Dans un tweet faisant référence à la saga à succès Game of Thrones (« October is coming »), Google a confirmé la tenue d’un évènement le 4 octobre prochain. Si le programme officiel n’a pas été donné, on sait déjà que cette conférence devrait se montrer riche en annonces en tout genre, aussi bien matérielles que logicielles. Faisons le point ensemble sur ce qui est prévu pour ce jour dont on devrait encore parler dans huit ans

google-pixel-tenfour

Brace yourself, Google is coming ! Et contrairement à l’hiver, l’arrivée de Google n’est pas signe de disette, mais bien au contraire d’opulence pour les geeks du monde entier qui attendent avec impatience de voir ce que le géant de Mountain View sortira de son chapeau haut de forme ce 4 octobre. Certains points ne font aucun doute, d’autres en revanche ne sont pour le moment que des rumeurs plus ou moins fondées. Trions le bon grain de l’ivraie et faisons le point sur les annonces à venir ce soir.

N’oubliez pas, si vous voulez suivre la conférence avec nous, rendez-vous dès 17h30 sur notre page dédiée sur FrAndroid où Vincent et Julien de Numerama attendront toutes vos questions, sur les réseaux sociaux avec le hashtag dédié #madebyhumanoid

À lire sur FrAndroid : Où et comment suivre la conférence d’annonce des Pixel de Google #madebygoogle ?

 

Les Google Pixel et Pixel XL

De toutes les annonces de Google, il en est une qui ne peut être contestée. Dans le tweet de Google confirmant la date de l’évènement, une forme oblongue ne laisse que peu de place au doute : un smartphone – ou plusieurs – sera la tête d’affiche ce soir. Cela ne surprendra certainement personne, que ce soit ceux qui suivent le calendrier de sortie habituelle des Nexus ou ceux qui ont suivi assidument l’actualité ces derniers mois.

Selon toute vraisemblance, les téléphones de Google cette année ne porteront pas la marque Nexus, mais plutôt Pixel, propre aux appareils conçus en interne par le géant de la recherche lui-même. Et pourtant, c’est bien HTC qui devrait être en charge de la fabrication des Pixel et Pixel XL, deux smartphones performants connus à une époque sous les noms de code Sailfish et Marlin.

google_pixel_narrow

À en croire les rumeurs, l’un comme l’autre seraient des appareils haut de gamme équipés d’un processeur Snapdragon 821, de 4 Go de RAM, d’un minimum de 32 Go de stockage, d’un capteur d’empreintes et de deux appareils photo de 8 et 12 Mégapixels. Le plus petit des deux disposerait d’un écran Full HD de 5 pouces et d’une batterie de 2770 mAh tandis que le second aurait pour sa part un écran QHD de 5,5 pouces et d’une batterie de 3450 mAh.

Le premium a cependant un prix : plus de 649 dollars pour le premier prix, toujours selon les rumeurs.

À lire sur FrAndroid : Google Pixel et Pixel XL : tout ce que l’on sait à deux semaines de l’annonce

 

Android 7.1 et Pixel Launcher

Ces nouveaux smartphones s’accompagneraient d’une mise à jour incrémentielle du système Android. Android Nougat devrait donc passer de la version 7.0 à la version 7.1. Les nouveautés de cette future mouture ne sont pas encore connues et sont restées secrètes pour le moment. Les Pixel devraient cependant opter pour une toute nouvelle interface : le Pixel Launcher.

Outre de nouvelles icônes, obligatoirement rondes, ce nouveau launcher devrait mettre un terme au tiroir d’applications tel que nous le connaissons actuellement pour opter pour un tiroir qui se tire depuis le bas de l’écran. D’autres changements esthétiques seraient de la partie, comme les icônes de la barre de navigation, désormais pleines.

Google Pixel Launcher Android 7.1

Cette mise à jour pourrait également servir de rampe de lancement à Google Assistant, l’agent conversationnel présenté lors de la Google I/O. Plus proche de Siri que de Google Now, cette intelligence artificielle permet d’obtenir de nombreuses informations au cours d’une conversation plus naturelle.

 

Chromecast Ultra et Google Home

Allant de pair avec Google Assistant, le Google Home pourrait également avoir sa place lors de la conférence du 4 octobre. Cette station connectée pour la maison se positionne comme un concurrent de l’Amazon Echo et permet de gérer par la voix les autres terminaux connectés de son domicile, qu’il s’agisse du téléviseur, des lampes, du thermostat, etc. Doté d’une enceinte, il pourra également répondre à nos questions, commander un repas, un trajet en Uber, envoyer des messages et faire tout ce dont un téléphone est capable grâce à l’assistant en question. Enfin, son socle peut être changé afin de s’adapter aux couleurs de tous les intérieurs.

Selon les rumeurs, Google préparerait également un Chromecast Ultra, version 4K du Chromecast 2 déjà testé dans ces colonnes. Les premières images dévoilent un format identique au modèle de l’année dernière, mais sans le logo Chrome, remplacé par le « G » de Google. Commercialisé en parallèle de la seconde génération, le Chromecast Ultra serait proposé à 69 dollars aux États-Unis, soit le double du prix d’un Chromecast Full HD, et gèrerait les flux vidéos 4K / UHD encodés en H.265.

Google Chromecast Ultra

 

Google WiFi, un nouveau routeur

Toujours au rand des appareils, Google pourrait dévoiler un nouveau routeur à utiliser chez soi pour étendre son réseau WiFi. Apparemment très petit, il serait commercialisé à 129 dollars aux États-Unis, mais ce sont là les seules informations connues à son sujet pour le moment. Sa sortie en France reste cependant encore incertaine.

 

Daydream, la réalité virtuelle selon Google

Théâtre de bien des annonces, la Google I/O a vu apparaître pour la première fois Daydream, la plateforme de réalité virtuelle du géant de Mountain View. Son SDK a alors été mis à disposition des développeurs et ce n’est que très récemment que celui-ci est sorti de bêta.

Lors de la conférence du 4 octobre, Google pourrait revenir sur son projet afin de présenter un casque « Made by Google ». Tout comme le Gear VR de Samsung, ce casque devrait fonctionner à l’aide d’un smartphone… comme le Pixel, par exemple.

Afin d’ancrer un peu plus son projet dans la réalité, Google pourrait également présenter certaines des applications créées par les développeurs depuis le lancement du SDK en mai dernier.

À lire sur FrAndroid : L’ambition de Google derrière Daydream, la réalité virtuelle pour tous

 

Une tablette Huawei Nexus

Depuis plusieurs mois déjà, les rumeurs laissent penser que Huawei et Google travailleraient une nouvelle fois ensemble cette année. Confirmée par un porte-parole de Huawei, cette assertion a par ailleurs été corroborée par le dépôt du nom « Nexus 7P » aux États-Unis.

Si l’on a cru pendant longtemps qu’il s’agirait d’un smartphone succédant au Nexus 6P, il semblerait en définitive qu’il s’agisse d’une tablette de sept pouces, ce qui semble plutôt logique au vu du nom. Les premières rumeurs évoquent une sortie d’ici la fin de l’année et 4 Go de RAM, mais les informations à son sujet restent cantonnées à cela pour le moment.

Contrairement aux smartphones, cette tablette pourrait garder, selon les dernières estimations, le nom de Nexus et tournerait sous Android. En revanche, elle serait principalement pensée pour un public de développeurs et pourrait servir de plateforme de développement pour les débuts d’Andromeda.

Google Pixel C

Pixel C, la dernière tablette de Google

 

Project Andromeda

Depuis longtemps déjà on entend parler d’une éventuelle fusion d’Android et de Chrome OS. Peu à peu, cette vision a commencé à se mettre en place avec l’arrivée du Google Play Store sur Chrome OS et une première ébauche du mode fenêtré sur Android. Mais l’idée irait bien plus loin encore avec Project Andromeda, un nouveau système d’exploitation qui arriverait à marier les deux actuels.

Andromeda serait donc adapté à tous les formats, du smartphone à la tablette en passant par les ordinateurs portables et les formats hybrides, et peut-être même les objets connectés (Android Wear), les voitures (Android Auto), les écrans (Android TV) et nos habitations (Google Home).

Il semblerait donc qu’Andromeda soit dévoilé succinctement lors de cette conférence en attendant de présenter plus en profondeur le système lors de la prochaine Google I/O. Le premier PC « Pixel » sous cet OS serait quant à lui prévu pour le troisième trimestre 2017. Son nom de code ? Bison.

 

Des montres connectées sous Android Wear ?

Cet été, des rumeurs laissaient entendre que Google préparerait deux montres sous Android Wear sous les noms de code Angelfish et Swordfish. L’une s’adresserait avant tout aux amoureux de la technologie avec une panoplie complète de capteurs et de connectivité, dont un GPS et une puce 4G tandis que la seconde serait moins bien équipée, mais plus esthétique.

android-wear-2-clavier

Toutes deux dotées d’un cadran circulaire elles pourraient également proposer quelques nouveautés logicielles, à commencer par l’intégration de Google assistant. Et bien sûr, on retrouverait également à leur bord toutes les nouveautés déjà présentes dans Android Wear 2.0.

À lire sur FrAndroid : 5 nouveautés d’Android Wear 2.0

 

L’annonce du 4 octobre

Si tous les sujets ne seront peut-être pas abordés lors de cet évènement, il faut donc s’attendre à une très grande conférence ce soir, durant laquelle les annonces vont se succéder à un rythme effréné. Toute l’équipe de FrAndroid sera bien évidemment sur le pont pour synthétiser les annonces en temps réel au travers d’un livetweet et d’articles complets.