C’est la première fois en six ans que je vis un CES sans être à Las Vegas. Je l’ai vécu derrière un écran, ce qui n’empêche pas d’y voir les grandes tendances, au contraire. J’ai lu des dizaines de communiqués de presse, des centaines d’articles, écouté 6 podcasts et regardé plus d’une centaine de vidéos, sans compter les milliers de tweets. Une masse d’information qui permet d’y voir plus clair dans les tendances du marché de l’électronique et les enjeux industriels.

ces-2017

Point de nouvelles tendances, le CES est un point de convergence de l’industrie des nouvelles technologies qui permet de voir les tendances qui seront au menu de l’année 2017. C’est parti !

 

Le PC de retour (en force)

Commençons par le point le moins intéressant, le retour du PC dans différentes formes. Non, les ventes de PC ne sont pas de nouveau en croissance. Les constructeurs ont néanmoins porté un intérêt plutôt important pour ce marché lors du CES à travers deux catégories : les produits autonomes et les produits gamers.

Les produits autonomes

C’est MacG qui s’est intéressé à ce sujet dans un dossier qui n’a semble t-il pas rencontré le succès qu’il aurait du rencontrer. On peut y découvrir une liste d’annonces de PC portables qui bénéficient d’une autonomie (annoncée) record. C’est le cas de HP, par exemple, qui arrive à augmenter l’épaisseur de son Spectre x360 pour proposer une autonomie plus importante, la capacité de la batterie est ainsi 23 % plus importante. Soit 12 heures 45 minutes, contre 9,5 heures pour le précédent modèle. On dépasse facilement les 10 heures d’autonomie. Cette augmentation d’autonomie vient également du nouveau Kaby Lake, le nouveau produit d’Intel présenté l’année dernière — qu’Intel intègre même dans des boîtiers de la taille d’une carte bancaire.

hp-spectre-x360-2017-650x436

HP Spectre x360

Lenovo a également son produit autonome, le ThinkPad X1 Carbon. Toujours du Kaby Lake, pour un total de 15,5 heures d’autonomie.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Enfin, LG a annoncé la plus grosse autonomie. Mais, il y a un mais. Le LG Gram 14 aurait une autonomie d’environ 24 heures dans son format 13,3 pouces (pour seulement 940 grammes). Le constructeur coréen a néanmoins triché en quelques sortes, son programme de test d’autonomie était basé sur un vieux logiciel : MobileMark 2007. Le même test avec MobileMark 2014 donnait 17 heures. Et enfin, le test avec une vidéo en boucle donnait finalement 12 heures (9 heures 45 minutes pour 79 % de batterie). On joue sur les chiffres, c’est franchement dommage.

 

Les produits gamers

Depuis l’année dernière, la catégorie des produits gamers est une des rares catégories de produits en croissance. Les constructeurs de PC ont donc lancé massivement de nouvelles marques et de nouveaux produits. Au CES 2017, Samsung a lancé sa marque Odyssey (Samsung a recyclé une ancienne marque de smartphones Windows Phone) – le premier produit ne fait pas rêver – et Lenovo a lancé la marque Legion. L’année dernière, c’est HP qui introduisait la marque Omen. Oh, et si vous vous demandiez : oui, HP joue avec le branding de VoodooPC, marque canadienne de PC qui officiait dans les années 1990.

Samsung Notebook Odyssey

Samsung Notebook Odyssey

Ces produits sont tous propulsés par les dernières solutions graphiques de NVIDIA, à savoir les GTX 1000 (jusqu’à le 1050, dernière en date). Sur la GTX 1050 par exemple, NVIDIA promet 1080p à 60 fps sur laptop. De nombreux produits ont été annoncés avec cette solution, ce qui va permettre aux constructeurs de proposer des ordinateurs portables de gamers sous la barre des 1000 euros (à l’heure actuelle, on retrouve surtout des solutions à base de GTX 960M).

170103-gtx-1050-laptop-680x383

Acer représentait son Predator 21X, qui n’a rien d’un produit portable. Nous l’avions déjà vu à l’IFA, avec une prise en main réalisée pour Numerama. Ce transportable intègre des caractéristiques impressionnantes : un Intel Core i7-7820HK, capable d’atteindre 3,9 GHz en mode Turbo et qui, en plus, est overclockable si jamais cela ne suffisait pas, ainsi qu’un SLI de GeForce GTX 1080 et 64 Go de mémoire RAM DDR4 (DDR4-2400). Vous pourrez également y brancher 4 SSD en RAID 0. Le plus fou sur ce produit, c’est son écran de 21 pouces courbe (rafraîchi en 120 Hz et compatible NVIDIA G-Sync) à revêtement mat. Difficile de comprendre que Acer puisse vendre un ordinateur portable à 10 000 euros (disponibilité en février) avec une définition Full HD (2560 par 1080 pixels). Mais rassurez-vous, cette définition est suffisante sur cette taille d’écran pour ne pas distinguer les pixels à l’œil nu.

Acer Predator 21X

Acer Predator 21X

Razer a voulu impressionner, comme à son habitude, avec deux prototypes. Le premier est un ordinateur portable à 3 écrans. Oui, 3. Ce dernier est basé sur le Blade Pro et intègre un module qui permet de déplier deux autres écrans de 17 pouces. J’ai faussement défini les 3 écrans en 12K, ce n’est pas de la 12K, mais c’est un produit plutôt impressionnant sur le papier qui semble destiné à dorer l’image de Razer — un produit vitrine en quelques sortes.

L’autre prototype se nommait Ariana, nous n’en avons pas parlé sur FrAndroid – mais Numerama a évoqué cette annonce. Project Ariana est un projecteur conçu en partenariat avec Philips, que l’on connaît pour sa technologie Ambilight. Bref, Arina combine des lumières intelligentes, de la projection et le moteur Chroma (le logiciel qui permet aux touches des claviers des produits Razer de s’éclairer différemment). Le résultat est… surprenant.

Dell XPS 13 (2017)

Dell XPS 13 (2017)

Pour ma part, j’ai plutôt été séduit par le Dell XPS 13 2-en-1. J’aimais déjà la version classique du XPS 13 avec ses bordures d’écran très minces (InfinityEdge), cette version 2-en-1 est encore plus convaincante. Bref, c’est un hybride qui se transforme en tablette tactile et peut être utilisé avec un stylet (2048 niveaux de pression). Enfin, sa connectique est complète avec un lecteur de cartes SD (clin d’œil à Apple).

Enfin, terminons avec NVIDIA qui a profité du CES pour annoncer Geforce Now sur PC & Mac. C’est du cloud gaming et c’est hors de prix. 25 dollars par mois (environ 23 euros) pour profiter au choix de 20 heures de jeu sur un PC distant équipé d’une GTX 1060, ou on pourra choisir, pour 25 dollars toujours, de bénéficier de 10 heures sur un PC distant équipé cette fois d’une GTX 1080. En quelques sortes, un concurrent de l’offre du français Shadow. Heureusement, l’abonnement sur Shield conserve son prix de lancement, soit 9,99 euros par mois. Rassurez-vous, surtout que les deux offres sont très différentes : la nouvelle offre sur PC & Mac permet de jouer à sa bibliothèque Steam et GoG, alors que l’offre sur la Shield donne accès à un catalogue de jeux. Bref, de quoi se mélanger les pinceaux.

 

Catégorie spéciale pour le Microsoft Surface Studio-like et l’écran 8K

Suite à l’annonce du Microsoft Surface Studio, les partenaires de la forme de Redmond se sont empressés d’emboîter le pas. Je vous présente le Dell Canvas 27, il intègre un second écran de 27 pouces qui s’emploie essentiellement comme une tablette. Cette dernière affiche une définition de 2560 × 1440 pixels (QHD), et peut détecter jusqu’à 20 points de pression. 2000 dollars (environ 1940 euros) quand même.

canvas27

Dell a profité de l’événement pour dévoiler son UP3218K, un moniteur de 32 pouces d’une définition ébouriffante de 7 860 x 4 320 pixels, soit une densité de 280 pixels par pouce. Comptez 5000 dollars.

macgpic-1483648467-958766158100705-sc1-jpt

 

La TV, une bataille acharnée

La télévision est de retour avec trois grosses tendances. Le premier est l’arrivée massive de la technologie OLED de LG. Nous avions déjà Panasonic (qui a présenté des TV OLED UHD) et Philips, voici Sony. Ce sont les Bravia A1 déclinés en trois dalles OLED de 55, 65 et 77 pouces. Sony appose tout de même sa patte sur l’image, avec les technologies Triluminos et X-Reality Pro ainsi que son processeur X1 Extreme que l’on trouve sur la ZD9 que nous avons récemment testée. Notez qu’elle tourne sous Android TV et n’intègre pas de haut-parleurs. En effet, Sony a profité de ce modèle pour introduire une nouvelle technologie audio Acoustic Surface capable de diffuser un son directement à partir de l’écran, grâce à des vibrations.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La TV la plus impressionnante du salon reste celle du constructeur coréen LG, détenteur de la technologie OLED (conçu par Kodak, LG a ensuite acheté les droits). C’est le modèle LG W7 en OLED (bien entendu). Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, LG a externalisé l’électronique, l’alimentation et la partie audio dans une barre de son certifiée Dolby Atmos. Pourquoi avoir externalisé l’électronique ? Pour deux raisons. Premièrement, elle est très mince, 2,57 mm d’épaisseur. Enfin, la dalle est maintenue au mur grâce à des aimants, elle peut se tordre pour proposer une expérience incurvée avec un simple bouton sur la télécommande. Comptez 10 000 euros pour la version 65 pouces. Toujours sur WebOS pour la partie logicielle.

lg_signature_oled_w7_image_2

Samsung de son côté n’a pas investi dans l’OLED pour ses TV, mais continue de nous parler de sa technologie Quantum Dots. Ils ont présenté une nouvelle génération de leur technologie au sein de la marque QLED (pour Quantum-LED, oui… l’appellation ressemble fortement à l’OLED pour créer la confusion). De quoi embrouiller un peu plus les consommateurs. C’est encore une dalle LCD avec un système de rétroéclairage Edge LED (ou Full LED selon les modèles), mais Samsung propose des couleurs plus riches et de meilleurs angles de vision (100 % de l’espace colorimétrique DCI-P3 et un pic de luminosité pouvant atteindre 1 500 à 2 000 cd/m2) — le contraste reste inférieur à l’OLED, pour le moment. En effet, les sous-pixel Quantum Dot n’émettent pas encore leur propre lumière.

Nous attendons patiemment l’évolution de cette technologie, il faudra néanmoins attendre encore 1 à 3 ans pour voir une technologie qui propose un contraste au niveau de l’OLED.  Enfin, toute la gamme Samsung QLED Q7, Q8 et Q9 intègreront la toute nouvelle version du système d’exploitation maison de Samsung, Tizen OS.

7d12aaeff48514020e303b27e4412044

Il y avait également quelques nouveautés du côté des projecteur avec un meuble projecteur 4K chez Sony que nous avons vu.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Enfin, notons le gros bordel autour du HDR. Il existe au moins 4 formats de HDR, comme le standard HDR-10, et plusieurs standards propriétaires tels que le Dolby Vision mais aussi le HLG. Néanmoins cette multitude de formats est bien moins embêtante que les divers formats de supports de stockage (VHS vs Betamax ou Blu-ray vs HD-DVD), car les constructeurs de TV peuvent supporter plusieurs formats différents. Un conseil : si vous avez prévu de dépenser beaucoup dans une TV, investissez en 2017 dans une TV compatible avec le HDR10 et le Dolby Vision.

hdr

 

La réalité virtuelle (et augmentée)

Encore trop coûteuses, les expériences et offres se multiplient cependant pour rendre la réalité virtuelle plus accessible.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : Toutes les annonces de réalité virtuelle du salon de Las Vegas

Nous pouvons ainsi noter l’arrivée d’un casque Lenovo sous les 400 euros, à comparer (bien entendu) à l’Oculus Rift (600 à 700 euros) et au HTC Vive (près de 900 euros). Il reprend l’ergonomie du PlayStation VR mais propose deux panneaux OLED avec une définition de 1 440 x 1440 pixels. HTC a annoncé de son côté de nouveaux accessoires pour accompagner son casque de réalité virtuelle, comme des gants par exemple.

Le casque Pimax

Le casque Pimax

Enfin, le plus impressionnant reste assurément le casque de Pimax qui propose deux dalles en définition 4K. Peu de machines peuvent faire tourner autant de pixels, néanmoins cela semble la meilleure expérience VR proposée à ce jour. Cependant, les cartes graphiques actuelles ne permettent pas de faire tourner des jeux à 60 images par secondes en 7680 × 2160 pixels avec une qualité d’image décente. C’est du côté du logiciel qu’il faudra œuvrer, pour permettre aux machines de calculer les pixels nécessaires — qui permet mathématiquement de diminuer le nombre de calculs nécessaires pour afficher une image. Numerama a d’ailleurs testé ce casque.

 

Les drones

Nous pouvons séparés cette partie en deux catégories distinctes. Les deux sont des drones grand public, néanmoins deux familles sont identifiables. D’un côté, de petits drones qui peuvent rentrer dans une poche et qui proposent des fonctionnalités liées à la photographie (soyons précis, des selfies). De l’autre, des drones classiques (semi-pro) mais qui proposent de filmer en 4K avec des fonctionnalités avancées de stabilisation et de suivi automatique.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Evoquons sur ce que l’on appellera, les selfie-drones. Une des stars du salon était le AirSelfie, ce n’est pas une nouveauté mais il était possible de le tester sur le stand. Ce dernier s’envole et se contrôle via un smartphone, et se positionne comme l’objet idéal pour réaliser des selfies. Cela reste des selfies, dans le sens où l’utilisateur contrôle son drone et peut le positionner pour avoir les meilleurs angles de vue.

airselfie-03

AirSelfie

Ce n’était pas le seul selfie-drone, il y avait également le Hover Camera Passport. Ce dernier propose même des modes pour réaliser des figures, par exemple, ou lancer des scénarios pré-configurés.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le Dobby est un drone de la même trempe : il tient dans une poche.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

De l’autre côté des drones semi-pros qui captent de la 4K jusqu’à 60 fps (une première), ils sont également mieux stabilisés (ils arrivent même à concurrencer les supports de stabilisation pro, comme le SteadyCam), les autonomies sont de plus importantes, leurs portées également (ainsi que les législations que contrôlent leur utilisation). Enfin, ils arrivent à éviter les obstacles grâce à plus d’IA et de puissance de calculs.

Parmi les nouveautés, nous avons testé le drone Yi Erida et l’action cam Yi 4K+. Cet Erida peut voler jusqu’à une vitesse de 120 km/h et il prétend à une autonomie de 40 minutes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Ambarella a annoncé de la 4K 60 fps pour action cam et 8K 30 fps pour les drones. Ils ont également annoncé la possibilité de filmer en HDR. Bref, un marché du drone qui se démocratise à marche forcée derrière DJI — ce dernier a surpris beaucoup de monde avec son Mavic Pro.

 

Des robots et de l’IA

Intelligence Artificielle ou Robots, finalement c’est un peu la même chose. Il y en avait beaucoup au CES. Ces derniers sont pour la plupart compatibles avec Amazon Echo, Google Assistant, Apple Siri ou Microsoft Cortana. Ce que l’on peut surtout voir, c’est la présence importante d’Amazon Alexa — toujours absent du marché français. Lenovo a ainsi annoncé un cylindre connecté compatible avec Alexa, le Smart Assistant.

smart-assistant-all-colors_678x452

Ce produit arrive dans un marché où l’on trouve actuellement Amazon Echo/Dot et le Google Home. Le Smart Assistant reprend dans les grandes lignes le design de l’Amazon Echo, mais propose des coloris bleu, rose et gris.

NVIDIA a levé le voile sur le Spot, un gadget domotique qui permet de commander les objets connectés de sa maison simplement par la voix. Ce dernier est compatible avec Google Assistant, le concurrent d’Alexa. Vincent l’a essayé justement.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Les produits étaient nombreux et se mêlaient à ce que l’on appelle objet connecté. D’ailleurs, les startups et les constructeurs de renommée mondiale ont présenté des dizaines… des centaines d’objets. Parmi eux, le pire du pire que nous avons recensé dans cet article. Certaines startups arrivent même à aller loin dans l’expérience d’AI : ils conçoivent des produits qui identifient nos émotions ou nos traits de personnalité afin de personnaliser les réponses à apporter à nos questions.

J’ai noté également l’arrivée de plusieurs robots domestiques, ne vous attendez pas à C-3PO — ces robots intègrent pour la plupart Amazon Alexa ou Google Assistant, ils filment et peuvent bouger à l’aide mini roues. A l’image du LG Hub Robot compatible Amazon Alexa.

lg-hub-robot-ces-2017-640x427

 

L’automobile connectée et électrique

Le CES devrait être renommé Car Electronics Show. Cette année, les constructeurs automobiles ont profité de l’événement pour parler des voitures connectées. Nissan, par exemple, a évoqué son intégration de Cortana de Microsoft. Chrysler, quant à lui, intègre Google Assistant. Vincent a ainsi pu discuter avec cette voiture. Ford de son côté intègre Amazon Alexa.

À lire sur FrAndroid : CES 2017 : Toutes les annonces de voitures connectées du salon de Las Vegas

NVIDIA a montré son co-pilote Xavier avec une démo toujours aussi impressionnante. Mais l’annonce la plus impressionnante reste celle de Faraday Future, qui a lancé une offensive avec sa FF91. La société créée par des anciens de Tesla et financée par le chinois LeEco ambitionne de détrôner Tesla. Le véhicule est impressionnant, mais Faraday Future pourrait bien souffrir des difficultés financières de son principal investisseur.

08628854-photo-faraday-future-ff91macgpic-1483971217-1274372030430474-sc1-jpt

Pour le plaisir des yeux, prenez le temps de contempler un des derniers concept-cars de Toyota, le Concept-i. Une vraie voiture de science-fiction.

macgpic-1483971499-1274653350532576-jpt macgpic-1483971517-1274672188224506-jpt

 

Les smartphones

Du côté des smartphones, il faudra attendre le MWC pour les grosses nouveautés, néanmoins nous pouvons tout de même noter quelques lancements. Honor a officialisé son Honor 6X pour le marché global,

Asus a annoncé deux smartphones — plutôt convaincants. Les Asus Zenfone 3 Zoom (deux capteurs à l’arrière et le Zenfone AR (compatible Daydream et Project Tango, avec 8 Go de RAM).

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Xiaomi a officialisé une version blanche de son Mi Mix, alors que nous attendions une variante avec une dalle plus petite.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Enfin, Samsung a profité de l’événement pour dévoiler les Samsung Galaxy A3 et A5 (2017). Nous avons pu approcher les Galaxy A3 et A5 2017 pour les prendre en main et nous faire un avis sur ces deux produits, vendus respectivement 329 et 429 euros. Une légère hausse de prix, qui témoigne d’une montée en gamme progressive depuis la sortie du premier Galaxy A5. Les deux modèles sont certifiés IP68 et ils intègrent un connecteur USB-C.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Bilan

Déçu d’avoir manqué cette édition. En 2017, le spectacle ressemble à une overdose de technologies. Les marques sont présentes pour se montrer et pour démontrer, ces centaines de lectures qui ont nourri ma réflexion montre un rapport ambigu entre être et paraître. Il faut faire le tri entre les produits, les tendances s’entrecroisent, les entreprises se suivent et se ressemblent. Bref, un beau fourre-tout. Il faut donc prendre un peu de recul pour y voir les vraies tendances et les enjeux industriels, et ne pas se focaliser uniquement sur les gadgets qui nourrissent l’actualité.

Cette année, il faudra donc sérieusement s’intéresser aux assistants intelligents, comme Google Assistant et Amazon Alexa, aux bouleversements attendus par les drones grand public, l’arrivée de la 5G et les usages qui en découleront, les voitures autonomes qui progressent et les contenus haute résolution en tout genre.