Depuis le rachat de Motorola et la création d’une nouvelle offre sur le haut de gamme avec la ligne Z, Lenovo propose un large choix de smartphones sous sa propre marque et sous la marque Moto. Décryptons ensemble la gamme de Lenovo.

Lenovo Moto Play Z

Nous continuons notre série de guides d’achat spécialisé par marque avec aujourd’hui le cas très intéressant de Lenovo. Le premier fabricant de PC au monde a tardé à se lancer sur le marché mobile. Le constructeur chinois s’est d’abord intéressé à son marché local avant de se lancer à l’internationale.

Début 2014, Lenovo annonce son intention de racheter la division Motorola Mobility à Google qui gardera le portefeuille de brevet de l’ancien fabricant américain. Les divisions smartphones de Lenovo et Motorola sont resté longtemps indépendantes avant de commencer à suivre une stratégie commune, réunie sous la marque Lenovo Moto, en 2016.

Lorsqu’on visite le site web de Lenovo et de Motorola, on constate un catalogue de smartphones qui semble bien faible : un smartphone du côté de la marque chinoise et neuf du côté de la marque américaine. En se rendent sur des sites de ventes spécialisés, on constate vite que le catalogue de smartphone réellement en vente est bien plus impressionnant avec plus de 15 modèles toutes marques confondues.

 

L’Entrée de gamme dominée par Lenovo

En France, entre les deux marques, Lenovo semble avoir décidé de réserver sa propre marque pour les smartphones les plus accessibles, et laisser à Motorola l’essentiel du milieu et du haut de gamme.

À moins de 200 euros, on retrouve les Lenovo A Plus, B, C2, K5, K5 Plus, K6, soit déjà pas moins de six modèles différents.

Vendus sous les 100 euros, les Lenovo A Plus et B ne sont pas recommandables. Ils embarquent un écran de 4,5 pouces 800 x 480 pixels, 1 Go de RAM, 8 Go de stockage et une batterie de 2 000 mAh. Les budgets les plus serrés se tourneront plutôt vers le Lenovo C2, trouvable à 120 euros et intégrant un meilleur processeur, une batterie de 2 750 mAh, un écran de 5 pouces 1280 x 720 pixels et une compatibilité avec les réseaux 4G. Attention cependant, ce téléphone embarque 1 Go de RAM ce qui est très léger en 2016.

Lenovo Vibe K5 (5 sur 19)

Les Lenovo K5, K5 Plus et K6 terminent cette gamme, ils sont commercialisés à 169 et 199 euros respectivement. Le K5 Plus et le K6 sont en effet vendu au même prix. Les trois smartphones ont une fiche technique quasiment identique.

Ils intègrent tous les trois un écran 5 pouces, 1280 x 720 pixels sur le K5 et 1920 x 1080 pixels pour les deux autres, 16 Go de stockage, 2 Go de RAM, un lecteur de carte micro SD et un appareil photo de 13 MP.

Ce qui va les différencier c’est donc la définition d’écran, mais aussi le processeur, un Snapdragon 415 pour le K5, Snapdragon 616 pour le K5 Plus et un Snapdragon 430 pour le K6 mais les différences de performances entre ces trois modèles sont très faibles. Enfin, le K6 intègre une plus grande batterie, 3 000 mAh contre 2 750 mAh, et il est vendu sous Android 6.0 Marshmallow nativement. En définitive on conseillera plutôt le Lenovo K6 pour sa batterie légèrement supérieure et la version d’Android plus avancé.

Motorola propose deux mobiles dans cette catégorie. D’abord, le Motorola Moto E3 équipé d’un écran 5 pouces 1280 x 720 pixels, un processeur MediaTek 6735P, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage pour environ 135 euros qui le rapproche du Lenovo C2. Ce téléphone pourrait plaire à ceux qui cherchent un téléphone avec la version d’Android la plus proche possible de celle de Google, sans interface. Lenovo propose en effet une profonde modification d’Android sur ses terminaux, contrairement à Motorola.

Le deuxième modèle est le plus récent Lenovo Moto G4 Play pour 169 euros qui propose surtout un meilleur stockage, 16 Go au lieu de 8, et de meilleures finitions.

 

Le ventre mou du catalogue

Chez Lenovo et Motorola, le milieu de gamme se situe entre 200 et 400 euros. Dans cette gamme, l’offre du fabricant est très faible puisqu’il ne propose que deux modèles, même si on peut trouver des produits d’ancienne génération toujours en vente.

DSC09836

On retrouve donc le Lenovo Moto G4 et G4 Plus, respectivement commercialisé à 229 et 249 euros. Si vous devez choisir entre ces deux terminaux, foncez sur le G4 Plus. Pour seulement 20 euros de plus, vous aurez le droit à un bien meilleur appareil photo, l’intégration d’un lecteur d’empreinte très pratique et la charge rapide du smartphone.

Le reste de la fiche technique est semblable entre les deux produits, écran 5,5 pouces IPS Full HD 1920 x 1080 pixels, processeur Qualcomm Snapdragon 617, 16 Go de stockage, 2 Go de RAM et une batterie de 3000 mAh. Des caractéristiques en hausse nette comparée à la génération précédente, Moto G3, qui était décevante.

À plus de 300 euros, on retrouve les smartphones haut de gamme de génération précédente comme le Moto X Play et son autonomie record, ou le Moto X Style, l’ancienne phablette haut de gamme du fabricant. On peut même trouver le Moto X de 2ème génération, mais qui date de 2014 et est donc difficile à conseiller aujourd’hui.

 

Haut de gamme modulaire

Le haut de gamme de Lenovo comprend deux modèles conçus par le fabricant en Chine et commercialisés sous la marque Moto, les Moto Z et Z Play.

lenovo-moto-z-test-6

Le Moto Z a marqué l’actualité cette année en étant l’un des premiers smartphones sous Android à ne pas proposer de prise casque au format jack. Le fabricant a fait le choix de miser sur l’USB Type-C qui devrait devenir à terme la nouvelle connectique audio sur mobile. Avec ce smartphone, Motorola propose une fiche technique de premier ordre : écran 5,5 pouces Super AMOLED QHD 2560 x 1440, processeur Qualcomm Snapdragon 820, 4 Go de RAM, 32 Go de stockage, lecteur de carte micro SD et un appareil photo de 13 MP. Le prix s’en ressent puisque le Moto Z est commercialisé à 699 euros.

Mais ce téléphone se différencie surtout du marché grâce au catalogue de Moto Mods, des petits modules que l’on peut facilement attacher à l’arrière du smartphone et qui permet d’en personnaliser les capacités. Il y a par exemple le JBL SoundBoost Speaker qui intègre deux haut-parleurs de la marque, ou le Hasselblad True Zoom qui veut transformer le Moto Z en véritable appareil photo compact.

Le Lenovo Moto Z est également le premier smartphone disponible en France à avoir reçu la certification DayDream de Google ce qui signifie que le téléphone sera compatible avec le casque de réalité virtuelle de la firme de Mountain View, ainsi que les applications qui seront développé exclusivement pour le casque.

Malheureusement, ces Moto Mods sont vendues plutôt cher, de 100 à 349 euros, et pour les concevoir, Lenovo a du faire des concessions sur le design du Moto Z. La marque a intégré une batterie de 2600 mAh seulement, ce qui est très léger pour un smartphone avec un écran de 5,5 pouces. La concurrence fait bien mieux, même si l’optimisation logicielle de Lenovo est assez réussie pour sauver l’autonomie du smartphone.

Si le prix du Moto Z vous parait trop élevé, Lenovo propose le Moto Z Play, une version un peu moins chère à 499 euros, mais toujours compatible avec les Moto Mods. L’appareil intègre un processeur Snapdragon 625, plutôt décevant pour le prix, une caméra en retrait, un écran qui perd en définition et passe au 1920 x 1080 pixels. Le téléphone est tellement fin que cela peut en gêner la prise en main, mais l’utilisation d’un processeur plus faible lui fait gagner en autonomie, d’autant que la batterie passe de 2600 mAh à 3510 mAh !

 

 

ZUK : la marque à part

Nous n’avons jusqu’à présent pas abordé le cas de la gamme ZUK dans ce guide. Il s’agit d’une marque de smartphone lancé par Lenovo et qui se distingue clairement de l’offre du fabricant chinois, mais aussi des smartphones sous la marque Moto.

Si le ZUK Z1 fut rapidement commercialisé en Europe, Lenovo n’a toujours pas annoncé son Zuk Z2 et Z2 Pro ailleurs qu’en Chine.

zuk-z1-photos-10

À la manière de Xiaomi ou OnePlus, cette gamme mise sur un rapport qualité-prix défiant toute concurrence. Le Z1 intégrait un écran de 5,5 pouces IPS Full HD, un Snapdragon 801, un port USB Type-C, 64 Go de stockage, 3 Go de RAM et une impressionnante batterie de 4100 mAh. Côté logiciel, le Z1 chinois tournait sous Android 5.1 avec la surcouche ZUI alors que la version européenne bénéficiait de CyanogenMod OS 12.1. Le tout pour un prix situé entre 199 et 299 euros en France selon les périodes.

Le ZUK Z2 Pro renouvelle le smartphone avec des composants de 2016, notamment un Snapdragon 820, mais revoit à la baisse la batterie avec seulement 3100 mAh, et la taille de l’écran, 5,2 pouces en Full HD. Le smartphone n’a jamais été annoncé à l’internationale et ne propose donc qu’Android 6.0 Marshmallow avec l’interface ZUI 2.0.