low-cost, qui s’est offert une nouvelle variante plus puissante, se distingue par un prix imbattable, affiché à partir de 20 800 euros, bonus écologique de 5 000 euros non déduit. À titre de comparaison, la petite Italienne débute à partir de 30 400 euros et est, elle aussi, éligible à l’aide du gouvernement. Ce dernier pourrait d’ailleurs réserver ce coup de pouce aux voitures assemblées dans l’Union européenne, ce qui n’est pas le cas de la Spring.

La menace chinoise

Malgré la présence des Tesla Model Y et Model 3 en haut du classement des meilleures ventes européennes sur l’ensemble de l’année, c’est le groupe Volkswagen qui domine toujours le marché des électriques et hybrides rechargeables. Au total, l’entreprise, qui possède notamment Skoda, Audi, Seat ou encore Cupra a vendu 349 147 voitures 100 % électriques en 2022, contre 232 018 pour Tesla et 230 383 pour Stellantis.

Dans le monde, Tesla est leader, devant BYD alors que Volkswagen pointe à la troisième position, quasiment ex-aequo avec le constructeur chinois Wuling financé par l’Américain GM.

La firme américaine a toutefois connu une forte accélération, avec des immatriculations en hausse de 38 % par rapport à 2021. Mais si elle vient de battre son propre record mondial avec plus d’un million de voitures livrées en 2022, elle va devoir faire face à une nouvelle menace venue de Chine. Si sa situation était déjà inquiétante sur ce marché, avec de nombreux véhicules en stock ne trouvant pas preneur, les constructeurs asiatiques sont bien décidés à lui mener la vie dure.

Et cela se voit. Le groupe Geely, qui possède Volvo, Lotus, Lynk & Co, ainsi que la jeune marque Geometry qui pourrait, elle aussi, faire son arrivée en Europe, a vu ses ventes grimper de 122 %. Globalement, les immatriculations des marques chinoises ont augmenté de 129 % sur le Vieux Continent. Un chiffre à remettre toutefois en perspective, puisque ces dernières étaient quasiment inexistantes sur le territoire l’année précédente.

Mais cela n’est tout de même pas rassurant du tout, alors que les spécialistes tirent depuis plusieurs mois déjà la sonnette d’alarme concernant l’invasion des constructeurs chinois en Europe. Ils sont en effet nombreux à faire leur arrivée chez nous, comme BYD, Xpeng ou encore Nio, qui vient de reçevoir des subventions de la part de l’Union européenne afin de développer ses stations d’échange de batteries chez nous.

Top 10 des voitures électriques en Europe en décembre 2022

VoitureDécembre 2022
Tesla Model Y33 442
Tesla Model 330 335
Volkswagen ID.418 685
Volkswagen ID.311 561
Dacia Spring 9 694
Fiat 500e8 333
Renault Mégane E-Tech Electric8 084
Volvo XC40 Recharge7 732
Cupra Born7 489
Volkswagen ID.57 277

Top 10 des voitures électriques en Europe de janvier à décembre 2022

VoitureJanvier - décembre 2022
Tesla Model Y137 052
Tesla Model 391 475
Volkswagen ID.467 490
Fiat 500e66 198
Volkswagen ID.353 015
Skoda Enyaq iV49 566
Dacia Spring48 535
Peugeot e-20846 616
Hyundai Kona EV41 226
Kia Niro38 522

Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.