Bonus réparation : argent économisé, appareils concernés… Tout savoir sur cette aide financière en France

Un petit coup de pouce financier pratique !

 

En France, le bonus réparation permet de réduire vos factures lorsque vous allez faire réparer un appareil électronique (smartphone, PC, tablette, vélo électrique, TV, drone...) auprès d'un professionnel certifié par le label QualiRépar. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette aide financière qui vise à favoriser les gestes écoresponsables.

Tout savoir sur le bonus réparation // Source : Frandroid

Après l’indice de réparabilitéqui s’est récemment étendu à plus de produits –, c’est au tour du bonus réparation d’entrer en vigueur. Il s’agit d’une mesure de l’État français visant à encourager les pratiques écoresponsables autour des appareils électroniques. Concrètement, vous profitez d’une petite aide financière pouvant aller jusqu’à 45 euros maximum.

En effet, depuis le 15 décembre 2022 en France, en allant faire réparer votre smartphone ou PC portable auprès d’un spécialiste, votre facture peut être allégée grâce à ce bonus réparation. Ce coup de pouce financier est possible grâce à un fonds de 410 millions d’euros mis à disposition jusqu’en 2027 (pour le moment). Ce fonds est alimenté par les fabricants eux-mêmes qui versent une partie de leurs revenus générés par les ventes. En outre, ce sont les organismes Ecosystem et Ecologic, spécialisés dans le recyclage, qui gèrent cet argent.

« Une trentaine de catégories de produits qui ne sont plus sous garantie bénéficieront de ce bonus réparation », explique Nathalie Yserd, la directrice générale d’Ecosystem auprès de Franceinfo.

Comment profiter du bonus réparation en France ?

Rendez-vous sur les sites ecosystem.eco ou label-qualirepar.fr pour trouver un réparateur participant à ce dispositif. Il faut en effet savoir qu’un label « QualiRépar » est décerné, sous conditions, à des professionnels de la réparation. En revanche, pour le moment, le label en question n’a été attribué qu’à 500 spécialistes. Dans le courant de l’année 2023, ce sont 1500 professionnels qui seront concernés.

Vous l’aurez compris, dans un premier temps, peu de gens peuvent vraiment réussir à profiter du bonus réparation en France. Espérons cependant que le nombre de professionnels certifiés par le label QualiRépar augmente considérablement et rapidement pour pouvoir vraiment concerner une grande partie des consommateurs.

Le logo du label QualiRépar

Si vous vous adressez à un réparateur certifié QualiRépar, vous profiterez immédiatement du bonus réparation. Selon l’appareil à retaper, vous aurez donc une déduction de 10 à 60 euros sur votre facture. Le professionnel, lui, se fait rembourser la différence par Ecosystem ou Ecologic.

Important : seuls les appareils électroniques qui ne sont plus sous garantie sont éligibles au bonus réparation.

Quels sont les appareils concernés par le bonus réparation ?

Un grand nombre de produits sont concernés par le bonus réparation. Cette aide financière s’applique d’ores et déjà sur les réparations de smartphones, de PC portables, de tablettes, de TV, de vidéoprojecteurs, de consoles de jeux, de vélos électriques, d’enceintes, de trottinettes électriques, d’appareils photo numériques, d’aspirateurs robots ou encore de drones. Plus récemment, vous pouvez aussi en profiter pour les climatiseurs mobiles ou les imprimantes.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2024, le bonus réparation s’applique aussi aux réparations d’écrans de smartphones.

Voici un tableau non exhaustif donnant un aperçu de ce que propose le bonus réparation.

Produit réparéMontant du bonus réparation (TTC)
Smartphone25 euros
PC portable (seuil de déclenchement à 150 euros)50 euros
Tablette25 euros
TV60 euros
Vidéoprojecteur30 euros
Console de jeux20 euros
Vélo électrique, trottinette électrique, hoverboard...15 euros
Enceinte20 euros
Appareil photo numérique20 euros
Aspirateur robot15 euros
Home-cinéma15 euros
Drone20 euros
Chaîne Hi-Fi15 euros
Climatiseur mobile35 euros
Imprimante (seuil de déclenchement à 150 euros)35 euros

D’autres appareils que nous n’avons pas cités ici tels que les réfrigérateurs, lave-linges, machines à café, plaques de cuisson, fours encastrables, perceuses et visseuses, grille-pains, instruments de musique, rasioirs électriques et épilateurs ou fours micro-ondes sont aussi concernés.

Un tour sur le site du label QualiRepar permet de consulter la liste des « produits éligibles au fonds réparation ». Certains des produits qui y sont cités ici ne seront éligibles qu’à partir de 2023 ou 2024. Une note de bas de page précise, par ailleurs, que la liste est « susceptible d’évoluer ».

Un aperçu des produits concernés par le bonus de réparation // Source : Capture d’écran du site du label QualiRepar

Inciter à la réparation

Avec ce bonus écologique, la France espère voir le nombre d’appareils électroniques réparés chaque année augmenter de 20 %. Il passerait ainsi de 10 à 12 millions d’ici à 2027. À l’heure actuelle, 90 % des pannes ne sont pas réparées. Or, pour limiter l’empreinte environnementale de chacun, il est recommandé de garder ses appareils le plus longtemps possible au lieu de les remplacer au moindre dysfonctionnement.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !