Test de l’Oppo Find X2 Neo : est-il l’élu tant attendu à moins de 700 euros ?

Smartphones • 2020

Annoncé le 15 avril 2020, le Oppo Find X2 Neo embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 765, épaulé par 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. Il possède un quadruple capteur photo à l'arrière, le principal fait 48 mégapixels. Il a une batterie de 4025 mAh compatible charge rapide (30 W).

 

Introduction

Le Oppo Find X2 Neo se veut une alternative haut de gamme à un prix relativement accessible. Doté d'une puce Snapdragon 765G, de quatre appareils photo au dos et d'un écran Oled à bords incurvé, il a de quoi séduire sur le papier. Mais est-ce suffisant face à la concurrence ? C'est ce qu'on va voir dans ce test complet de l'Oppo Find X2 Neo.

L'Oppo Find X2 Neo

L’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

Après un Find X2 Pro lancé au prix fort de 1200 euros, Oppo a dévoilé un smartphone un peu plus accessible, le Find X2 Neo. Un téléphone qui profite de la puce Snapdragon 765G, mais aussi de quelques caractéristiques alléchantes au niveau de la photo ou de l’écran. Suffisamment pour servir d’alternative aux modèles haut de gamme de 2020 ? C’est ce que va voir dans ce test complet de l’Oppo Find X2 Neo.

Fiche technique de l’Oppo Find X2 Neo

Modèle Oppo Find X2 Neo
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur ColorOS
Taille d'écran 6.5 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 402 ppp
Technologie AMOLED
SoC Snapdragon 765G
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 620
Mémoire vive (RAM) 12 Go
Mémoire interne (flash) 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 13 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4025 mAh
Dimensions 72.4 x 159.4 x 7.7mm
Poids 171 grammes
Couleurs Noir, Bleu
Prix 699€
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un exemplaire fourni par la marque.

Un design soigné et dans l’air du temps

L’Oppo Find X2 Neo reprend tous les codes désormais classiques des smartphones haut de gamme en 2020. En façade, il arbore un écran de 6,5 pouces de diagonale au ratio assez allongé de 20:9. Les bordures sont par ailleurs assez fines en haut et en bas, de respectivement 2,25 et 3,15 mm. Sur les côtés, les bordures sont encore moins visibles, puisque Oppo a fait le choix d’intégrer un écran avec des bords légèrement incurvés. On n’a pas ici un smartphone avec des bordures façon « waterfall » comme chez certaines marques, mais simplement des bords un peu plus courbés pour proposer une meilleure immersion. Enfin, en haut de l’écran, sur l’angle supérieur gauche, on va retrouver le désormais traditionnel poinçon pour intégrer la caméra selfie. Partout autour de l’écran, on notera également qu’Oppo a intégré une fine bordure noire. Dommage, on aurait préféré que l’écran aille véritablement jusqu’aux rebords du cadre pour une immersion accrue.

Le dos de l'Oppo Find X2 Neo

Le dos de l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

Pour le dos du Find X2 Neo, Oppo propose deux coloris : noir brillant ou bleu stellaire. Ici, c’est le modèle bleu stellaire qu’on a pu tester avec son dos en verre mat dépoli. Un effet pour le moins réussi, puisqu’il n’accroche pas trop les traces de doigts. L’aspect bicolore du smartphone, entre le gris glacial et le bleu foncé, vient également apporter une touche d’originalité bienvenue sur un smartphone dont le design ne respire pourtant pas l’innovation. On va en effet retrouver le module photo positionné en haut à gauche, à la verticale. Classique.

Du côté des touches et connectiques, le smartphone intègre le bouton de mise en veille sur la tranche droite, accessible facilement du pouce, et les boutons de volume sur la tranche gauche, malheureusement un peu haut pour l’index. Sur la tranche inférieure, on va retrouver la prise USB-C, le tiroir pour carte nano-SIM et le haut-parleur. On regrettera deux choses sur cette connectique. D’abord, l’Oppo Find X2 Neo d’intègre pas de prise casque. Ensuite, il n’est pas possible de profiter d’une seconde carte SIM ou même d’une extension de stockage par microSD. Heureusement, le smartphone se rattrape avec son système de haut-parleur stéréo, puisque le haut-parleur d’appels, en haut de l’écran, est également utilisé pour les contenus média comme les jeux, la musique ou les vidéos.

Dit comme ça, c’est vrai que l’Oppo Find X2 Neo ne fait pas rêver. Certes, il propose de belles finitions, mais son design demeure malgré tout assez classique… jusqu’à ce qu’on le prenne en main. Avec un écran de 6,5 pouces, on s’attendrait à un poids important. Il n’en est rien. Le smartphone d’Oppo ne pèse que 171 grammes sur la balance et ça se ressent en main : c’est un poids plume pour un modèle lancé en 2020. Il faut dire que le smartphone est particulièrement fin avec une épaisseur de 7,7 mm seulement. Selon Oppo, il s’agit de « l’un des smartphones 5G les plus fins du monde » et on y croit volontiers. À l’usage, c’est cette légèreté qui rend vraiment l’utilisation de l’Oppo Find X2 Neo agréable, à deux mains comme à une seule.

Notons également que si Oppo annonce le Find X2 Neo comme étanche à la poussière et aux éclaboussures, le smartphone n’est pas certifié pour cela et ne bénéficie donc pas d’une note IP54 ou IP68.

Un écran de très bonne facture

Comme on l’a vu plus tôt, l’Oppo Find X2 Neo est équipé d’un écran de 6,5 pouces. Cet écran Oled aux bords légèrement incurvés sur les côtés et avec un poinçon en haut à droite permet d’afficher 2400 pixels par 1080, soit un ratio de 20:9 et une densité de 402 pixels par pouce.

En termes de luminosité maximale, le smartphone parvient sans problème à s’adapter à la lumière du jour pour vous permettre de consulter l’écran confortablement, même avec un ciel bleu. Il en va de même pour le contraste extrêmement profond grâce à la dalle Oled du smartphone.

L’écran poinçonné de l’Oppo Find X2 Neo

L’écran poinçonné de l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

À l’aide d’une sonde et du logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, j’ai ainsi pu mesurer un contraste infini, avec des noirs parfaitement noirs, et une luminosité maximale montant à 486 cd/m². Sans être du niveau d’un smartphone premium — dont certains modèles atteignent les 800 cd/m² –, ça reste très bon. Notons néanmoins qu’Oppo communique de son côté sur une luminosité standard à 500 cd/m², un mode haute luminosité à 800 cd/m² et un HDR à 1100 cd/m².

Avec le mode de calibration par défaut de l’Oppo Find X2 Neo, réglé avec des couleurs vives et une température neutre, l’écran parvient à afficher 154 % du spectre colorimétrique sRGB et 103 % du spectre DCI-P3. La colorimétrie était également plutôt respectée, avec un delta E moyen sur l’espace DCI-P3 de 3,55. Néanmoins, j’ai pu noter une balance des blancs qui tirait bien trop vers le bleu, avec une température relevée à 7360K, bien au-delà des 6500K recommandés de la lumière blanche du soleil.

Heureusement, l’interface ColorOS 7 permet de modifier quelque peu cette calibration. Les options ne sont pas légion et Oppo se contente de permettre de passer des couleurs vives aux couleurs douces, ou de modifier la température de l’écran. Il n’est donc pas question ici de régler finement l’intensité de chaque sous-pixel rouge, bleu ou vert, mais simplement de régler l’intensité des couleurs ou la balance des blancs. Heureusement, ces paramètres sont suffisants pour s’approcher d’une calibration encore meilleure.

Ainsi, en conservant les couleurs vives — pour garder une haute couverture de l’espace DCI-P3 — mais en basculant le curseur vers les couleurs les plus chaudes, j’ai pu paramétrer l’écran pour qu’il atteigne 157 % du spectre sRGB et 105 % du spectre DCI-P3. Mieux encore, le delta E moyen a été réduit, passant de 3,55 à 2,98. On considère généralement qu’en dessous de 3, il est impossible pour l’œil humain de décerner les différences entre les couleurs. Enfin, la température de l’écran est passée à 6408K, bien plus proche des 6500K de la lumière du soleil. Avec ces réglages, on s’approche donc d’un écran parfaitement calibré.

Notons également que l’Oppo Find X2 Neo intègre un écran avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Comme l’Oppo Find X2 Pro ou le Realme X50 Pro, il est ainsi possible de modifier manuellement le taux de rafraîchissement, entre 90 et 60 Hz ou de laisser le paramètre automatique par défaut. Celui-ci permettra d’activer le 90 Hz uniquement dans les applications compatibles. Notons néanmoins que le 90 Hz est surtout visible dans les applications qui utilisent du défilement et assez peu dans les animations de ColorOS 7, puisqu’elles sont bien trop rapides pour vraiment en profiter.

Une interface logicielle en progrès

L’Oppo Find X2 Neo embarque l’interface ColorOS 7 du constructeur. Basée sur Android 10, cette interface est similaire à celle que l’on retrouvait déjà sur l’Oppo Find X2 Pro. On notera qu’au moment de ce test, c’est le patch de sécurité du 5 avril 2020 qui était fourni avec l’appareil.

Comme on a déjà pu le souligner avec le Find X2 Pro — et avec le Realme X50 Pro dont l’interface Realme reprend largement les fonctions de ColorOS — la dernière version de l’interface logicielle d’Oppo est une franche réussite. Oppo semble avoir écouté les retours des précédentes versions et avoir corrigé la plupart des reproches que l’on pouvait faire à son interface, jusqu’alors trop fouillie, sans cohérence et avec de flagrants soucis de traduction.

Ici, on a droit à une interface bien pensée avec toutes les fonctions qu’on peut attendre d’une interface Android réussie. On retrouve bien évidemment la navigation par gestes, mais aussi le thème sombre, le tiroir d’applications optionnel, l’ouverture du panneau de notification d’un glissement de doigt depuis n’importe où sur l’écran d’accueil ou la possibilité d’inverser les touches de navigation. Par ailleurs, Oppo a également ajouté quelques fonctionnalités particulièrement bienvenues.

C’est le cas du clonage d’applications, pratique par exemple si on souhaite utiliser plusieurs comptes WhatsApp ou Facebook sur un même appareil, mais également d’un geste pour ouvrir le mode dual screen afin d’afficher deux applications à l’écran (il suffit de glisser trois doigts du bas vers le haut de l’écran. On apprécie également la possibilité de protéger certaines applications par mot de passe ou, mieux encore, d’en masquer certaines afin qu’elles ne soient accessibles qu’à condition de taper un numéro dans l’application téléphone. Pratique si vous avez des applications à cacher ou que vous partagez votre smartphone.

Pour le déverrouillage biométrique, l’Oppo Find X2 Neo profite d’un capteur d’empreintes intégré directement à l’écran. Plutôt rapide, il est également bien placé pour tomber facilement sous le pouce et permet un déverrouillage sans trop de faux négatifs. La reconnaissance faciale est également de la partie et s’avère elle aussi assez rapide même s’il ne s’agit pas d’un système aussi protégé qu’une reconnaissance 3D comme sur le Google Pixel 4 ou le Huawei Mate 30 Pro.

Le lecteur d'empreintes de l'Oppo Find X2 Neo

Le lecteur d’empreintes de l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

Pour la lecture de vidéos en haute définition sur des plateformes de streaming ou de VOD, l’Oppo Find X2 Pro embarque également le système de DRM Widevine au niveau L1. Il n’aura donc aucun mal à lire les contenus Netflix, Disney Plus, Molotov ou myCanal en HD.

Des performances en deçà de la concurrence

Alors que l’Oppo Find X2 Pro est équipé de la puce Snapdragon 865 de Qualcomm, la plus puissante actuellement disponible sur smartphones Android, le constructeur chinois a décidé d’équiper le Find X2 Neo de sa petite sœur, le Snapdragon 765G.

Le dos de l'Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

Le dos de l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

Pour rappel, il s’agit d’une puce milieu de gamme qui profite tout de même de performances confortables, particulièrement optimisées pour les jeux, et qui a été annoncée à l’automne dernier. Le Snapdragon 765G profite ainsi d’un cœur Cortex-A76 cadencé à 2,4 GHz et d’un cœur Corte-A76 cadencé à 2,2 GHz, tous deux pour les hautes performances, ainsi que de six cœurs Cortex-A55 à 1,8 GHz, plus économes en énergie. Pour le GPU, il embarque une puce Adreno 620, contre l’Adreno 650 pour le Snapdragon 865. Aux côtés de ce processeur, Oppo a intégré 12 Go de mémoire LPDDR4X ainsi que 256 Go de stockage en UFS 2.1.

Dans un usage quotidien, difficile cependant de déceler les différences entre le Snapdragon 765G et un smartphone équipé du Snapdragon 865. L’Oppo Find X2 Neo s’en tire sans broncher dans toutes les tâches qu’on est amené à lui demander, aussi bien pour le multitâche — ou le multiécran — que pour la navigation Web, les jeux 2D ou les jeux 3D.

Par défaut, Fortnite se lance avec des paramètres épiques, un taux de rafraîchissement à 30 images par seconde et une résolution 3D à 75 %. Si je n’ai pas pu augmenter la fluidité, limitée par Epic Games, j’ai cependant pu augmenter la résolution 3D à 100 % sans rencontrer le moindre ralentissement, avec un jeu qui oscillait entre 30 et 28 images par seconde au plus faible.

Call of Duty Mobile sur l'Oppo Find X2 Neo

Call of Duty Mobile sur l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

De son côté, Call of Duty Mobile a su se lancer par défaut avec des graphismes élevés et une fréquence d’image élevée elle aussi. Si le jeu permet de passer la fréquence d’image à max, il n’est cependant pas possible d’activer en même temps la qualité très élevée. J’ai cependant pu monter à une qualité très élevée tout en configurant la fréquence d’image sur le même réglage et en activant l’anticrénelage. Même dans ces conditions, l’Oppo Find X2 Neo a su rester fluide pour proposer une partie sans le moindre ralentissement avec une bonne qualité graphique.

Afin d’évaluer les performances de l’Oppo Find X2 Neo, je l’ai soumis à une série de benchmarks puis confronté ses résultats à ceux d’autres smartphones vendus à des prix similaires : le OnePlus 8 Pro, lancé à 200 euros de plus, le Realme X50 Pro, vendu à 100 euros de moins, le P30 Pro de Huawei, désormais disponible à un prix équivalent, tout comme le Samsung Galaxy Note 10.

  Oppo Find X2 Neo (90 Hz) OnePlus 8 Pro (120 Hz) Realme X50 Pro (60 Hz) Samsung Galaxy Note 10 (Full HD+) Huawei P30 Pro
SoC S765G S865 S865 Exynos 9825 Kirin 980
AnTuTu 8 326 327 584 217 591 734 nc nc
PCMark 2.0 8 548 11 364 12 126 7 421 9 173
3DMark Slingshot Extreme 3 276 7 089 7 170 4 872 4 243
3DMark Slingshot Extreme Graphics 3 278 8 103 8 211 5 659 4 374
3DMark Slingshot Extreme Physics 3 270 4 929 4 966 3 276 3 841
GFXBench Aztec Vulkan High 13 / 8,5 FPS 18 / 20 FPS 30 / 20 FPS 19 / 15 FPS 16 / 13 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 19 / 21 FPS 26 / 51 FPS 45 / 51 FPS 32 / 33 FPS 29 / 33 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 49 / 56 FPS 59 / 123 FPS 60 / 125 FPS 59 / 86 FPS 59 / 89 FPS
Lecture / écriture séquentielle 979 / 479 Mo/s 1 731 / 754 Mo/s 1 745 / 764 Mo/s 1 518 / 590 Mo/s 903 / 232 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 41,2k / 36,1k IOPS 52,8k / 50k IOPS 53,9k / 51,6k IOPS 46,6k / 48k IOPS 43,4k / 6,6k IOPS

Dans l’ensemble, on a donc clairement un Snapdragon 765G qui propose moins de puissance que le Snapdragon 865 utilisé sur le Realme X50 Pro ou le OnePlus 8 Pro. Cela se voit aussi bien sur les tests de puissance de calcul comme PCMark ou les tests de rendu 3D comme 3DMark ou GFXBench. Néanmoins, le SoC se rapproche de la puissance proposée sur des modèles haut de gamme de l’an dernier.

Reste qu’au quotidien, l’Oppo Find X2 Neo reste un smartphone particulièrement fluide et que ces limitations n’en sont pas vraiment. Il s’agit là de jouer au plus puissant même si, dans 99,9 % des cas, le fait que le smartphone soit moins puissant que ceux dotés du Snapdragon 865 ne se ressentira pas.

Un module photo polyvalent… mais qui manque de cohérence

Au dos, l’Oppo Find X2 Neo est doté de quatre appareils photo avec, de haut en bas :

  • appareil ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,2), utilisé pour le mode macro
  • appareil principal de 48 mégapixels (/1,7)
  • appareil monochrome de 2 mégapixels (f/2,4), utilisé pour le mode portrait
  • appareil téléobjectif de 13 mégapixels (f/2,4), zoom optique x2, hybride x5

On va donc retrouver un appareil photo particulièrement polyvalent.

L'appareil photo de l'Oppo Find X2 Neo

L’appareil photo de l’Oppo Find X2 Neo // Source : Frandroid

S’il ne permet pas de monter jusqu’à un zoom hybride 10x ou un zoom numérique 60x comme l’Oppo Find X2 Pro, l’appareil du Find X2 Neo offre cependant une plage focale confortable sur le papier allant de l’ultra grand-angle au zoom hybride 5x sans perte. Sur les clichés ci-dessous, tous prix en mode automatique sans IA, on peut ainsi découvrir les capacités de l’appareil en ultra grand-angle, grand-angle, zoom optique 2x et zoom hybride 5x.

Dans l’ensemble, on notera que l’Oppo Find X2 Neo s’en tire plutôt bien en plein jour et correctement en basse lumière, à condition de ne pas être dans l’obscurité totale. Néanmoins, on notera un problème assez notable de colorimétrie entre les différents capteurs. C’est notable même en plein jour avec un ciel et des nuages qui tirent parfois vers le jaune, parfois vers le vert. Il en va de même pour la couleur des arbres dont le vert peut varier grandement d’un cliché à l’autre avec parfois beaucoup de saturation, parfois des couleurs plus ternes.

Reste que dans l’ensemble, le smartphone s’en sort correctement en plein jour sans être exceptionnel pour autant. C’est de nuit que c’est plus compliqué, mais, heureusement, le smartphone bénéficie également d’un mode nuit que l’on peut activer. Sur les photos ci-dessous, prises au même moment que celles en mode automatique, on peut donc découvrir le mode cliché nocturne sur les différents appareils de l’ultra grand-angle au zoom x5 :

On constate un grand gain en luminosité lorsqu’on passe sur le mode cliché nocturne. C’est notamment visible sur la dernière série de clichés alors qu’en mode automatique on ne pouvait rien distinguer. Reste qu’on assiste aux mêmes soucis de colorimétrie qu’en mode photo auto. Autre problème, c’est le capteur principal qui vient prendre le relais sur le téléobjectif, pas assez lumineux, sur les photos zoomées. Si ça passe sur le zoom x2 grâce aux 48 millions de pixels, c’est bien plus compliqué sur le zoom x5 où on a surtout un zoom numérique. Le module ultra grand-angle manque lui aussi clairement de luminosité et le gain apporté par le mode nuit reste assez anecdotique sur cette focale.

L’Oppo Find X2 Neo profite également d’un mode portrait qui va utiliser le capteur monochrome de 2 mégapixels en soutien du capteur principal. Sur la série ci-dessous, j’ai pris une série de photo avec l’appareil photo arrière en mode automatique, puis en mode portrait :

Dans l’ensemble, le téléphone s’en sort bien pour gérer le flou d’arrière-plan, même dans une situation difficile comme la deuxième série avec l’étagère derrière mon visage. On apprécie particulièrement le fait que le smartphone parvienne à gérer le HDR automatique en même temps que le mode portrait comme on peut le voir sur la dernière série.

Pour les selfies, c’est un capteur de 32 mégapixels (f/2,4) qui a été intégré dans l’Oppo Find X2 Neo. De quoi permettre là aussi de profiter d’un mode portrait comme on peut le voir sur les images ci-dessous :

Avec l’appareil photo pour les selfies, on remarque des résultats similaires à condition que les conditions soient bonnes. Néanmoins, le Find X2 Neo n’est pas capable de gérer à la fois le HDR et le mode portrait avec l’appareil photo pour les selfies. On notera également que le flou d’arrière-plan est un peu moins bien géré, notamment sur la deuxième série.

Pour la vidéo, le téléphone d’Oppo est capable d’enregistrer des vidéos en 4K à 30 FPS ou en Full HD à 60 FPS. Le smartphone profite également d’un mode ultra stable activable avec la Full HD à 60 FPS, mais pas en 4K. Pour les vlogs en selfie, le smartphone n’est cette fois capable que d’enregistrer en Full HD à 30 FPS.

Une autonomie confortable de deux jours

L’Oppo Find X2 Neo est doté d’une batterie de 4025 mAh. De quoi lui permettre de durer très facilement la journée, voire une journée supplémentaire. À l’usage, avec l’écran configuré en mode automatique, pour que le 90 Hz ne soit utilisé que dans les applications compatibles, j’ai ainsi pu tenir 40 heures avant de passer de 100 à 10 % de batterie. Sur cette période, l’écran est resté allumé pendant 5h17, dont 104 minutes sur Twitter, 68 minutes sur Chrome et 53 minutes sur une application de calibration d’écran.

En mode 60 Hz, au bout de 40 heures d’utilisation, dont 5h13 d’écran allumé, le Find X2 Neo avait encore 25 % de batterie en réserve. L’interface me précisait alors qu’il était encore capable de tenir 7 heures de plus. Sur cette période, j’ai consulté des vidéos YouTube pendant 95 minutes, , Chrome pendant 69 minutes, Twitter pendant 52 minutes et Facebook Messenger pendant 15 minutes.

Pour la charge rapide, l’Oppo Find X2 Neo ne profite pas de la charge SuperVooc 4.0 de la version Pro à 65 W, mais d’une charge rapide 30 W (5V/6A) Vooc 4.0. De quoi permettre au smartphone de passer de 10 à 60 % de batterie en 20 minutes, à 80 % en 30 minutes et à 100 % en 46 minutes.

L’Oppo Find X2 Neo n’est cependant pas compatible avec la charge sans fil.

Réseau & communication de l’Oppo Find X2 Neo

L’Oppo Find X2 Neo est compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G utilisées en France, aussi bien la B1 (2100 MHz) que la B3 (1800 MHz), la B7 (2600 MHz), la B20 (800 MHz) ou la B28 (700 MHz). Le smartphone est donc pleinement compatible avec l’ensemble du réseau 4G des opérateurs français.

Pour la 5G, le Find X2 Neo est compatible avec les bandes n1 (2100 MHz), n3 (1800 MHz), n5 (850 MHz), n7 (2600 MHz), n28 (700 MHz), n38 (2600 MHz), n40 (2300 MHz), n41 (2500 MHz), n77 (3700 MHz) et surtout n78 (3500 MHz). C’est cette dernière plage de fréquence qui sera en effet utilisée en France dès le lancement de la 5G sur le territoire, d’ici la fin de l’année. Malheureusement, on notera que le smartphone n’est pas compatible avec les bandes au-delà de 6000 MHz, dites millimétriques, qui arriveront plus tard et permettront un débit bien plus rapide.

Concernant la connexion Wi-Fi, le smartphone est compatible avec le Wi-Fi 5 (802.11 a/b/g/n/ac) aux fréquences de 2,4, 5 ou 5,8 GHz. Pour le Bluetooth, il est compatible avec la norme 5.1 ainsi qu’avec les codecs SBC, aptX, aptX HD, LDAC, AAC et TWS+. Le smartphone profite également d’une puce NFC pouvant être utilisée notamment pour le paiement sans contact. Enfin, pour la géolocalisation, le Find X2 Neo peut s’appuyer sur les satellites GPS américains, Beidou chinois, Glonass russes et Galileo européens.

À propos de la qualité des appels, l’Oppo Find X2 Neo ne parvient pas parfaitement à filtrer les sons ambiants pour votre interlocuteur qui pourra entendre çà et là un bruit de moteur ou quelqu’un parler à côté de vous. Néanmoins, votre voix restera très intelligible et elle sera bien mise en avant par rapport aux sons alentour.

Prix et disponibilité de l’Oppo Find X2 Neo

L’Oppo Find X2 Neo sera disponible à compter du 28 mai prochain au prix de 699 euros. Il ne sera proposé qu’en une seule et unique version, avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. Deux coloris sont cependant proposés, en bleu stellaire mat et noir lunaire brillant.

À un prix similaire, on peut retrouver le OnePlus 8, lancé lui aussi à 699 euros, mais en version 8/128 Go. À cent euros de moins, on peut trouver également le Realme X50 Pro et à cent euros de plus, le Xiaomi Mi 10.

Le verdict du Oppo Find X2 Neo

design
8
L'Oppo Find X2 Neo propose un design plutôt soigné avec son écran aux bords légèrement incurvé avec un poinçon discret en haut à gauche, son dos en verre poli et ses haut-parleurs stéréo. On apprécie notamment la finesse des bordures. Néanmoins, on aurait apprécié des touches de volume plus accessibles, une certification d'étanchéité, une prise casque et la possibilité de profiter de deux cartes SIM ou d'une extension de stockage.
écran
9
L'Oppo Find X2 Neo propose un écran de très bonne facture. Si la luminosité maximale de l'écran -- très bonne au demeurant -- est un peu en retrait par rapport aux cadors du genre, on appréciera le contraste infini et surtout la très grande fidélité colorimétrique. Pour une température plus juste, on conseillera néanmoins de basculer sur un mode de couleurs chaudes.
logiciel
8
Avec ColorOS 7, Oppo propose désormais une interface logicielle solide à laquelle on a bien du mal à faire les mêmes reproches qu'il y a quelques mois. L'interface propose de très nombreuses options de personnalisation, jusque dans la forme des icônes. Parmi les pistes d'amélioration, on pourra cependant noter des options encore trop nombreuses et un écran assistant intelligent auquel on aurait préféré Google Discover.
performances
8
Les performances de l'Oppo Find X2 Neo sont bonnes, ne nous y trompons pas. Néanmoins, pour le même prix, la concurrence -- notamment du même groupe -- fait bien mieux. Realme et OnePlus proposent en effet le Snapdragon 865 à un tarif similaire, voire inférieur. Reste que le Find X2 Neo en a sous le capot et sa puce Snapdragon 765G devrait suffire à l'écrasante majorité des usages, y compris pour les jeux 3D gourmands en ressources.
caméra
7
Avec ses quatre appareils photo arrière, le Find X2 Neo propose une bonne polyvalence en matière de plage focale. Il est en effet possible de passer de l'ultra grand-angle au zoom hybride x5. Néanmoins, on notera un manque flagrant de cohérence colorimétrique entre les différents appareils, tout comme un manque de luminosité important sur le module ultra grand-angle. On apprécie la polyvalence, mais on aurait apprécié davantage de qualité.
autonomie
8
L'Oppo Find X2 Neo ne devrait pas vous laisser tomber au quotidien. Avec sa batterie de 4025 mAh, il pourra fonctionner sans peine pendant plus d'une journée et même jusqu'à deux avec un taux de rafraîchissement automatique. On peut même en attendre davantage en fixant le taux de rafraîchissement sur 60 Hz. Pour la charge rapide, il faudra patienter environ 45 minutes pour une charge complète. Dommage cependant qu'il ne soit pas compatible avec la charge sans fil.
Note finale du test
8 /10
L'Oppo Find X2 Neo est un bon smartphone qui séduit particulièrement par sa légèreté et sa finesse. Ce ne sont cependant pas là les seules qualités du smartphone qui jouit également d'un design particulièrement soigné et d'un écran particulièrement bien calibré.

Reste que le smartphone nous laisse un peu sur notre faim vis-à-vis de ses performances. Certes, elles seront suffisantes pour l'écrasante majorité des utilisateurs, mais OnePlus propose mieux au même prix, et Realme mieux... à 100 euros de moins. Il en va de même pour l'appareil photo du Find X2 Neo. Si on apprécie le choix du constructeur de proposer une optique polyvalente, de l'ultra grand-angle au zoom x5, dommage d'avoir si peu de cohérence entre les différents capteurs.

Néanmoins, malgré ces quelques défauts, difficile de nier les qualités du smartphone d'Oppo. Après avoir lancé un Find X2 Pro à près de 1200 euros, le constructeur chinois fait la démonstration qu'il est capable de proposer un smartphone haut de gamme sans exploser les plafonds tarifaires. Le Find X2 Neo est un smartphone très bien équilibré qui n'a pas trop à rougir de la concurrence.
Points positifs
  • Un smartphone fin et léger
  • Un écran très bien calibré
  • Une interface ColorOS hautement personnalisable
  • Les haut-parleurs stéréo
  • Une autonomie confortable
Points négatifs
  • Des performances en deçà de la concurrence
  • Pas d'extension de stockage ou de double SIM
  • Manque de cohérence en photo
  • Capteur ultra grand-angle qui manque de luminosité
  • (Pas de prise casque ni de certification d'étanchéité)

Les derniers articles