Quels sont les meilleurs casques Bluetooth (sans fil) en 2021 ?

Plus de feels sans fil

 

Vous recherchez le meilleur casque audio Bluetooth et vous ne savez pas lequel choisir en fonction de votre budget ? Voici nos recommandations.

Les meilleurs casques audio : le top 3

Le meilleur casque
9 /10
Sony WH-1000XM4
  • L’autre meilleur casque du marché
  • Excellente réduction de bruit
  • Un son plutôt basseux
  • Grosse autonomie
Pour les fanas de la pomme
8 /10
Apple AirPods Max
  • Un rendu très agréable
  • La meilleure réduction de bruit du marché
  • L'intégration parfaite à l'écosystème Apple
L'option à prix réduit
8 /10
Philips PH805
  • Un très bon rapport qualité-prix
  • Autonomie monstrueuse (46h)
  • Réduction de bruit honorable

Que vous le vouliez ou non, la prise jack se fait de plus en plus rare sur les smartphones. Alors il est peut-être temps de se tourner — un peu à marche forcée, disons-le — vers l’achat d’un casque Bluetooth pour écouter ses musiques préférées. Par chance, les références d’aujourd’hui ont de sérieux arguments à faire valoir, comme les codecs aptX ou LDAC. Si vous êtes un grand consommateur de musique et que vous cherchez un nouveau compagnon de route, ce guide est donc fait pour vous.

Les meilleures marques changent assez peu souvent sur ce segment, mais chaque nouveau modèle apporte quelques améliorations logicielles (Google Assistant, Alexa, meilleure réduction de bruit…) ou matérielles (USB-C, autonomie, etc.). Vous trouverez ici les meilleurs casques Bluetooth du moment qui sauront flatter vos oreilles, et ce, pendant un bon bout de temps.

Si vous recherchez un casque pour PC ou Console, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à nos guides dédiés :

Notre sélection en vidéo

Si vous le souhaitez, vous pouvez également retrouver notre sélection en vidéo.

Le meilleur casque

  • L’autre meilleur casque du marché
  • Excellente réduction de bruit
  • Un son plutôt basseux
  • Grosse autonomie
Disponible à 349 € sur Amazon

Le WH-1000XM4 fait logiquement suite au 1000XM3 et il s’agit du dernier casque haut de gamme de Sony. S’il reprend les bases de son prédécesseur, il peut désormais se connecter à n’importe quelle source Bluetooth en plus — et simultanément — à votre smartphone. Il intègre également Google Assistant & Alexa, tout comme les Bose QC 35 II et Headphones 700.

Longtemps en tête de notre classement des meilleurs casques, et en dépit de son âge désormais légèrement avancé, il reste sur la 1ère marche du podium… qu’il partage avec Bose.

Le Sony WH-1000XM4

Le Sony WH-1000XM4 // Source : Frandroid

Il embarque des commandes tactiles qui permettent d’allumer le casque, de gérer l’écoute et la réduction active du bruit. Il intègre également la fonction Quick Attention pour réduire instantanément le volume de votre musique et pouvoir suivre une conversation sans enlever le casque de votre tête. Pratique sur le papier, mais comme souvent avec les surfaces tactiles, cela peu causer quelques errements.

Bien évidemment, le rendu sonore est excellent, avec une signature qui met l’accent sur les graves, le casque est donc dit « basseux ». Cela pourra déplaire, mais vous pourrez réduire l’emphase en optant pour le mode « clear bass ». Contrairement au Headphones 700, le codec LDAC est présent et le Bluetooth multipoints fait enfin son apparition chez Sony. En fonction de vos priorités, le 1000X4 pourra être considéré comme meilleur que l’ouvrage de Bose.

Sa batterie permet de l’utiliser pendant 30 heures, même avec la réduction de bruit activée. Il est également compatible avec la charge rapide. Le 1000XM4 est une mise à jour itérative, il apporte peu d’avancées radicales par rapport au M3. Comme nous l’expliquons dans notre test du 1000XM4, c’est un très bon produit et il demeure l’un des ténors du marché. C’est in fine un excellent choix.

Notez que le WH-1000XM3 reste également un très bon produit et il demeure toujours l’un des ténors du marché. Étant donné qu’on le trouve encore en vente aujourd’hui, c’est encore un choix à considérer.

Le meilleur micro

  • Le meilleur casque du moment
  • Excellente réduction de bruit
  • Un son axé sur les médiums
  • Bluetooth multipoints
Disponible à 319 € sur Amazon

Dernier né de Bose, le Headphones 700 était attendu avec impatience par les amateurs d’audio. Et pour cause : après le flamboyant QC35 II, l’attente était grande pour le nouveau vaisseau amiral de la firme américaine. Elle fut récompensée. Avec son dernier casque, Bose monte d’un cran et vient se placer au même niveau que la star qu’est le WH-1000XM3, mais avec des arguments un peu différents.

Bose oblige, le casque brille par son excellente réduction de bruit active, au point de faire mieux que le QC35 II, ce qui était loin d’être une mince affaire. On retrouve la signature audio de Bose dite en « W » mettant l’accent sur les médiums (là où Sony préfère les graves). Le casque s’améliore sensiblement sur les aiguës en revanche. Dans l’ensemble, la restitution sonore est donc d’excellente facture.

Au-delà de la qualité audio, il propose un bon support du Bluetooth multipoint. Cela permet au casque de se connecter à plusieurs sources en même temps et ainsi passer de l’une à l’autre en clin d’œil. Vous pourrez ainsi écouter de la musique depuis votre téléphone dans les transports en commun, puis votre ordinateur une fois à votre poste de travail de façon transparente.

C’est un vrai plus au quotidien qui ferait presque oublier que le casque ne prend pas en charge les codecs Bluetooth aptX, aptX HD et LDAC. On ne trouve que du AAC ou du SBC ? Vous n’avez rien compris ? Retenez que de meilleurs codecs existent, mais que la différence est ténue, voire inexistante pour la quasi-totalité des oreilles. Seuls les tympans les plus aguerris y verront une différence. Bref, on préfère le côté pratique du Bluetooth multipoints largement plus utile dans le cadre d’un usage courant.

Le casque est également relativement doué sur l’autonomie avec environ 20 heures d’utilisation continue avec la réduction de bruit active. Presque de quoi tenir un Paris – Auckland en avion. Il se recharge via USB-C. Là encore, c’est pratique à l’heure où la quasi-totalité des smartphones est passée à ce connecteur. Pour tout savoir le casque, vous pouvez lire notre test du Bose Headphones 700.

Pour les fanas de la pomme

  • Un rendu très agréable
  • La meilleure réduction de bruit du marché
  • L'intégration parfaite à l'écosystème Apple
Disponible à 629 € sur Amazon

Après les intras, Apple décide de s’attaquer au marché des casques avec un modèle ambitieux dont le prix fera lever plus d’un sourcil. L’AirPods Max, c’est son petit nom, est donc un casque circum-aural fermé sans fil offrant sans surprise une réduction de bruit active.

Apple AirPods Max

Apple AirPods Max // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

À ce tarif Apple se devait de proposer un design et une finition impeccable. Le contrat est rempli, avec un casque faisant la part belle au métal. Cela le rend logiquement assez lourd, mais la charge est très bien répartie. Attention tout de même, on est là en présence d’un casque pensé pour être utilisé confortablement assis plutôt qu’en faisant du sport. Côté ergonomie, les commandes se composent d’un bouton pour la réduction de bruit et d’une couronne façon Apple Watch. Le résultat fonctionne assez bien même si la couronne est un peu trop sensible.

Reste l’éléphant dans la salle : la housse. Au-delà de son look discutable, elle ne sert pas à grand-chose et n’effectue même pas bien sa tâche principale de protéger le casque. L’arceau et son fragile tissu mesh restent exposés.

L'AirPods Max se recharge via son port Lightning

L’AirPods Max se recharge via son port Lightning // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

D’un point de vue sonore il est indéniable que les performances sont de haute volée. Malgré l’absence de tout codec haute résolution, le rendu est tout bonnement excellent et très agréable. Attention tout de même : la priorité d’Apple n’a pas été de faire de la haute fidélité, mais de proposer un son qui plaise. Une différence de taille pour les audiophiles.

Rien à redire sur la réduction de bruit active qui s’impose comme la meilleure du marché, avec en prime un mode transparence d’une efficacité redoutable.

Sans surprise, il faudra toutefois être dans l’écosystème Apple pour exploiter pleinement ce très bon casque. Certaines fonctions comme le multipoint ne fonctionnent ainsi tout simplement pas sous Windows ou Android.

Finalement, l’AirPods Max est une V1 Apple plutôt typique : de grande qualité, mais trop cher et souffrant d’une multitude de petits défauts indignes du tarif demandé. Rien qui n’empêchera donc les aficionados fortunés de se jeter dessus donc. Retrouvez notre test complet de l’Apple Airpod Max.

L'alternative

  • Un excellent rendu sonore
  • mais une réduction de bruit active inférieure à la concurrence
  • 20h d’autonomie
Disponible à 249 € sur Boulanger

Si vous n’êtes ni Sony, ni Bose, Sennheiser propose également un casque haut de gamme à réduction de bruit active : le Momentum 3. Bien évidemment, le casque offre un rendu audio de très bonne facture. Le casque est plutôt basseux, mais les autres fréquences ne sont pas absentes, et même à fort volume, aucune saturation ne vient troubler l’ensemble. Il est compatible avec les codecs AAC et SBC et l’aptX, manquent à l’appel l’aptX HD et le LDAC.

Là où Sennheiser est légèrement inférieur à ses concurrents, c’est sur la réduction de bruit active. Cette dernière est un peu moins bien réussie que chez Bose ou Sony. Sur ce point, ces derniers restent incontestés. Ainsi, si vous avez tendance à écouter de la musique dans des environnements silencieux, par exemple chez vous, le casque de Sennheiser pourra être un meilleur choix.

On apprécie également le Bluetooth multipoints, toujours pratique quand on utilise son casque avec plusieurs appareils. Un avantage qui fait cruellement défaut sur l’ouvrage de Sony. Durant notre test du Momentum 3, nous avons réussi à l’utiliser pendant 21 heures avec la réduction de bruit activée. Il se recharge via USB-C. Notons également la présence d’une entrée filaire lorsqu’il n’y a plus de batterie.

Le classique

  • Bonne réduction de bruit
  • Son équilibré
  • Tarif intéressant
Disponible à 249 € sur Amazon

Avant les Headphones 700, le Bose QC 35 II était le casque haut de gamme de la marque américaine. Il intègre Google Assistant et Alexa, avec un bouton dédié sur l’oreillette gauche, c’était sa principale nouveauté lors de son lancement à la rentrée 2017.

Son principal atout est bien la réduction de bruit active. Si elle a été améliorée par les Headphones 700 depuis, elle reste particulièrement efficace. Sans surprise, le son est de qualité, avec la signature Bose en « W » comme nous le disions plus haut.

Son design est sobre et son arceau résiste bien aux tensions ou torsions. En clair, il est solide. Il peut se connecter à plusieurs appareils simultanément grâce à sa puce NFC et au Bluetooth 4.1. Une annonce vocale pour signaler le niveau de la batterie et la réception d’appels est disponible et sa batterie offre dans 20 heures d’autonomie.

L'option à prix réduit

  • Un très bon rapport qualité-prix
  • Autonomie monstrueuse (46h)
  • Réduction de bruit honorable
Disponible à 139 € sur Fnac

Avec le PH805, Philips marque son grand retour sur le devant de la scène audio. Après avoir connu quelques déboires sur le segment hi-fi, la firme revient par biais de TP-Vision, à qui l’on doit également les — très bons — téléviseurs de la marque. Et globalement, ce premier effort est une réussite.

Philips PH805

Le PH805 vient se positionner sur le segment milieu de gamme en proposant l’essentiel des fonctionnalités que l’on est en droit d’attendre en 2020. La première est évidemment la réduction de bruit active qui, bien qu’imparfaite, fait le travail correctement. La qualité audio est également là avec un son équilibré franchement à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un casque à ce prix.

Mais là où le PH805 brille surtout, c’est sur l’autonomie. Durant notre test, nous avons réussi à le faire fonctionner pendant 46 heures dans le cadre d’un usage courant. C’est vraiment le gros point fort de l’objet. Il nous ferait presque oublier les contrôles tactiles trop sensibles et donc source de commandes involontaires. Malgré tout, le rapport qualité-prix est là. Vous retrouverez tous les détails dans notre test du Philips PH805.

[/masquerAuFluxGuides]

Sennheiser HD 350 BT : le casque pas cher, mais de qualité

Annoncé début 2020, le HD350 BT est la proposition « moins de 100 euros » de Sennheiser et c’est une vraie réussite pour son prix. D’abord sur le confort avec un casque que l’on peut garder longtemps sur les oreilles et une bonne isolation passive, mais aussi sur le son. À ce prix, le HD 350 BT impressionne.

S’il n’atteint évidemment pas la qualité du Momentum 3 que nous évoquons plus haut, l’ensemble est très correct et relativement bien équilibré. On remarque toutefois des basses qui manquent un peu d’impact, un rendu qui sonne un métallique par endroit et surtout un rendu brouillon à fort volume.

Sennheiser annonce une autonomie de 30 heures ce qui, d’après nos premiers tests, se vérifie en pratique. Il prend également en charge les codecs Bluetooth AAC et AptX. Bref, le HD 350 est une excellente solution pour les budgets plus réduits.

 

On retrouve le Sennheiser HD 350 BT à 95 euros environ sur Amazon.

[/masquerAuFluxGuides]

La réduction de bruit à petit prix

  • Son prix
  • La réduction de bruit active
  • Excellente endurance.
Disponible à 47 € sur Amazon Marketplace

Si vous avez un petit budget, les options de casques sans fils sont tout de suite assez limitées. C’est pourquoi Mpow nous a surpris avec un casque à réduction de bruit active à un prix plancher. Du point de vue du design, il affiche de faux airs de Bose QC 35 II, avec bien entendu une finition bien moins soignée. On salue toutefois la présence d’une housse en tissu.

Une fois sur les oreilles le rendu s’avère étonnamment équilibré et la distorsion ne se fait pas trop remarquer même à haut volume. Pas de miracle toutefois, il sera plus à l’aise avec du rock ou du R&B qu’avec concerto classique. Si elle ne vous coupe clairement pas du monde, la réduction de bruit active suffit pour atténuer le brouhaha ambiant.

Coté connectivité, on a droit à une liaison solide grâce à au Bluetooth 5.0. Les raffinements de la norme comme le multipoint ne sont toutefois pas pris en charge. Pour finir le casque propose une endurance correcte : 32 heures sans la réduction de bruit et dix de moins lorsqu’elle est activée.

Le H19 IPO ne gagnera donc pas de prix pour son rendu musical, mais il n’a clairement pas à rougir vu son tarif. Vous pourrez trouver tous les détails dans notre test complet.

Comment choisir son casque sans fil ?

Quels sont les points à étudier avant d’acheter ?

Comme pour chaque achat, il vous faut dans un premier temps réfléchir à quelle utilisation vous allez faire du casque. Un casque avec une autonomie conséquente sera un choix intéressant si vous effectuez régulièrement de longs déplacements. Au contraire, si vous avez plus l’habitude d’écouter de la musique dans des environnements bruyants de manière ponctuelle (comme dans le métro par exemple), un casque avec une réduction de bruit active conviendra davantage à vos attentes. De manière générale, le confort et la qualité du son sont les critères prioritaires.

Qu’est-ce qu’une signature audio ?

La signature audio d’un correspond aux fréquences mises en avant par le casque. Schématiquement un casque pourra accentuer, les graves, les médiums ou les aiguës, c’est ce qui déterminera la signature du produit, voire de la marque. Les casques dits de « monitoring » sont censés ne renforcer aucune fréquence. Chaque signature a ses avantages et ses inconvénients, il s’agit généralement d’une question de goût.

Qu’est-ce qu’un codec audio ?

Il existe différents codecs Bluetooth, qui s’occupent de transmettre l’audio numériquement avec plus ou moins de compression afin de proposer un son d’une meilleure qualité que le standard Bluetooth A2DP. L’un des plus célèbres est le LDAC, il permet un transfert avec très peu de pertes, jusqu’à 990 kb/s et est capable de traiter les signaux en 24 Bits/96 kHz (ce qui correspond au standard audio Hi-Res). Les autres sont le codec aptX de Qualcomm qui exploite une bande passante de 350 kb/s et son grand frère, l’aptX HD qui offre une bande passante maximale de 576 kb/s.

Qu’est-ce que la réduction de bruit active (ANC) ?

Le principe de la réduction du bruit active (ANC) est simple : un microphone capte le son ambiant, le casque produit un son opposé pour l’annuler. Cela fonctionne très bien avec les sons continus comme des moteurs d’avions ou de voitures, mais elle est bien moins efficace en cas de bruits soudains. Toutefois, c’est un vrai plus au quotidien que nous vous recommandons vivement si vous pouvez assumer le surcoût.

Si vous hésitez à vous tourner vers des casques filaires, n’hésitez pas à consulter notre guide.

Guide d’achat : les meilleurs casques filaires à moins de 300 euros de 2019

Les derniers articles