Alors que 2018 touche à sa fin, il est temps de faire un bilan de l’année. La rédaction de FrAndroid vous propose ainsi de revenir sur les dix smartphones qui ont fait bouger les lignes cette année.

Le Huawei Mate 20 Pro

Sur le marché des smartphones, 2018 n’aura pas été une année comme les autres. En termes de design comme de composants, de performances ou, plus globalement, d’innovation, cette année a poussé les constructeurs dans leurs retranchements.

À quelques jours de cette fin d’année, la rédaction de FrAndroid a ainsi souhaité mettre en avant dix smartphones qui ont rebattu les cartes cette année, que ce soit pour leur positionnement tarifaire particulièrement intéressant, pour les technologies embarquées ou pour leur design franchement innovant. Attention, il ne s’agit pas là des meilleurs smartphones de l’année — même si certains peuvent se recouper — mais des plus disrupteurs innovants.

Samsung Galaxy A8 (2018) : le milieu de gamme indéboulonnable

Le Galaxy A8 2018

L’année a été lancée dès le 19 janvier avec le lancement par Samsung de son Galaxy A8 (2018). Un smartphone milieu de gamme plutôt correct avec son écran Super AMOLED et sa puce Exynos 7885. Lancé à 500 euros, on le trouve désormais à moins de 300 euros. Mais ce n’est pas pour son excellent rapport qualité-prix que le Galaxy A8 figure dans cette liste, mais pour sa constance, ou plutôt la constance de notre communauté.

Depuis sa sortie, en janvier, il ne s’est pas passé une seule semaine sans que le smartphone de Samsung ne figure parmi la liste des dix fiches les plus consultées par notre lectorat. Pendant près d’un an, ce smartphone vous a intéressé, et pour un milieu de gamme de Samsung, c’est un exploit en soi.

Xiaomi Redmi Note 5 : l’arrivée fracassante de Xiaomi en France

Le Redmi Note 5 a été présenté officiellement par Xiaomi le 14 février dernier, mais c’est un peu plus tard dans l’année qu’il marquera les esprits, notamment en France. Arrivé officiellement dans l’Hexagone au printemps, le constructeur chinois, déjà connu de notre communauté et des amateurs d’imports, a marqué un grand coup sur les segments de l’entrée et du milieu de gamme.

Alors que certains pouvaient être hésitants à se procurer un smartphone Xiaomi en import il y a encore un an, plus de raison de se priver cette année. Non seulement le Redmi Note 5 est un excellent smartphone, mais il peut désormais être essayé en boutiques et surtout, il est venu donner du fil à retordre à Honor, longtemps considéré comme la marque par excellence autour de 200 euros. Avec le Redmi Note 5, Xiaomi a prouvé qu’on pouvait faire au moins aussi bien.

Samsung Galaxy S9 : l’ouverture focale variable pour la photo

De prime abord, c’était une année plutôt plate pour Samsung. Alors que le constructeur coréen s’apprête à fêter les dix ans de sa gamme Galaxy S l’an prochain, elle n’a pas particulièrement innové cette année, que ce soit pour les Galaxy S9 et S9+ ou pour le Galaxy Note 9. Tout du moins de prime abord.

En y regardant de plus près, Samsung est parvenu à innover sur l’aspect ô combien concurrentiel de la photo. Mieux encore, le constructeur ne s’est pas contenté d’un nouveau système de traitement de l’image, mais a bel et bien apporté une nouveauté mécanique sur son Galaxy S9 : l’ouverture variable. Alors que tous les smartphones du marché n’offrent qu’une ouverture focale fixe sur leurs objectifs de smartphone, Samsung a intégré un diaphragme qui peut ouvrir à f/1,5 ou f/2,4 en fonction de la luminosité ambiante. Une idée déjà adoptée il y a dix ans par Nokia sur son N82.

Très intéressante sur le papier, cette nouveauté a cependant peiné à nous convaincre, les différences entre les deux ouvertures étant trop minimes sur un capteur aussi petit.

Huawei P20 Pro : le smartphone de la maturité

Un mois après Samsung, ce fut au tour de Huawei de répondre du tac au tac en présentant ses P20 et P20 Pro. Si le constructeur chinois avait déjà fait forte impression en fin d’année 2017 avec son Mate 10 Pro, c’est cependant le P20 Pro qui viendra confirmer la tendance.

Performant dans les jeux 3D, proposant un design soigné, un écran lumineux et bien contrasté et une autonomie très confortable, le P20 Pro ne manquait pas de qualités. Parmi elles, la qualité des photos n’était pas des moindres. Logique, dès lors, que nous l’ayons consacré parmi les meilleurs smartphones de cette année. C’est d’ailleurs grâce à ce P20 Pro que Huawei a pu ravir à Apple la deuxième place des constructeurs de smartphones cette année, passant juste derrière un Samsung en perte de vitesse.

Oppo Find X : le design vraiment original

Traditionnellement, la période estivale n’est pas la plus propice à l’annonce ou la sortie de nouveaux smartphones. Qu’à cela ne tienne, c’est à la fin du mois de juin que le constructeur chinois Oppo a présenté en grande pompe à Paris son nouvel appareil haut de gamme, le Oppo Find X.

Inconnu auprès du grand public français, Oppo est pourtant l’un des plus grands constructeurs en Chine, cousin de OnePlus et Vivo. Comme Xiaomi au printemps, il a finalement fait son entrée sur le marché français durant l’été, aidé notamment par le Find X, un smartphone au design très original. L’appareil propose en effet un écran sans aucune bordure ni encoche.

Pour ce faire, Oppo a repris une idée qui avait été lancée lors du Mobile World Congress en février par Vivo : un système de caméra rétractable. Ici, c’est toute une partie de la charnière qui vient mécaniquement se relever pour permettre à l’utilisateur de prendre des selfies ou de déverrouiller le smartphone. Vivo a également emprunté le concept sur son Vivo Nex S, mais celui-ci n’est pas disponible en France. Ce sont probablement les smartphones à clapets que sont les Honor Magic 2, Xiaomi Mi Mix 3 et Lenovo Z5 Pro qui se sont le plus inspirés de ce concept.

Pocophone F1 : les performances à bas prix

À la fin du mois d’août, c’est une autre marque qui a été lancée sous l’égide de Xiaomi : Pocophone. Avec le Pocophone F1, le constructeur chinois a souhaité marquer le coup et montrer que les performances n’étaient pas réservées aux smartphones à plus de 500 euros. L’appareil était en effet équipé du Snapdragon 845 adossé à 6 Go de RAM.

Proposé au lancement à 330 euros, le Pocophone F1 s’est attaqué frontalement aux autres constructeurs et notamment à OnePlus, dont les smartphones ont pris quelques dizaines d’euros à chaque sortie de nouveau modèle. Si Honor a tenté de résister en lançant au même moment son Honor Play, les performances moindres du Kirin 970 par rapport au Pocophone F1 l’ont rapidement éclipsé.

Honor 8X : le retour en force de Honor

Malgré l’arrivée fracassante de Xiaomi sur le marché français, Honor avait encore de la réserve. La marque de Huawei, qui ne s’était pas fait particulièrement remarquer avec son Honor 10, a su frapper un grand coup au dernier trimestre.

En septembre, elle a ainsi présenté son Honor 8X, lancé un mois plus tard en France. Particulièrement bien fini, avec un écran grand borderless, une qualité photo convenable, une encoche bien gérée, une excellente autonomie et des performances confortables, le smartphone milieu de gamme a montré que Honor en avait encore sous le capot.

Affiché à moins de 250 euros, le Honor 8X est un excellent rapport qualité-prix et permet à Honor de rester dans la course sur le segment milieu de gamme, malgré les assauts répétés de Xiaomi.

iPhone XR : enfin un iPhone à un prix normal

Ces deux dernières années, les tarifs des smartphones haut de gamme se sont envolés pour dépasser de plus en plus la barre de 1000 euros. Avec ses iPhone X puis XS, Apple est en grande partie responsable de ces tarifs à la hausse.

Conscient de se couper d’une part du marché en ne proposant que des appareils aux prix luxueux, le constructeur américain a décidé d’y remédier en partie cette année avec l’iPhone XR. Ici, il n’est pas question de smartphone d’entrée ou de milieu de gamme, mais d’un appareil proposé au même prix que nombre de smartphones haut de gamme sous Android : à partir de 855 euros.

Si nous avons pu sourire de certaines caractéristiques (définition, dalle LCD) lors de sa présentation en septembre, force est de constater que l’iPhone XR a de quoi séduire avec sa qualité photo, ses performances ou son design coloré. Oui, même chez FrAndroid, on peut mettre de bonnes notes à un iPhone.

Huawei Mate 20 Pro : la consécration de Huawei

Après un P20 Pro déjà très réussi, Huawei était logiquement attendu au tournant pour son smartphone haut de gamme de fin d’année, le Mate 20 Pro. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le constructeur chinois n’a pas déçu pour son appareil lancé en octobre.

Sans se contenter de reprendre les principales nouveautés du P20 Pro en leur ajoutant le nouveau processeur Kirin 980, le premier sous Android à être gravé en 7 nm, Huawei a multiplié les innovations. Reconnaissance faciale 3D, lecteur d’empreintes dans l’écran, mode photo de nuit, recharge inversée par induction, le Huawei Mate 20 Pro est un petit bijou de technologie et parvient à être le meilleur smartphone d’une année pourtant riche en nouveautés.

Mais c’est surtout grâce à son processeur Kirin 980 qu’il figure dans notre liste. Alors que les premiers smartphones dotés du Snapdragon 855 ne sortiront qu’en début d’année prochaine, tout comme les appareils Samsung équipés de l’Exynos 9820, Huawei a pris quelques mois d’avance sur la concurrence grâce à sa gravure en 7 nm censée optimiser au mieux l’autonomie et les performances.

Samsung Galaxy A8s : des petits trous, des petits trous, encore des petits trous

L’année 2018 semble se terminer comme elle a commencé, avec un autre Samsung Galaxy A8 qui a su particulièrement se distinguer. Il s’agit du Samsung Galaxy A8s, le nouveau milieu de gamme du constructeur coréen d’abord destiné au marché chinois.

C’est ce smartphone, présenté le 10 octobre, qui aura été le premier à adopter un nouveau type de design avec un écran percé. Si Huawei et Honor ont adopté une solution identique pour leur Nova 4 et View 20, Samsung aura cette fois été le premier. Il faut dire que le constructeur coréen semble particulièrement intéressé par ces trous dans l’écran, puisque selon les dernières rumeurs, il proposerait le même type d’affichage sur sa future gamme Galaxy S10.

Alors que l’année 2018 s’était ouverte sur les encoches, elle se termine sur les trous dans l’écran. Pas sûr que ce soit bien mieux, mais au moins ça nous donnera une raison de plus de nous plaindre si ces écrans percés sont mal optimisés.

Que nous réserve 2019 ?

On l’a vu, les écrans percés semblent être l’une des principales pistes empruntées par les constructeurs de smartphones, qu’il s’agisse de Huawei ou de Samsung. Logiquement, on devrait donc en retrouver dès l’an prochain.

L’année 2019 devrait également voir l’arrivée d’un nouveau type de design avec les smartphones à écran pliables. Samsung a déjà teasé son Galaxy F en fin d’année, mais devrait l’officialiser dès le premier trimestre, potentiellement lors du CES de Las Vegas. Huawei et Lenovo ne sont pas en reste et travailleraient également sur une solution similaire.

Pour la photo, Samsung a ouvert la voie des ouvertures focales variables, mais rien n’indique que d’autres constructeurs suivent. C’est surtout vers le nombre croissant d’objectifs que semblent s’orienter les fabricants, notamment avec le Nokia 9 Pureview et ses cinq appareils photo au dos.

Enfin, l’enjeu majeur pour les constructeurs cette année sera celui de la 5G. Bien que les réseaux ne soient pas encore compatibles, nul doute que les marques s’embarqueront dans une guerre de communication pour savoir quel smartphone sera le tout premier à être compatible avec les nouvelles normes.

D’ici là, pour en savoir plus sur les nouveautés à venir, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre dossier sur les smartphones les plus attendus l’an prochain.

À lire sur FrAndroid : Les smartphones les plus attendus de 2019 (Samsung Galaxy S10, Huawei P30, Xiaomi Mi Mix 3…)