Huawei P50 Pro officialisé en France : all-in sur la photo pour ce smartphone ultra premium

 

Le Huawei P50 Pro est officialisé sur le marché français, équipé d'un système de caméras à doubles matrices, d'un écran OLED 120 Hz et d'un Snapdragon 888 version 4G.

MKT_P50 Pro_KSP Shoot_Comfort grip_Cocoa Gold_
Le P50 Pro en Cocoa Gold. // Source : Huawei

On entend parler du P50 Pro depuis mai 2021. Officialisé en Chine en juillet 2021, le voici qui arrive enfin en France après près de 6 mois d’attente, aux côtés du smartphone pliant P50 Pocket et de la montre pour athlète, la Huawei Watch GT Runner. Le géant chinois présente un smartphone à la fois ultra premium dans la majorité de ses aspects — la photo, le design, l’écran –, mais qui délaisse certains passages obligés du smartphone premium en 2022 (compatibilité seulement 4G, absence des services Google comme le Play Store).

La firme n’a pas voulu le confirmer, mais on se doute que l’embargo américain est pour beaucoup dans l’absence de 5G sur son nouveau flagship, alors même que le P40 Pro en bénéficiait. Cela fait du P50 Pro l’un des rares smartphones sur le marché à proposer une variante 4G du Snapdragon 888.

Caméras à double matrice

Qu’à cela ne tienne, Huawei ne se laisse pas abattre et met toutes ses billes dans l’expérience photo en collant deux matrices photo à l’arrière du P50 pro reliées par un discret bloc photo en forme de pilule de la même couleur que le revêtement du téléphone.

Celle du haut accueille trois capteurs, un principal de 50 mégapixels dédié au cliché grand-angle en couleur (f/1.8) avec stabilisation optique. Il est accompagné d’un capteur de 40 mégapixels spécialisé les clichés Mono (f/1.6) et un capteur de 13 mégapixels, couplé à une optique ultra grand-angle (f/2.2).

À l’avant : on a laissé tomber la double caméra avec un poinçon en forme de pilule du P40 Pro pour une configuration plus classique avec une simple caméra percée au centre de l’écran.

Les deux capteurs couleur et monochrome sont censés « travailler ensemble » pour capturer 103 % de lumière en plus par rapport au P40 Pro. Les clichés de nuit ou entre chien et loup promettent donc d’être bien nets.

MKT_P50 Pro_ KSP Shoot_Angle 2 of back camera_Cocoa Gold_
Le P50 Pro en Cocoa Gold. // Source : Huawei

Ajoutons que le capteur ultra grand-angle intègre un mode macro qui permet de capturer des sujets en photo jusqu’à 2,5 cm de distance.

La matrice du bas propose un objectif téléphoto couplé à un capteur de 64 mégapixels supportant un mode autofocus pour éviter les photos floues. Celui-ci permet de prendre des photos allant d’un dézoom de x0,5 à un zoom x100. Cela étant, Huawei n’a pas clarifié jusqu’où allait le zoom optique.

Une qualité photo premium

Huawei a mis le paquet sur le traitement logiciel et multiplie les noms de technologies propriétaires censées améliorer la qualité des clichés. Le P50 Pro bénéficie ainsi du Huawei XD Optics, un traitement qui permet de réduire certaines aberrations optiques issues propres à la photographie sur smartphone. Le téléphone est aussi équipé du moteur d’image True Chroma XD Fusion Pro. Ce nom à rallonge cache une meilleure fidélité des couleurs de 20 %, une captation de la lumière ambiante plus efficace et une couverture du spectre colorimétrique DCI-P3 accrus de 25 % (sans précision sur la couverture du gamut en lui-même).

MKT_P50 Pro_CMF SHOTS_169_Golden Black_2  _without logo
Le P50 Pro en Golden Black. // Source : Huawei

Bref ! Huawei promet un téléphone ultra équipé pour la photo, capable de capturer davantage de lumière et donc de détails dans toutes les situations, tout en proposant un autofocus qui se veut très efficace même sur les sujets en mouvement. D’ailleurs, en parlant de mouvement, la vidéo n’est pas en reste avec de la capture en 4K HDR.

La fiche technique du P50 Pro

Pour ce qui est du reste de la fiche technique, le P50 Pro a tous les atours d’un smartphone premium en 2022, si l’on oublie son SoC 4G. Il convient aussi de rappeler que l’interface de Huawei risque d’être un peu déroutante pour certains. Il s’agit d’EMUI 12, une interface basée sur Android, mais qui ne possède pas les services Google. Vous ne trouverez par exemple pas le Play Store sur ce téléphone.

Il affiche par exemple un écran OLED incurvé de 6,6 pouces avec un taux de rafraichissement de 120 Hz et une définition de 2700 x 1228 pixels (450 ppi). Inutile également de payer pour plus de RAM ou de stockage. Quel que soit le modèle, vous pourrez compter sur 8 Go de RAM et 256 Go de stockage.

MKT_P50 Pro_ KSP_battery_Cocoa Gold_
Le P50 Pro en Cocoa Gold. // Source : Huawei

Le reste de son design fleure bon la finition impeccable, à l’image de sa certification IP68 et de son poids plutôt contenu de 195 grammes. Deux haut-parleurs assurent la présence d’une gestion de la stéréo. Nulle trace cependant d’une certification Dolby Atmos ou d’une autre technologie de spatialisation du son.

L’autonomie pourrait être un sujet d’inquiétude éventuelle, puisque le P50 Pro possède une batterie de 4360 mAh. Il faudra voir à l’usage lors de nos tests. La charge rapide est de 66 W en filaire et 50 W en sans-fil, ce qui promet une charge largement sous les 45 minutes.

Prix et disponibilité du P50 Pro

Le Huawei P50 Pro sera disponible dès ce 26 janvier à 14 heures au prix de 1199 euros. Deux coloris sont proposés : Cocoa Gold et Golden Black.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles