Une nouvelle rumeur à propos d’un processeur mobile conçu par Sony fait son apparition. Un sujet intéressant, mais à prendre avec des pincettes.

Selon une source anonyme d’AndroidMarvel, Sony s’apprêterait à dévoiler deux nouveaux smartphones premium lors de l’IFA 2017. Aux dernières nouvelles, au moins l’un d’eux serait borderless, avec un écran au format 18:9. AndroidMarvel ajoute cependant que ce serait également l’occasion pour la marque japonaise d’inaugurer son premier processeur mobile maison, dont le nom n’est pas précisé.

L’arlésienne

Le sujet n’est pas nouveau puisqu’en 2015 déjà la rumeur courait. À l’instar de Samsung avec ses Exynos, de Huawei avec ses Kirin, d’Apple avec ses Ax et de LG avec son unique Nuclun qui n’a jamais eu de suite, il se murmurait alors que Sony concevrait sa propre puce pour smartphones. La rumeur a cependant été formellement démentie quelques jours plus tard par Kaz Hirai, le CEO du groupe, avant de tomber dans l’oubli.

Mais voilà que le bruit de couloir se fait de nouveau entendre alors que Xiaomi a depuis rejoint la course avec ses Surge et que Google s’apprête également à se lancer sur ce marché. Il faut dire que Qualcomm possède un quasi-monopole qui engendre parfois certains problèmes, comme les retards enregistrés en début d’année à cause du Snapdragon 835.

Le savoir-faire

Bien sûr, concevoir un SoC est coûteux et nécessite un certain savoir-faire. Sony est cependant loin d’être un amateur en la matière puisqu’il est déjà passé maître dans la conception de certains composants pour smartphones, à commencer par les capteurs photo, et a participé avec IBM et Toshiba voilà quelques années à la conception du processeur Cell de la PlayStation 3, alors basé sur le Power d’IBM.

Cela reste bien évidemment à prendre au conditionnel, aucune preuve tangible ne venant étayer les propos d’AndroidMarvel. Cependant, ce serait le bon moment pour Sony pour se lancer dans l’aventure des SoC maison et nous aurons peut-être une bonne surprise à l’occasion de la conférence pré-IFA 2017 qui aura lieu le 31 août.

À lire sur FrAndroid : Comment Google peut-il révolutionner Android en créant ses propres puces ? – Tech’PAF #14