Les 3 meilleurs smartphones de février sur Frandroid

Dry February

 

Le mois de janvier est terminé et comme à chaque début de mois, on fait le bilan du moins précédent. Voici les 3 meilleurs smartphones du mois sur Frandroid, basé sur les tests de la rédaction publiés le mois précédent. Vous allez le voir, janvier a été un mois très calme.

Le Galaxy A51, une belle bête

Le Galaxy A51, une belle bête

Comme le mois de décembre, janvier est une période relativement calme sur le front des smartphones, notamment en raison du CES qui s’intéresse plus aux PC et aux téléviseurs qu’à la téléphonie. Nous avons toutefois pu tester trois terminaux en janvier, dont le très attendu Galaxy A51 de Samsung qui succède à l’excellent A50 de l’année dernière. Spoiler : la firme a une nouvelle fois réussi à nous proposer un très bon produit.

Les meilleurs smartphones toutes catégories confondues
Quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2020 – Comparatif

Galaxy A51 : le digne successeur

Ne faisons pas durer le suspense, on commence avec l’ouvrage de Samsung. Pas de changement fondamental par rapport à la génération précédente. On reste donc sur un smartphone à moins de 400 euros qui embarque la plupart des technologies à la mode et concentre l’essentiel des savoir-faire de Samsung.

Cela commence avec l’écran AMOLED de 6,5 pouces — 0,1 de plus que l’année dernière — que Omar résume ainsi : « une luminosité élevée, un contraste infini et une température au top, Samsung a encore une fois fait du bon boulot« . Une fois de plus, le coréen étale son talent sur ce point, auquel nous accordons la note de 9/10. Sur la photo, la firme a choisi quatre capteurs pour proposer un ultra grand-angle et un macro en plus du capteur principal de 48 Mpx. Le quatrième est en réalité peu utile puisqu’il ne sert qu’au calcul de la profondeur.

La vraie nouveauté réside donc dans le capteur macro qui « fait une entrée remarquée et plutôt séduisante« . Le smartphone reste toutefois en retrait sur les photos de nuit. L’autonomie est enfin dans la moyenne supérieure. C’est également le cas sur les performances et vous avez enfin l’interface OneUI qui fait toujours des merveilles.

Au final, le Galaxy A51 est donc le smartphone équilibré que l’on attendait : « ce n’est jamais un sublime champion, mais il est quasi impossible de le prendre en défaut », résume Omar. Un terminal solide qui se voit donc attribuer la note de 8/10.  Vous trouverez tous les détails dans notre test complet du Samsung Galaxy A51.

Realme 5 : la nouvelle référence à moins de 150 euros

Le mois précédent, le Realme 5 Pro s’en était sorti avec les honneurs pour devenir un véritable concurrent de Xiaomi autour de 200 euros. Le Realme 5 tout court fait encore mieux et devient la référence autour de 150 euros, battant le Redmi 8 qui nous avait légèrement déçus. Geoffroy lui a attribué la belle note de 8/10, là où Xiaomi n’a reçu qu’un timide 6/10.

Une réussite que l’on doit notamment à un rapport performances/prix intéressant grâce au Snapdragon 665 et surtout une excellente autonomie permise par sa batterie de 5000 mAh. Le téléphone a obtenu 9/10 sur ce point, « le Realme 5 fait des miracles » insiste Geoffroy. Il a réussi à tenir plus de deux jours durant nos tests, et ce en dépit d’un grand écran de 6,5 pouces, qui n’affiche toutefois que du 1600 x 720.

Comme souvent sur les terminaux d’entrée de gamme, c’est la partie photo qui est le premier poste d’économies : « les photos sont bien trop bruitées en basse lumière et le mode portrait peine à convaincre » déplore le testeur. C’est dommage, mais c’était attendu. Pour tous les détails, vous pouvez consulter notre test complet du Realme 5

Honor View 30 Pro : un bon produit gâché par l’absence de services Google

Le troisième smartphone de cette sélection est une semi-déception. En l’absence d’un quatrième smartphone testé ce mois-ci, il obtient la troisième place par contumace avec un 6/10 par Geoffroy. C’est un sentiment de gâchis que laisse le smartphone d’Honor, et ce bien indépendamment de la volonté de la marque, car elle ne peut pas proposer les services Google sur son smartphone.

Ainsi, si la proposition hardware d’Honor est tout à fait intéressante, elle déçoit sur le software. Les performances offertes par le SoC Kirin 990 sont de haute volée et l’autonomie n’est pas mal non plus. La partie photo est un peu en retrait, mais reste tout à fait acceptable. La seule vraie erreur technique de ce terminal est l’écran qui tire franchement vers le bleu, et surtout qui en reste en LCD là où tous les concurrents ou presque sont passés à l’AMOLED.`

L’absence des services Google rend « l’expérience avec le smartphone au mieux frustrante, au pire désagréable » s’attriste Geoffroy. Impossible de conseiller décemment ce smartphone, dans la mesure où vous ne retrouverez presque aucune de vos applications préférées. Un gâchis. Notre test du Honor View 30 vous expliquera tout en détail.

Où acheter le
Honor View 30 Pro au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Les derniers articles