Scooter électrique : BMW CE 04 en location à 180 euros par mois, bonne ou mauvaise affaire ?

 

La transformation de nos espaces urbains incite de plus en plus de citadins à troquer leur voiture pour le deux roues, notamment électrique dans la mesure du possible avec les nouvelles ZFE. L’offre de scooter électrique est de plus en plus garnie, avec des modèles plus ou moins haut de gamme. Dans le cas du BMW CE 04, nous sommes plutôt sur du très haut de gamme, et si vous ne souhaitez pas débourser d’un coup d’un seul 12 990 euros, une offre de financement à 180 euros par mois est disponible. Décryptage.

Souvenez-vous, il y a plus de dix ans, BMW a présenté un concept de scooter électrique baptisé Concept E. Trois ans plus tard, en 2014, la marque allemande introduisait le modèle de série qui en découle directement : le C Evolution. Une petite révolution à l’époque sur le segment des maxi-scooters puisqu’il était le premier à être électrique.

Après plus de sept ans de bons et loyaux services, le C Evolution a laissé sa place à une nouvelle génération avec le BMW CE 04, un scooter plutôt impressionnant esthétiquement parlant, puisqu’il est à peine plus sage que le Concept Link de 2017 qui annonçait son arrivée. De quoi certainement en faire craquer plus d’un.

Comme pour les voitures, il existe aussi des solutions de financement pour les motos et les scooters, et l’une d’elles a retenu notre attention : le BMW CE 04 à partir de 180 euros par mois. Une offre qui paraît assez intéressante, et permet de s’offrir un moyen de mobilité assez haut de gamme et efficace dans les grandes agglomérations, notamment à Paris où le stationnement pour les deux-roues thermiques est devenu payant en septembre 2022.

Le BMW CE 04 proposé à 180 euros par mois

Comme pour la majorité des offres de financement « à partir de », il s’agit du modèle de base. Chez BMW, le CE 04 ne possède pas de finition ni même de motorisation spécifique. Toutes les versions sont équipées de la même batterie, mais il y a toutefois une petite différence au niveau du moteur.

Le BMW CE-04 existe en deux versions : A1/B avec une puissance de 11 kW (15 ch) et jusqu’à 23 kW (31 ch), ce qui ouvre le modèle aux permis 125 cm3. D’emblée, le scooter est vendu avec une puissance de 31 ch, mais en option gratuite, il est possible de baisser sa puissance à 15 ch. De ce fait, ces deux « versions » sont accessibles via cette offre de financement.

Côté batterie, le scooter électrique de BMW propose 8,9 kWh de capacité, tandis que l’autonomie est annoncée pour 130 km. Côté temps de charge, comptez 4 h 20 de 0 à 100 % en 10A, ou 1 h 40 avec le chargeur rapide 30A en option. La version qui nous intéresse n’est pas équipée du chargeur rapide, qui fait partie d’un pack d’options « Quick Charge » à 1 240 euros.

Dans la liste des options, nous retrouvons pas mal d’éléments qui vont avec ce scooter, à commencer par les poignées chauffantes, la béquille centrale, les feux adaptatifs en virage, ou encore l’ABS Pro. Bien évidemment, ces options n’entrent pas dans l’offre de financement. Pareil pour la couleur : en version de base, ce sera « Lightwhite Uni ».

Quelles sont les conditions pour être éligible à l’offre LOA du BMW CE 04 ?

Il s’agit d’une offre de location avec option d’achat sur 36 mois et 20 000 km au total incluant l’extension de garantie. BMW n’indique pas si l’offre à 180 euros par mois est soumise à un premier loyer, mais celui-ci doit sans doute être équivalent au bonus écologique de 900 euros pour les scooters électriques. L’apport est donc de zéro.

Globalement, 20 000 km sur trois ans pour ce type d’engin, c’est amplement suffisant, d’autant plus que contrairement aux voitures, ce type de scooter va se cantonner à de l’urbain et un peu de périurbain, puisqu’il est capable de grimper à plus de 100 km/h assez facilement, comme nous avons d’ailleurs pu le constater lors de notre essai.

Combien vous coûtera la LOA du BMW CE 04 ?

Sur trois ans de location longue durée, votre BMW CE 04 vous coûtera 6 480 euros. BMW affiche son scooter électrique à partir de 12 990 euros au catalogue, bonus écologique de 900 euros non déduit. Cela nous donne, une fois les déductions faites, un modèle affiché au prix catalogue à 12 090 euros.

En partant de ce prix, vous paierez sur les trois ans de la location 53,6 % du prix de votre scooter électrique. L’offre étant une LOA, il y a une option de rachat du véhicule. Deux choix vont ainsi s’offrir à vous :

  • Restituer le scooter à la fin du financement ;
  • Payer l’option d’achat préalablement établie avec le concessionnaire pour qu’il vous appartienne définitivement.

Attention aux frais de remise en état, ceux-ci peuvent être élevés au moment de la restitution. Si vous reprenez un autre véhicule chez votre concessionnaire après votre LOA, il sera aussi un peu moins regardant sur les frais de remise en état.

Faut-il privilégier la LOA ou un crédit classique ?

Que privilégier entre une LOA et un crédit classique ? D’un point de vue purement financier, l’achat au comptant est évidemment la meilleure solution, mais s’il vous faut obligatoirement passer par un financement, la LOA et le crédit sont les deux principales solutions.

Même si les taux ont augmenté ces derniers mois, certains restent intéressants, notamment si vous achetez une voiture électrique. Pour les deux roues, c’est un peu moins le cas, surtout que certaines banques ne font pas le distinguo entre deux roues thermiques et électriques. Par exemple, au Crédit Agricole Île-de-France, pour le financement d’un véhicule classique, nous arrivons à un TAEG fixe à 5,60 % sur la même durée et le même apport que la LOA.

Ainsi, en finançant 12 090 euros (bonus écologique de 900 euros déduit), toujours sur 36 mois, nous arrivons à des mensualités de 364,86 euros, sans assurance. Le montant total dû est de 13 135,02 euros, le crédit vous aura donc coûté 1 062,02 euros.

Précisons que chez d’autres captives, qui ont un onglet spécial pour les deux roues électriques, les mensualités sont similaires. Ainsi, par exemple, à la Macif, pour les mêmes conditions, nous arrivons à 361,55 euros par mois sur 36 mois sans assurance, et 364,02 euros avec assurance pour un conducteur âgé entre 18 et 39 ans.

Les éléments à retenir

Un rapide calcul permet de mettre en évidence que l’offre en LOA, si vous décidez d’acheter le scooter électrique à la fin du financement, n’est pas vraiment une bonne affaire. L’intérêt étant donc de payer ce que vous « consommez » et de repartir à la fin de votre financement sur une nouvelle LOA avec un nouveau produit.

Avec un crédit classique, vous financez l’intégralité du scooter et non une partie. De ce fait, les mensualités sont plus élevées, certes, mais à la fin des 36 mois, le scooter vous appartient définitivement.