Volkswagen ID.5 vs Audi Q4 e-tron : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

La guerre des SUV électriques continue, avec aujourd’hui deux références que l’on va confronter l’une à l’autre. La dernière née de Volkswagen, l’ID.5, affronte le SUV premium d’Audi, le Q4 e-tron. Selon votre profil, l’une des deux sera sans doute plus adapté. Tentons de définir celui qui vous correspond le mieux.

volkswagen id5 vs audi Q4 e-tron

Le groupe Volkswagen souhaite s’électrifier de manière assez agressive et propose ainsi un panel de plus en plus complet pour les acheteurs en quête de voiture branchée. Aujourd’hui, nous allons mettre face à face la fraîchement débarquée Volkswagen ID.5 et l’Audi Q4 e-tron.

Si le SUV premium de la marque aux quatre anneaux a de sérieux atouts à faire valoir en termes de confort et de qualités au sein de l’habitacle, les versions haut de gamme de la Volkswagen ID.5 affichent des performances comparables à la meilleure des Audi Q4 e-tron, pour un prix inférieur

Nous tentons ici de vous aider à définir celle qui est faite pour vous, en comparant à la fois les caractéristiques techniques, mais aussi le ressenti à bord et l’agrément de conduite. Sans plus tarder, démarrons ce match de SUV électriques allemands.

Fiches techniques des Volkswagen ID.5 et Audi Q4 e-tron

Modèle Volkswagen ID.5 Audi Q4 e-tron
Catégorie SUV SUV
Puissance (chevaux) 204 chevaux 299 chevaux
Puissance (kw) 150 kW 220 kW
0 à 100 km/h 8.4 secondes 6.2 secondes
Niveau d'autonomie 2 5
Vitesse max 160 km/h 180 km/h
Apple CarPlay Oui N/C
Android Auto Oui N/C
Taille de l'écran principale 12 pouces 11.6 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4599 mm 4588 mm
Hauteur 1613 mm 1632 mm
Largeur 1852 mm 1865 mm
Prix entrée de gamme 54700 euros 42800 euros
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Dimensions, poids et design extérieur

Similaires au niveau des dimensions, les deux SUV du groupe Volkswagen différent toutefois au niveau de l’apparence. Du côté de la Volkswagen ID.5, on affiche fièrement l’allure de coupé, avec un pavillon arrière fuyant. La signature lumineuse à l’avant est également assez agressive, montrant que l’on privilégiera la sportivité plutôt que le confort.

Avec ses 4,60 mètres de long pour 1,85 mètre de large et 1,61 mètre de haut, l’ID.5 ressemble comme deux gouttes d’eau à l’Audi Q4 e-tron sur le papier. En effet, le SUV d’Audi mesure quant à lui 4,59 mètres de long, pour 1,86 mètre de large et 1,63 mètre de haut. Par conséquent, il n’y en a pas une des deux qui se détache de l’autre et qui peut se vanter de rentrer dans des places de parking plus étriquées.

Sur la balance, l’Audi Q4 e-tron affiche un poids compris entre 1 965 et 2 210 kilogrammes selon les configurations, contre entre 2 117 et 2 242 kilogrammes pour l’ID.5. Comme vous le constatez sur les photos ci-dessus, les lignes de l’Audi Q4 e-tron sont résolument celles d’un SUV, avec une garde au sol assez haute et un arrière plutôt massif.

Si l’on devait donner un gagnant entre ces deux véhicules électriques au niveau du design extérieur, la Volkswagen ID.5 et son style coupé l’emporterait sur le côté plus conventionnel de l’Audi Q4 e-tron.

À l’intérieur

Plus orienté sur la technologie que sur le raffinement, la Volkswagen ID.5 ne nous avait pas fait forte impression en termes de qualité à l’intérieur malheureusement. Et en confrontant cela à ce que nous propose Audi sur son Q4 e-tron, force est de constater qu’il va être difficile pour l’ID.5 de tirer son épingle du jeu.

En effet, avec une ergonomie qui est loin de faire l’unanimité sur le système d’infodivertissement de l’ID.5, et un ensemble de matériaux utilisés tout juste correct, les points positifs de l’ID.5 sont plutôt à chercher au niveau de l’espace à bord.

Il faut effectivement noter que l’espace aux jambes est plutôt généreux pour les passagers de la deuxième rangée. Même les grands gabarits ne seront pas gênés par la garde au toit du profil coupé du SUV. Enfin, avec une capacité de coffre qui atteint 549 Litres, les voyages en famille se feront sans encombre.

Ambiance différente à bord de l’Audi Q4 e-tron, qui est plus qualitatif et dont l’ergonomie est plus travaillée. On retrouve l’agencement désormais classique de la marque aux quatre anneaux, avec un tableau de bord tout en écrans, complété par une console centrale flottante.

La position de conduite est excellente : on domine bien la route derrière le volant. Si la place à l’arrière n’est pas aussi généreuse que sur l’ID.5, le volume de coffre reste très correct, avec 520 Litres. Compte tenu de la qualité globale qui est meilleure à l’intérieur de l’Audi Q4 e-tron, c’est cette dernière qui l’emporte sur la Volkswagen ID.5 sur ce point.

Technologies embarquées

Volkswagen a souhaité mettre les bouchées doubles au niveau des technologies embarquées. Le système Discover Pro Max avec deux écrans (5,3 pouces derrière le volant et 12 pouces au centre) manque un peu d’ergonomie à notre goût. Les commandes sensitives sont partout, là où l’on aurait préféré des boutons plus conventionnels pour certains réglages.

Quoi qu’il en soit, Apple CarPlay et Android Auto sans fil sont de la partie et l’on retrouve également une suite d’assistances à la conduite de haut niveau. Bien entendu, la combinaison du régulateur de vitesse adaptatif et du maintien actif dans les lignes est présente. Dans les packs optionnels, il est possible d’aller bien plus loin, par exemple avec une assistance au dépassement sur autoroute ou encore un affichage tête-haute en réalité augmentée du plus bel effet.

Sur l’Audi Q4 e-tron, le combiné d’instrumentalisation Virtual Cockpit permet de contrôler tout ce qui est relatif au véhicule. Il se révèle excellent à l’utilisation. La même technologie de projection en réalité augmentée que sur l’ID.5 est présente, tout comme Apple CarPlay et Android Auto.

Si l’on prend en compte l’ergonomie bien meilleure au niveau de l’infodivertissement sur l’Audi Q4 e-tron, le point en ce qui concerne les technologies embarquées irait au SUV de la marque aux quatre anneaux, qui propose un ensemble plus convainquant que la Volkswagen ID.5.

Sur la route

La Volkswagen ID.5 n’est pas une championne du confort, mais a choisi de mettre l’accent sur la conduite sportive, ce qui est particulièrement marqué sur la finition GTX de 299 chevaux, chaussée de jantes de 21 pouces. Bien qu’équipé de suspensions pilotées DCC, le SUV coupé n’arrive pas à être aussi confortable que l’on aimerait et ne fait pas le poids face à l’Audi Q4 e-tron sur ce point.

essai-volkswagen-id5-52

En termes de consommations, nous avions relevé une moyenne de 21 kWh aux 100 kilomètres lors de notre essai, ce qui permet de parcourir environ 350 kilomètres en conditions réelles. Enfin, notons que si le freinage régénératif est bien géré sur l’ID.5, il ne parvient malheureusement pas à aller jusqu’à l’arrêt complet sans toucher la pédale de frein.

Son de cloche bien différent avec l’Audi Q4 e-tron, qui est un exemple de confort. Le silence à bord est impressionnant, même à haute vitesse où les bruits d’air se font très discrets. Un bon point pour Audi est à chercher au niveau des palettes au volant, qui permettent de choisir un niveau de freinage régénératif correspondant à tous les styles de conduite.

Notre essai de l’Audi Q4 e-tron nous avait permis d’obtenir des consommations plus raisonnables que sur l’ID.5 : descendre autour de 18 kWh aux 100 kilomètres n’est pas mission impossible. Cela permettrait d’atteindre les 450 kilomètres d’autonomie en jouant le jeu de l’écoconduite.

Sur la route, l’avantage va ainsi à l’Audi Q4 e-tron, qui est plus confortable que la Volkswagen ID.5, tout en proposant d’excellentes performances dans ses versions les plus puissantes.

Les différentes motorisations proposées

La Volkswagen ID.5 est disponible en trois motorisations différentes :

  • ID.5 Pro, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (174 ch), 0 à 100 km/h en 10,4 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.5 Pro Performance, propulsion avec batterie de 77 kWh : moteur arrière uniquement (204 ch), 0 à 100 km/h en 8,4 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • ID.5 GTX, transmission intégrale avec batterie de 77 kWh : moteur avant et arrière (299 ch), 0 à 100 km/h en 6,3 secondes, vitesse maximale de 180 km/h.

essai-volkswagen-id5-gtx-26

Pour le Q4 e-tron, quatre versions sont au catalogue Audi :

  • 35 e-tron avec batterie de 55 kWh : moteur arrière (170 ch), propulsion, 0 à 100 km/h en 9,0 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • 40 e-tron avec batterie de 82 kWh : moteur arrière (204 ch), propulsion, 0 à 100 km/h en 8,5 secondes, vitesse maximale de 160 km/h ;
  • 45 e-tron quattro avec batterie de 82 kWh : moteur avant et arrière (265 ch), transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 6,2 secondes, vitesse maximale de 180 km/h ;
  • 50 e-tron quattro avec batterie de 82 kWh : moteur avant et arrière (299 ch), transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 6,2 secondes, vitesse maximale de 180 km/h.

Autonomie, batterie et recharge

Une seule taille de batterie est proposée au catalogue France pour la Volkswagen ID.5. Et avec ses 77 kWh utiles, l’autonomie annoncée oscille entre 511 à 533 kilomètres en cycle WLTP. Comme nous l’avions rappelé au-dessus, ce chiffre est à minorer en conditions réelles, particulièrement à haute vitesse, où dépasser 350 kilomètres relève de l’exploit.

La recharge rapide est disponible de série à 135 kW en pointe et à 150 kW pour l’ID.5 GTX. Dans des circonstances idéales, passer de 5 à 80 % de batterie demande 29 minutes, sur des chargeurs rapides Ionity notamment. Le chargeur embarqué de 11 kW permet quant à lui de remplir la batterie sur une borne de recharge à domicile en environ 7 heures 30, là où une prise de courant classique demande un peu plus de 40 heures pour arriver à une charge complète.

essai-volkswagen-id5-20

Avec deux tailles de batterie différentes (52 ou 77 kWh), l’autonomie WLTP annoncée de l’Audi Q4 e-tron va de 308 à 517 kilomètres. Il convient de privilégier la plus petite batterie pour celles et ceux qui ne comptent pas partir en grand voyage fréquemment.

Sur l’Audi Q4 35 e-tron et sa batterie de 52 kWh, la puissance de recharge maximale en courant continu atteint 110 kW, là où elle culmine à 135 kW sur les versions embarquant la grosse batterie de 77 kWh. Dans tous les cas, il faut compter une grosse demi-heure pour atteindre 80 % de batterie dans des conditions idéales.

AudiQ4e-tron-363
Le port de charge de l’Audi Q4 e-tron

Le chargeur embarqué accepte au maximum 7 kW sur la version d’entrée de gamme, et 11 kW sur les autres finitions au catalogue, ce qui permet de remplir la batterie en 7 heures et 30 minutes environ sur une wallbox adaptée. Avec une puissance de charge légèrement meilleure en courant continu et une autonomie WLTP légèrement meilleure, la Volkswagen ID.5 remporte cette manche face à l’Audi Q4 e-tron.

Prix

Avec un prix de départ de 54 700 euros hors bonus écologique, la Volkswagen ID. 5 Pro affiche un tarif conséquent qui pourrait en rebuter plus d’un et plus d’une. La version GTX est quant à elle proposée à partir de 61 600 euros. Aucun bonus écologique n’est donc disponible. Le catalogue d’options permet de tutoyer les 70 000 euros, sans pour autant les dépasser.

essai-volkswagen-id5-gtx-20

Audi propose son Q4 e-tron à partir de 44 750 euros et bénéficie donc du bonus écologique maximal. Bien entendu, il s’agit de la version équipée d’une batterie plus petite que l’ID.5 : elle affiche donc une autonomie moindre. Les versions dotées de l’accumulateur de 77 kWh débutent quant à elles à 50 900 euros, et vont jusqu’à 71 000 euros.

2022-audi-q4-e-tron-exterior

Le catalogue d’options d’Audi étant ce qu’il est, il est possible d’ajouter aisément 5 000 à 7 000 euros d’options, portant la facture totale à près de 80 000 euros pour une Audi Q4 50 e-tron quattro en finition Design Luxe et de nombreux packs optionnels.

Laquelle choisir entre la Volkswagen ID.5 et la Audi Q4 e-tron ?

Au moment de faire le bilan, il convient de distinguer l’Audi Q4 35 e-tron du reste. Avec sa batterie de 52 kWh, elle affiche un prix de départ bien inférieur à la moins chère des Volkswagen ID.5. Ainsi, si vous cherchez un véhicule principalement dédié au milieu urbain et périurbain, ce sera un excellent choix tant le véhicule est confortable, bien fini et agréable à conduire.

Pour ceux qui taillent la route bien plus fréquemment en grands trajets, les tarifs de l’ID.5 et de l’Audi Q4 e-tron se rapprochent. Les sensations de conduite étant fondamentalement différentes entre les deux véhicules, il est nécessaire de définir ce que vous recherchez. Pour le confort et le silence à bord, l’Audi Q4 e-tron est largement devant l’ID.5.

Par contre, pour des sensations de conduite plus engageantes, un design un peu plus agréable à l’œil et un espace à l’arrière plus généreux, l’ID.5 est faite pour vous.

Vous souhaitez en apprendre plus sur les véhicules électriques, mais vous n’arrivez pas à vous y retrouver parmi toutes les informations disponibles ? Pas de panique, notre guide complet vous permettra d’y voir plus clair…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles