Tesla bat (encore) un record et commence l’année 2023 en beauté

 

Tesla annonce avoir produit pas moins de 5 000 Model Y en une semaine au sein de sa Gigafactory de Berlin. Un nouveau record pour le constructeur, qui signe également un premier trimestre plus que satisfaisait. De quoi lui permettre de démarrer l'année du bon pied, alors qu'elle devra faire face à une forte concurrence chinoise.

Photo de la Gigafactory de Berlin // Source : Tesla

Il y a quelques mois encore, la situation de Tesla était assez préoccupante, notamment en Chine. En effet, le constructeur possédait un stock important de Model 3 et Model Y qu’il n’arrivait pas à écouler, malgré une chute de prix ainsi que le retour du programme de parrainage. Même chose aux États-Unis, où la situation n’était guère plus encourageante. Mais cela n’a tout de même pas empêché le constructeur basé au Texas de battre un record de vente, avec plus d’un million de voitures livrées l’an dernier dans le monde entier.

Montée en puissance

Mais la firme d’Elon Musk, qui travaille actuellement au lancement du Cybertruck n compte évidemment pas se reposer sur ses lauriers. En février dernier, elle annonçait avoir réussi une autre performance de taille : produire 4 000 Model Y en une semaine au sein de sa Gigafactory située non loin de Berlin. En décembre, la marque se targait déjà d’avoir assemblé 3 000 véhicules sur la même période.

Mais Tesla veut donc aller encore plus loin. Elle annonçait un peu plus tôt avoir pour objectif de produire au moins 5 000 exemplaires de son SUV électrique chaque semaine dans son usine allemande. Ce qui équivaut à 260 000 voitures chaque année si ce rythme est maintenu sur le long terme. Et c’est en très bonne voie.

Sur Twitter, propriété d’Elon Musk depuis plusieurs mois déjà, le constructeur américain a annoncé avoir atteint cet objectif. En effet, ce sont donc 5 000 Model Y qui sont sortis des chaînes de production de la Gigafactory de Berlin en une semaine. Un chiffre très élevé, qui s’ajoute à ceux des usines situées en Chine, au Texas et en Californie. Sans oublier celle qui sera bientôt implantée au Mexique.

Le site allemand possède toutefois une petite particularité, puisqu’il ne produit pour l’heure qu’un seul modèle, le SUV électrique compact donc. Plusieurs versions sont toutefois assemblées sur place, mais pas encore la Propulsion qui joue le rôle d’entrée de gamme qui vient de Shanghai. Pour mémoire, celle-ci est affichée à partir de 46 990 euros depuis la grande baisse de prix opérée en janvier, qui permet au SUV d’être éligible au bonus écologique.

Vers un trimestre record ?

Ayant déjà été en tête des ventes de voitures neuves en Europe toutes motorisations confondues à plusieurs reprises, le Model Y pourrait donc bientôt arriver en haut du classement dans le monde entier. Une perspective encourageante pour Tesla, qui doit se préparer à vivre une année difficile, en raison notamment de la concurrence de plus en plus rude des constructeurs chinois.

Ces derniers, comme Nio, BYD ou Xpeng sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance en Europe. Mais la firme d’Elon Musk ne compte pas se laisser faire. Après un 4ème trimestre 2022 très satisfaisant, avec pas moins de 405 000 voitures livrées, le début d’année 2023 s’annonce sous les meilleurs auspices pour le constructeur. Il faudra toutefois attendre les chiffes officiels avant d’en avoir le cœur net, puisque BYD, numéro 2 mondial de la voiture électrique, suit de très près le constructeur américain.

Le marché américain se porte plus que bien, alors que le Model Y s’arrache depuis le début de l’année. En cause, l’Inflation Reduction Act, qui offre un crédit d’impôt de 7 500 dollars sur les voitures électriques produites sur le territoire. L’Europe a récemment dévoilé une série de mesures pour rivaliser avec l’IRA et inciter les constructeurs à assembler leurs voitures chez nous.

Un très beau premier trimestre se profile dans le monde entier pour le constructeur, puisque ce sont déjà plus de 160 000 voitures qui ont été écoulées en Chine depuis le début de l’année. Selon les estimations, pas moins de 420 000 véhicules devraient être livrés à travers le monde, soit 15 000 de plus qu’en fin d’année dernière.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.

Les derniers articles