Comment le Vision Pro a tout chamboulé chez Apple

 

En janvier 2024 sortira le Vision Pro, premier casque de réalité mixte d'Apple. Pour préparer son lancement, la firme a créé une division spécialisée occupant une place très particulière en son sein.

Apple Vision Pro // Source : Apple

Le mois dernier, Apple présentait le Vision Pro, un produit attendu depuis des années et qui pourrait démocratiser la réalité mixte. Pour préparer ce lancement qui aura lieu en janvier prochain, Apple a créé une division dédiée, comme le révèle le journaliste de Bloomberg Mark Gurman dans sa newsletter Power On. Un groupe de salariés qui n’est pas traité de la même manière que les autres, selon lui.

Une division spécialisée dans la réalité mixte qui existe depuis des années

En vérité, et comme on peut s’y attendre, cette division d’Apple existe depuis 2015 et pour cause : l’entreprise travaille sur le Vision Pro depuis longtemps. Le casque a fait l’objet de fantasmes, de brevets, de rumeurs depuis longtemps. Récemment, elle aurait été renommée en Vision Products Group (ou VPG).

Apple Vision Pro // Source : Apple

Cependant, il occupe un statut particulier au sein d’Apple. Par exemple, il n’y a pas de groupes dédiés aux iPhone ou aux iPad, mais des équipes plus larges qui s’occupent du développement de ces produits. Le Vision Products Group n’est quant à lui relié à aucun autre département. Comme l’écrit Mark Gurman, VPG « dispose de ses propres versions de ces équipes, sous la responsabilité de Rockwell, en plus des équipes chargées de la stratégie, de la vision par ordinateur, du contenu, du développement d’applications et de la gestion de projets. »

Le défi pour cette division est toutefois de quand même collaborer avec les autres sections de l’entreprise : cela semble indispensable pour conserver un écosystème fort, d’autant plus face au défi que représente un tel nouveau produit. Gurman explique que le Vision Products Group travaille avec les équipes de conception et d’exploitation, avec la division de fabrication des processeurs M2 et R1, mais aussi avec les développeurs d’iOS et de macOS.

Pourquoi Apple a fait différemment avec son casque Vision Pro

Plusieurs choses expliquent ce choix selon Mark Gurman. Tout d’abord, cela permet de créer un environnement façon start-up, pour favoriser le développement rapide d’un produit, surtout de première génération. De plus, cela aurait diminué les risques de fuites, comme les informations circulaient moins. Ce qui a plutôt bien fonctionné : si les fuites ont été nombreuses, beaucoup de secrets semblent avoir été conservés jusqu’à la WWDC.

Autre élément : la complexité technologique du casque. Bien que son prix soit très cher (plus de 3000 dollars), le Vision Pro intègre énormément de technologies différentes. Avoir une unique équipe d’experts aurait été plus optimal dans le cas d’Apple, plutôt que de les avoir éparpillés. Aussi, Apple ne voulait sans doute pas priver les iPhone, iPad et Mac de ressources en faisant travailler les divers groupes sur le Vision Pro. Ce, alors même que ce sont ces produits qui lui rapportent beaucoup d’argent.

Source : Apple

Une stratégie qui rentre aussi en contradiction avec la philosophie de fonctionnement de Steve Jobs. L’homme d’affaires n’avait pas instauré de départements par produit, mais plutôt par compétences. Apple tendrait ainsi vers la fin de ce fonctionnement et l’avait déjà fait pour l’Apple Watch. Il semblerait que ce soit également le cas pour le Special Projects Group, s’occupant des voitures autonomes.

Apple semble tenir au Vision Pro

Pour le journaliste, cette division aurait dû disparaître selon les prévisions de l’entreprise pour être intégrée à d’autres en janvier 2024, soit après le lancement du casque. Cependant, il semblerait qu’Apple continue de garder le Vision Products Group.

Apple Vision Pro // Source : Apple

Cela va dans le sens d’une importance notable de l’entreprise à l’égard de ce groupe d’employés. Ce qui laisse penser que les projets d’Apple pour le Vision Pro sont grands et pensés durablement. D’ailleurs, cela se vérifie même dans le nom du groupe, comprenant « produits » au pluriel : cela sous-entend que d’autres produits sont prévus. Selon les rumeurs, Apple travaillerait sur une version moins chère du Vision Pro ainsi que sur un casque de deuxième génération.