Samsung Galaxy S23 vs Google Pixel 7 Pro : quel smartphone choisir ?

 

Sur le segment des 1000 euros, on trouve aujourd'hui trois références : l'Apple iPhone 14, le Samsung Galaxy S23 et le Google Pixel 7 Pro. Si l'on met de côté le premier, il reste deux modèles sous Android. Tous deux ont obtenu la note de 8/10 dans nos colonnes pour leurs tests respectifs. Mais qui du Samsung ou du Google est le meilleur ? Éléments de réponse dans notre versus.

Le Samsung Galaxy S23 versus le Google Pixel 7 Pro // Source : Frandroid

Le Pixel 7 Pro est le premier à être sorti : il est disponible depuis le 12 octobre 2022 au prix de 999 euros dans sa version avec 256 Go de stockage. Le Galaxy S23 est arrivé quelques mois plus tard, le 17 février dernier, à 1019 euros pour sa version 256 Go. S’il est aussi disponible avec 128 Go de stockage, cette version nous semble moins intéressante : en effet, le système prend près de 40 Go sur ce smartphone haut de gamme. Ce qui fait que près d’un tiers de l’espace de stockage est « inutilisable ». Si Samsung est la référence à ces tarifs-là, le constructeur fait face à de plus en plus de concurrence, notamment du côté de Google qui a tendance à monter en gamme ces dernières années. Cela se concrétise avec l’arrivée depuis le Pixel 6 d’une version « Pro » dans sa gamme : un modèle plus puissant et plus grand.

Même prix, mêmes promesses ? Pas tellement. Si Google mise essentiellement sur la photo, Samsung a des arguments à revendre, particulièrement sur les performances, mais aussi sur les mises à jour d’Android. Samsung Galaxy S23 versus Google Pixel 7 Pro : quel est le meilleur smartphone à 1000 euros ?

Pour en savoir davantage sur ces deux smartphones, vous pouvez vous référer à nos tests complets :

Nos tests vidéo

Test du Samsung Galaxy S23

Test long terme du Google Pixel 7 Pro

Fiches techniques des Galaxy S23 et Pixel 7 Pro

Modèle Samsung Galaxy S23 Google Pixel 7 Pro
Dimensions 70,9 mm x 146,3 mm x 7,6 mm 76,6 mm x 162,9 mm x 8,9 mm
Interface constructeur One UI Android Stock
Taille de l'écran 6,1 pouces 6,7 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 3120 x 1440 pixels
Densité de pixels 425 ppp 512 ppp
Technologie AMOLED OLED
SoC Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2 Google Tensor G2
Puce graphique Qualcomm Adreno 740 ARM Mali G710
Stockage interne 128 Go, 256 Go 128 Go, 256 Go, 0 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mp
Capteur 2 : 12 Mp
Capteur 3 : 10 Mp
Capteur 1 : 50 Mp
Capteur 2 : 12 Mp
Capteur 3 : 48 Mp
Capteur photo frontal 12 Mp 10,8 Mp
Définition enregistrement vidéo 8K 4K
Wi-fi Wi-Fi 6E Wi-Fi 6E
Bluetooth 5.3 5.2
5G Oui Oui
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran Sous l'écran
Type de connecteur USB Type-C USB Type-C
Capacité de la batterie 3900 mAh 5000 mAh
Poids 167 g 212 g
Couleurs Noir, Vert, Rose, Beige Noir, Blanc, Gris
Indice de réparabilité ?
8,2/10
7,1/10
Prix 699 € 679 €
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Designs : deux approches très différentes

Les designs de ces deux smartphones sont résolument différents. Là où Samsung mise sur un format relativement compact avec un écran de 6,1 pouces, le Pixel 7 Pro va dans la « norme » avec 6,7 pouces. Cela se ressent indéniablement sur la taille. Les deux constructeurs sont en désaccord sur la forme de cet écran, car si le Samsung a une dalle plate, le modèle de Google est légèrement courbé sur les côtés.

La philosophie sur l’aspect aussi est très différente sur ces deux smartphones. Le Galaxy S23 a un dos mat, et des capteurs photo qui sont séparés les uns des autres : fini le gros bloc photo, place à un certain minimalisme. Google n’a pas l’air de l’entendre comme cela, avec un appareil qui dispose d’un gros bloc photo prenant toute la largeur et un dos avec une finition brillante. Quant aux tranches, elles sont plutôt saillantes, avec des bords modérément bombés. Autre similarité : le capteur selfie est logé en poinçon en haut de l’écran et au milieu de celui-ci, ce qui est très classique.

Côté protection, on a droit à du Gorilla Glass Victus 2 sur le Galaxy S23 contre la génération précédente sur Pixel 7 Pro. Une marche qui ne devrait pas être trop à l’avantage du Samsung pour autant. Les deux smartphones sont certifiés résistants à l’eau et à la poussière grâce à leur indice IP68. Là-dessus, rien à dire : c’est match nul. Toutefois, au niveau du poids, la différence est significative : le Galaxy S23 est un poids plume face au Pixel 7 Pro : 167 grammes contre 210.

Difficile donc de les départager sur le design : les deux fabricants ont des propositions très différentes, surtout sur la forme et la taille de ces machines, ce qui empêche de réellement les comparer sur ce point-là. C’est assez bateau, mais vrai : ça dépendra des goûts et des couleurs, à vous de choisir ce que vous préférez.

Écrans : quelques différences notables

La principale différence entre les écrans de ces deux modèles, nous l’avons déjà abordée : il s’agit de la taille de leur diagonale. 6,1 pouces pour Samsung, 6,7 pouces pour Google. Sur la définition, la victoire revient au Pixel 7 Pro, qui propose du QHD+ (3120 x 1440 pixels), contre du Full HD+ (2340 x 1080 pixels). Ce n’est pas la résolution qui sauve Samsung là-dessus, puisque son modèle offre 425 ppp tandis que celui de son concurrent en propose 512.

Sur les technologies proposées, on a droit à de l’Amoled sur les deux smartphones, mais aussi à du 120 Hz adaptatif grâce à leur dalle LTPO. Là-dessus aussi, Google fait mieux, parce que son écran est capable de descendre à 10 Hz, quand celui du Samsung n’arrive qu’à 48 Hz.

Quant à la quantité de couleurs, le Google Pixel 7 Pro fait vraiment pâle figure face au Samsung. Il n’affiche que 76 % du spectre colorimétrique DCI-P3, certes exigeant, mais censé être acquis dans cette gamme de prix. Le Samsung Galaxy S23 y arrive haut la main d’ailleurs avec 123 % du DCI-P3.

Lors de leur passage sous notre sonde avec le logiciel CalMAN Ultimate de Portrait Displays, nous constatons quelques différences, mais aussi quelques similitudes. Si les mesures en SDR sont excellentes, en HDR les deux smartphones ont plus de mal. Sur la fidélité des couleurs, on constate un Delta E moyen de 7,85 chez Samsung, et 6,88 chez Google. Du côté de la luminosité, nous avons constaté des pics à 1482 cd/m² chez Samsung et à 1331 cd/m² chez Google, les deux en HDR. Peu importe les différences, pour ces deux références, la lecture en plein soleil ne pose pas de problème.

Sur cette manche, on peut tout de même donner le point à Google pour sa meilleure résolution (malgré un écran plus grand) et un meilleur taux de rafraîchissement adaptatif. En revanche, on regrettera tout de même son manque de couleurs sur le DCI-P3 face au Samsung.

One UI 5.1 versus Pixel Experience : les deux meilleures interfaces Android

Sur la partie logicielle, ce sont deux mastodontes qui s’affrontent : Samsung et Google sont reconnus pour leur interface respective. D’un côté, One UI 5.1, de l’autre la Pixel Experience, toutes deux basées sur Android 13, évidemment.

On peut commencer avec un petit point noir chez Samsung : comme évoqué précédemment, son interface prend une certaine place sur la mémoire interne. On s’approche des 40 Go et sur 256 Go, c’est tout de même significatif (ne parlons même pas de la version avec 128 Go de stockage). D’autant plus qu’aucun port microSD n’est disponible, ce qui est aussi le cas sur le Pixel 7 Pro.

Autant ne pas faire durer le suspense : One UI 5.1 et la Pixel Experience sont deux excellentes interfaces basées sur Android. Celle du Galaxy S23 s’est grandement améliorée par rapport à ce dont on avait droit sur le Galaxy S22 : les animations sont beaucoup plus fluides. Difficile de comparer les fonctionnalités communes aux deux smartphones, tant elles sont nombreuses. Le match peut toutefois se jouer sur les fonctionnalités « exclusives » et c’est peut-être là que Samsung peut gagner, bien que Google ne soit pas en reste, loin de là.

One UI 5.1 propose des « modes » comme on peut les trouver sur iOS. Ils adaptent l’usage du smartphone et sa personnalisation et peuvent être déclenchés automatiquement. Plus généralement, c’est le niveau de personnalisation qui s’est nettement amélioré chez Samsung, notamment au niveau de l’écran de verrouillage. De son côté, Google propose des mises à jour régulières apportant de nouvelles fonctionnalités sur ses Pixel, tout en assurant une unicité avec les services Google plus grande que chez les autres constructeurs. Par ailleurs, le fabricant met l’accent sur les options d’accessibilité, pour les personnes atteintes de surdité et/ou malvoyantes.

Au-delà de fonctionnalités exclusives, le Pixel a surtout l’avantage de recevoir le premier les nouveautés d’Android, qui sont par la suite étendues aux autres smartphones Android. Là où vous pouvez préférer le Pixel 7 Pro, c’est si vous êtes impatient.

Là où le Galaxy S23 fait mieux que le Pixel 7 Pro, c’est sur le suivi logiciel. Samsung promet quatre années de mises à jour majeures d’Android ainsi que cinq années de suivi de sécurité. Chez Google, si l’on a aussi les cinq ans de patchs de sécurité, cela se réduit à trois ans pour Android. Alors rien que pour ça, c’est Samsung qui mérite de remporter la manche : il offre de quoi utiliser son smartphone plus longtemps (qui plus est, un haut de gamme), ce qui évite d’en changer (trop) souvent.

Deux monstres de la photo

Comparons tout d’abord sur le papier ces deux excellents photophones sur leurs modules photo :

  • Samsung Galaxy S23 :
    • Objectif grand-angle de 50 Mpx (f/1.8) ;
    • Objectif ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2.2) ;
    • Téléobjectif x3 de 10 Mpx (f/2.4) ;
    • Objectif frontal de 12 Mpx (f/2.2).
  • Google Pixel 7 Pro :
    • Objectif grand-angle de 50 Mpx (f/1.85) ;
    • Objectif ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2.2) avec un champ de vision de 114° ;
    • Téléobjectif x5 de 48 Mpx (f/3.5) ;
    • Objectif frontal de 10,8 Mpx (f/2.2) avec un champ de vision de 92,8°.

À noter que le smartphone de Google possède un autofocus laser pour ses deux objectifs arrière, là où celui du Samsung n’est « que » logiciel. Sur le papier donc, le point pourrait revenir au Pixel 7 Pro.

Dans la pratique

Samsung a changé sa recette pour 2023 en mettant moins l’accent sur la saturation des couleurs, ce qui donne un résultat plus juste, voire terne. De quoi gagner en finesse, ce qui offre des clichés globalement plus réussis. Cela se fait toutefois au détriment de la gestion de la dynamique, certains bouts de photo peuvent être sous-exposés. Son concurrent, le Pixel 7 Pro tape avec un contraste prononcé, donnant des effets sombres à certaines photos. Lui aussi peut se tromper sur certaines dynamiques, mais il s’en sort lui aussi globalement très bien et ne va jamais trop loin dans la saturation des couleurs.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Google Pixel 7 Pro :

Ultra-grand-angle

Sur l’ultra-grand-angle, il faut reconnaître que Samsung maîtrise mieux son sujet que Google. Des clichés bons dans l’ensemble, sans trop de distorsion optique ou de perte de netteté, c’est quasiment parfait. Là où chez Google, on manque parfois de piqué.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Google Pixel 7 Pro :

Téléobjectif

Samsung propose du x3, Google du x5, alors sur le papier, on serait tentés de dire que c’est ce dernier qui gagne. Mais sur la qualité photo, Samsung propose un bon piqué qui convainc davantage. Cela ne l’empêche pas de souffrir de bruits et d’un autofocus pas suffisamment fiable.

Quant à Google, c’est plutôt la même chose, avec de belles photos, mais qui met l’accent sur des couleurs un peu plus chaudes. À noter que Google a pour lui le Super Res Zoom, qui permet de zoomer numériquement jusque x30. Obtenir des clichés satisfaisants peut être compliqué, mais ça a le mérite d’être utile.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Google Pixel 7 Pro :

Mode portrait

Chez le Galaxy S23, le mode portrait ne fait pas d’erreurs grossières, on peut lui en reprocher certaines petites, mais dans la plupart des cas on en sort satisfait. De plus, ce modèle propose un mode portrait x3 en utilisant le téléobjectif, mais qui se trompe assez (voire trop) régulièrement.

Quant au Pixel 7 Pro, il tape juste très souvent et a l’avantage d’avoir un bokeh artificiel qui rend un effet naturel, bien qu’il ait quelques soucis avec certains types de cheveux. Sur le mode portrait, c’est donc un match nul.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Google Pixel 7 Pro :

Nuit

Nous avions été impressionnés par la capacité du Galaxy S23 à éclairer les scènes de nuit sans ajouter trop de bruit numérique. Quant à son rival, il est relativement inégal, selon les sources de lumière, ce qui fait qu’il a tendance à avoir du mal sur les mises au point. Mais il reste globalement bon, surtout au niveau de la restitution des couleurs. Sur le mode nuit, laissons un petit avantage à Samsung.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Google Pixel 7 Pro :

Selfie

Sur les photos en selfie, le Galaxy S23 a apporté une mise à jour de l’autofocus, qui fonctionne très bien. Ce smartphone peut manquer de netteté quand les conditions lumineuses ne sont pas suffisantes. Chez le Pixel 7 Pro, les selfies peuvent manquer de détail là aussi, mais même dans la pénombre le téléphone arrive à en récupérer.

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Quelques photos prises avec le Samsung Galaxy S23 :

Vidéo

Dernier aspect des caméras en revue, la vidéo. Côté Samsung, on peut monter en 8K à 30 FPS, ce qui n’a pour le moment pas vraiment d’usage. Mais on a droit de la 4K à 60 FPS, ce qui a déjà plus de sens. En 4K, le Pixel 7 Pro fait autant, et propose des fonctionnalités supplémentaires comme le zoom audio ou encore un mode cinématique, qui floute automatiquement l’arrière-plan. Rien que pour ça, c’est Google qui mérite de gagner ici.

Vidéo enregistrée avec le Samsung Galaxy S23 :

Vidéo enregistrée avec le Google Pixel 7 Pro :

Pour son côté inégal en photo, nous ne pouvons pas donner le point au Galaxy S23 sur cette manche, là où le Pixel 7 Pro se rapproche fréquemment du Samsung Galaxy S23 Ultra en termes de résultats. Ce modèle arrive même à surpasser l’iPhone 14 Pro dans notre comparatif photo que vous pouvez aussi retrouver en vidéo. Ajoutons une très belle qualité vidéo à son crédit et il remporte facilement le point.

Performances

Sur les performances aussi, les deux constructeurs ont des approches différentes. Samsung a enfin abandonné ses puces Exynos pour faire confiance à Qualcomm en équipant son Galaxy S23 du SoC Snapdragon 8 Gen 2, dernier en date et qui équipe de nombreux haut de gamme. Elle a été reconnue pour sa chauffe contenue et son efficacité énergétique plutôt bonne, tout en augmentant les performances par rapport aux générations précédentes. Un modèle accompagné par 8 Go de RAM et un GPU Adreno 740. Google a quant à lui fait le choix de développer lui-même la puce de ses Pixel 7, la Tensor G2, couplée à 12 Go de RAM en LPDDR5 et au GPU Mali G710 MP07.

Modèle Samsung Galaxy S23 Google Pixel 7 Pro
AnTuTu 10 1555310 N/C
AnTuTu 9 N/C 718357
AnTuTu CPU 383621 200453
AnTuTu GPU 626006 256548
AnTuTu MEM 267603 108919
AnTuTu UX 278080 152437
PC Mark 3.0 15255 11317
3DMark Wild Life N/C 6012
3DMark Wild Life framerate moyen N/C 36 FPS
3DMark Wild Life Extreme 3825 1822
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 23 FPS 10.90 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 94 / 63 FPS 48 / 13 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 101 / 119 FPS 53 / 57 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 120 / 263 FPS N/C
Geekbench 5 Single-core 1526 990
Geekbench 5 Multi-core 4591 2669
Geekbench 5 Compute 10892 4601
Geekbench 6 Single-core 1995 N/C
Geekbench 6 Multi-core 5166 N/C
Geekbench 6 Compute (Vulkan) 8751 N/C
Lecture / écriture séquentielle 3184 / 545 Mo/s 1328 / 236 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 112687 / 40250 IOPS 40972 / 52167 IOPS
Voir plus de benchmarks

Au regard des benchmarks que nous avons réalisés avec ces deux téléphones, le résultat est sans appel : le Samsung Galaxy S23 écrase le Google Pixel 7 Pro et ce sur quasiment tous les tests effectués. À l’usage, les deux modèles font preuve d’une fluidité remarquable, mais le Samsung est devant dès que les usages se musclent un peu.

Par exemple en jeu, le Galaxy S23 s’en sort très bien, même sur des titres gourmands comme Genshin Impact. Chez Google, on peut aussi y jouer, mais pas en réglant les paramètres graphiques au maximum, loin de là. Donc si vous ne jouez pas à des jeux vidéo sur votre smartphone, le Pixel 7 Pro vous conviendra très bien. Mais sur les performances, le point revient au Galaxy S23.

Autonomie et recharge

Sur les batteries, Samsung propose une capacité de 3900 mAh quand Google en propose une de 5000 mAh. Mais qui dit grosse capacité ne dit pas nécessairement grosse autonomie. Pour un usage « classique », le Galaxy S23 permet de tenir une journée et demie en moyenne, de même pour le Pixel 7 Pro, pour six à sept heures d’écran.

Sur notre protocole de test SmartViSer, qui vise à simuler automatiquement une activité diverse d’un téléphone (navigation, jeu vidéo, lecture vidéo, appel, etc.), le Samsung Galaxy S23 a tenu 13h12, ce qui fait qu’il se situe dans la moyenne haute de notre classement. Quant au Pixel 7 Pro, il fait significativement moins bien : 11h40. D’ailleurs, c’est cinq heures de moins que le temps qu’avait tenu le Pixel 6 Pro sorti un an avant. Sur l’autonomie, le Galaxy S23 gagne la manche.

Recharge

Du côté de la recharge, Samsung et Google sont deux mauvais élèves. 25 W d’un côté, 23 W de l’autre. Cela donne des durées de recharge à rallonge, puisque le Galaxy S23 demande plus de deux heures pour une charge complète et le Pixel 7 Pro en demande autant. Au moins, ce dernier propose une charge sans-fil limitée à 23 W avec le chargeur Google Pixel Stand de 2e génération (ou 12 W sur la norme Qi). Difficile de désigner un vainqueur, tant ces deux modèles sont à la ramasse sur ce point.

Audio, réseau et connectivité

Ni l’un ni l’autre ne proposent de port jack pour écouter de la musique en filaire. Quant à la qualité, elle est plutôt bonne sur le Galaxy S23, bien qu’il y ait un certain déséquilibre entre le haut-parleur principal et le supérieur. Sur le Pixel 7 Pro, c’est écoutable aussi, mais ça manque de puissance, d’autant plus pour le second haut-parleur. À cause d’un son trop étouffé, le Pixel 7 Pro ne peut s’imposer face à son concurrent.

Wi-Fi 6E et 5G : les deux en sont équipés. Si le Galaxy S23 a droit au Bluetooth 5.3 quand le Pixel 7 Pro se contente du Bluetooth 5.2, ce dernier se rattrape avec de l’eSIM. Sur les appels téléphoniques ou sur le GPS, nous n’avons constaté aucun problème sur ces deux modèles.

Samsung Galaxy S23 versus Google Pixel 7 Pro : lequel choisir ?

Au vu de toutes ces comparaisons effectuées entre le Samsung Galaxy S23 et le Google Pixel 7 Pro, difficile de désigner un grand gagnant à l’heure du verdict. En réalité, les deux fabricants ont fait des propositions assez différentes pour 1000 euros. Chez Samsung, c’est un petit smartphone bourré de performances, qui sait tout faire bien, longtemps. Chez Google, c’est un grand smartphone avec un très bel écran, qui s’il n’est pas le plus performant, propose une qualité photo digne des ultras haut de gamme, avec quelques inconvénients tout de même.

Si les performances et la durée de vie de votre smartphone vous importent vraiment, choisissez le Galaxy S23. Si vous voulez un photophone qui ne coûte pas 1500 à 2000 euros, choisissez le Pixel 7 Pro. Enfin, si vous voulez un grand téléphone, c’est le Pixel 7 Pro qu’il vous faut, et vice-versa. Mais soyez rassurés : dans les deux cas, vous ne devriez pas être déçu par ces smartphones.

Samsung Galaxy S23 au meilleur prix
Google Pixel 7 Pro au meilleur prix

Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !