MG ZS EV (2021) vs Renault Zoé : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

Notre match du jour : la Renault Zoe, reine des citadines électriques, contre la MG ZS EV restylée, qui offre un rapport prix/prestation difficile à battre. Laquelle de ces deux voitures électriques est faite pour vous ? Réponse dans ce comparatif.

mg zs ev vs renault zoe

On ne la présente plus tant on la voit partout depuis des années, la Renault Zoé reste très populaire dans le monde des voitures électriques, même près de dix ans après son annonce. Citadine adorée par ceux qui l’ont possédée, elle a su évoluer et proposer une autonomie améliorée et une charge plus rapide au fil des années.

En face de la petite Française, nous avons choisi la dernière née du constructeur MG : la ZS EV (2021) restylée. Qui l’emportera : un petit SUV électrique offrant beaucoup de place et un rapport prix/prestation excellent, ou la reine des citadines électriques ?

Fiches techniques des MG ZS EV et Renault Zoé

Modèle MG ZS EV (2021) Renault ZOE
Catégorie SUV Citadines
Puissance (chevaux) 156 chevaux 135 chevaux
Puissance (kw) 114 kW 100 kW
0 à 100 km/h 8.6 secondes 9.5 secondes
Niveau d'autonomie 2 2
Vitesse max 175 km/h 140 km/h
OS embarqué N/C other
Apple CarPlay Oui Oui
Android Auto Oui Oui
Taille de l'écran principale 10.1 pouces 9.3 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2
Longueur 4314 mm 4087 mm
Hauteur 1620 mm 1562 mm
Largeur 1809 mm 1384 mm
Prix entrée de gamme 30990 euros 23900 euros
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Dimensions, poids et design extérieur

Avec ses 4,32 mètres de long pour 1,81 mètre de large et 1,65 mètre de haut, la MG ZS EV est relativement courte, mais nous verrons plus loin que l’espace à bord reste généreux. Sur la balance, le poids affiché sera plutôt raisonnable pour un SUV électrique :  entre 1 570 et 1 620 kilogrammes, contre 1 502 kilogrammes pour la Renault Zoé.

Avec ses 4,09 mètres de long, 1,78 mètre de large et 1,56 mètre de haut, la Renault Zoé est une citadine comme on les aime : passe-partout et maniable à souhait. Son design désormais ancré dans l’inconscient collectif a tout de même légèrement évolué avec le temps, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Les lignes à l’avant sont très caractéristiques et la signature lumineuse adoptée sur les versions ZE50 est du plus bel effet.

À l’intérieur

L’espace à bord de la MG ZS EV est assez généreux, notamment à l’arrière où deux adultes pourront être installés confortablement. Les différents boutons de l’habitacle sont placés de manière intelligente pour que l’on n’ait pas à chercher où sont les commandes que l’on souhaite utiliser.

Le coffre de la dernière née du groupe MG est plutôt très grand pour un véhicule de ce gabarit, avec entre 488 et 1 166 Litres selon la configuration (sièges arrières relevés ou rabattus). Bien entendu, dans la Renault Zoé, il faudra apprendre à ne pas emporter trop d’affaires si les sièges arrière sont occupés, le coffre arrière offrant un volume maximal de 338 Litres avec les sièges arrière relevés, et 1 225 Litres avec les sièges rabaissés tout de même.

L’intérieur a bien évolué avec le temps, et l’on retrouve désormais un poste de pilotage plus moderne à bord de la Renault Zoé. On appréciera notamment la disparition du frein à main qui était encore présent sur la version précédente, et l’apparition d’un sélecteur de vitesses plus petit.

Technologies embarquées

Dotée d’un grand écran central tactile et d’un second écran derrière le volant, la MG ZS EV bénéficie désormais d’un système d’infodivertissement assez fluide, mais qui péchera par son manque d’ergonomie.

Fort heureusement, Android Auto et Apple Carplay sont disponibles pour remplacer au besoin l’interface iSmart de MG. Pour terminer avec la MG ZS EV, on saluera l’intégration de la technologie V2L, qui permet d’utiliser la batterie de la voiture pour recharger d’autres appareils électriques.

Un écran tactile central de 9,3 pouces équipe la Renault Zoé, qui est dotée du système Easy Link du constructeur français. Deux ports USB-A sont disponibles pour brancher et recharger vos appareils, et Android Auto comme Apple Carplay sont tous deux disponibles.

2019 – Essais presse Nouvelle Renault ZOE en Sardaigne (7)
L’habitacle de la Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

La console centrale offre peu de rangements, mais propose tout de même un socle de recharge à induction pour smartphone. Attention pour les grands gabarits : les sièges avant ne sont pas réglables en hauteur, ce qui peut parfois poser problème, et offrir une position de conduite qui n’est pas idéale.

Sur la route

La consommation de la MG ZS EV est plutôt correcte pour un SUV, dans notre test nous avions relevé une moyenne de 18,7 kWh aux 100 kilomètres, assurant une autonomie d’environ 260 kilomètres pour la petite batterie, et plus de 350 kilomètres pour la grosse batterie.

Une conduite en bon père de famille sera à privilégier, même si lors de notre récent essai, les améliorations sur ce millésime 2021 nous ont laissé une bonne impression pendant des sessions de conduite dynamique.

Avec l’un des meilleurs agréments de conduite pour une citadine, la Renault Zoé est un plaisir à conduire en ville comme sur le réseau secondaire. On saluera notamment la transition entre freinage régénératif et mécanique, qui est plutôt bien faite contrairement à la majorité des autres véhicules électriques.

La Renault Zoé est assez économe si l’on joue le jeu de l’éco-conduite, avec des consommations qui se retrouvent aisément autour de 13 kWh aux 100 kilomètres, de quoi parcourir 350 kilomètres entre deux charges.

Les différentes motorisations proposées

La MG ZS EV est disponible en deux configurations différentes, selon la taille de batterie choisie :

  • Autonomie Standard 2 roues motrices, traction avec batterie de 51 kWh : moteur avant de 130 kW, 0 à 100 km/h en 8,6 secondes, vitesse maximale de 175 km/h ;
  • Autonomie Étendue 2 roues motrices, traction avec batterie de 70 kWh : moteur avant de 115 kW, 0 à 100 km/h en 8,6 secondes, vitesse maximale de 175 km/h ;

essai-mg-zs-ev-4

La Renault Zoé est disponible en deux motorisations différentes, toutes équipées d’une batterie de 52 kWh :

  • Moteur R135, traction avec batterie de 52 kWh : moteur avant de 100 kW, 0 à 100 km/h en 9,5 secondes, vitesse maximale de 140 km/h ;
  • Moteur R110, traction avec batterie de 52 kWh : moteur avant de 80 kW, 0 à 100 km/h en 11,4 secondes, vitesse maximale de 135 km/h ;

Autonomie, batterie et recharge

Dotée d’un chargeur embarqué de 7 kW, il faudra compter au mieux 7 heures et 30 minutes pour remplir intégralement la batterie de 51 kWh de la MG ZS EV d’entrée de gamme sur une Wallbox adaptée. La version haut de gamme est quant à elle dotée d’un chargeur embarqué de 11 kW, qui permettra de remplir la batterie de 70 kWh en environ 7 heures 30 également.

En charge rapide, le constructeur indique un temps de 40 minutes pour passer de 5 à 80 % dans le meilleur des cas, avec une puissance de charge en pic de 92 kW. En cycle WLTP, l’autonomie annoncée de la MG ZS EV est de 320 kilomètres avec la petite batterie, contre 440 kilomètres avec la plus grande batterie.

MG ZS EV – parked shot with charging cable 01
Le MG ZS EV // Source : MG

La Renault Zoé est l’une des dernières voitures électriques à embarquer un chargeur de 22 kW, permettant sur les bornes en courant alternatif de recharger entièrement la batterie en 2 heures 15 seulement, contre jusqu’à 37 heures sur une prise domestique. En charge rapide, sur une borne 50 kW, il faudra compter une heure pour passer de 10 à 80 %.

En cycle WLTP, la Renault Zoé affiche une autonomie maximale de 395 kilomètres, soit près de 25 % de plus que la MG ZS EV équipée d’une batterie similaire.

Prix

Débutant à 30 490 euros hors bonus écologique, la MG ZS EV est plutôt très bien placée. En optant pour la configuration équipée de la batterie de 70 kWh, la facture grimpera au maximum à 37 640 euros, ce qui rend le véhicule éligible au bonus écologique maximal dans tous les cas (réservé aux voitures à moins de 45 000 euros).

essai-mg-zs-ev-81

La Renault Zoé en version « Equilibre » est proposée à partir de 32 000 euros, lorsque les versions les plus onéreuses s’approchent des 40 000 euros, hors bonus écologique. Petite mesquinerie de Renault qu’il faut avoir en tête, la charge en courant continu est une option à 1 000 euros.

Pour une citadine, ce n’est sans doute pas rédhibitoire, mais si vous comptez l’utiliser pour prendre la route et effectuer de grands trajets, mieux vaut savoir qu’il faudra mettre la main à la poche pour profiter des bornes Ionity, Totalenergies ou Tesla.

Laquelle choisir entre la MG ZS EV et la Renault Zoé ?

Pour départager ces deux véhicules électriques, il faudra analyser finement votre besoin. Si les quelques kilomètres d’autonomie proposés en plus par la Renault Zoé par rapport à la MG ZS EV d’entrée de gamme sont important pour vous, c’est sans doute vers la Française qu’il faut se tourner.

Si tel n’est pas le cas, avec un prix de départ en dessous de celui de la Zoé, la ZS EV est un excellent choix. Vous bénéficierez de plus d’espace à bord, d’un véhicule offrant un plus grand volume de coffre et d’une qualité d’assemblage plus que correcte. Pour cela, il faut bien entendu que les 25 centimètres de plus de la MG ZS EV en longueur soient acceptables pour vous.

Grâce au bonus écologique de 6000 euros valable jusqu’au 1er janvier 2022, certains modèles électriques s’affichent au même prix que leur équivalence thermique. De quoi trouver une voiture électrique pas chère.
Lire la suite

 


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles