J’ai déjà testé quelques tablettes et quelques smartphones, mais surtout des Samsung (Grand Prime, A3, S6 …). Le Xiaomi Mi4i est le premier smartphone chinois que je teste. Alors que vaut-il ? RayTests l’a testé pour vous !

Design : Soigné et élégant

Xiaomi a fait énormément d’efforts pour la présentation de ce smartphone, et ça se voit. Il n’est pas en métal, mais habillé d’une robe en plastique à effet mat du plus bel effet. Le format 5 pouces lui va plutôt bien et la prise en main est plutôt agréable. Je n’ai pas de compas dans l’oeil, donc je n’ai pu déterminer la surface occupée par l’écran, mais le ratio me semble plutôt bon. La face arrière est quant à elle très sobre, où seul un logo « MI », un appareil photo, un flash et un haut parleur ont le droit de cité. Je l’ai testé dans sa livrée noire, et je le trouve très beau, malgré l’usage de plastique.

20151021_120533

Hardware : Avec les honneurs

Le Xiaomi n’a pas de point sur lequel il est transcendant, la fiche technique est plus que normale. Sauf sur un point : là où tous ses rivaux se contentent d’une dalle à la définition HD, le Mi4i se dote d’un écran à la définition Full HD, sur lequel je reviendrais en détail plus tard.

Voilà la fiche technique en détail :

  • Système d’exploitation : Android 5.0 (+ surcouche MIUI 6)
  • écran de 5 pouces Full HD (1920 x 1080 pixels, résolution de 441 dpi)
  • processeur Snapdragon 615 de 2ème génération (4 cœurs à 1,7 GHz et 4 autres à 1,1 GHz)
  • RAM : 2 Go
  • Mémoire de stockage : 16 Go (pas de port Micro SD)
  • caméra principale : 13 MPx avec ouverture focale à 2
  • capteur à frontal : 5 Mpx avec ouverture focale à 1,8
  • batterie : 3 120 mAh
  • Poids : 130 g
  • coloris : noir, blanc, orange, bleu et rose
  • compatible 4G (mais pas en France chez Orange et chez SFR) (merci à Seb pour me l’avoir fait remarquer ^^)
  • Bluetooth 4.0

(merci à inf0mag.blogspot.fr pour la fiche technique ! )

20151021_120543

Ecran : Plutôt bon, même très bon

Le choix de Xiaomi de mettre une dalle Full HD sur ce smartphone est une très bonne idée. La définition est excellente et voir des pixels à l’oeil nu relève de l’exploit olympique. C’est tout ce que j’ai à dire.

Logiciel : Miui ou Andr-ios

Miui est connu, comme toute les ROM chinoises, pour n’avoir presque rien en commun avec Android, notamment au niveau de l’interface. Malgré que Miui 7 soit sorti au moment où vous lisez ces lignes, le modèle que j’ai testé était sous Miui 6. C’est l’une des interfaces dont l’appréciation est très subjective. Personnellement j’aime bien cette interface, et il faut avouer qu’avec le Snapdragon 617, le couple est presque parfait. Je n’ai connu aucun ralentissement durant le test, mais le téléphone chauffe un (tout) petit peu. Le téléphone que j’ai eu en main est celui d’un de mes amis, qui m’a dit que le lecteur de musique Xiaomi est perfectible.

20151021_120604

Multimédia : Peut mieux faire

Malgré que l’écran soit très bon, la copie est un peu gâchée par un haut parleur que je n’ai pas trouvé très satisfaisant, étant saturé assez vite. Néanmoins, l’appareil photo est plutôt bon, et le rendu des couleurs assez fidèle.

Performances : Dans le haut du panier

Le Xiaomi Mi4i est équipé du Snapdragon 615, qui ne rechigne pas à la tâche et qui livre de très bonnes performances. J’ai obtenu un score de 40 000 sur Antutu, ce qui est plutôt bon. Nul doute qu’il sera à l’aise lors qu’il devra faire tourner des applis ou des jeux gourmands

Prix : quitte ou double

Le prix initial du Mi4i est de 200 euros environ. Ce smartphone n’étant pas officiellement distribué en France, il faudra le faire importer et ainsi éprouver les joies de l’import : taxes, frais de douanes … qui peuvent rapidement faire monter le prix. C’est le défaut de tous les smartphones chinois sans exception

Conclusion :

Le Mi4i est un très bon smartphone milieu de gamme, qui a beaucoup d’avantages. L’écran est très bon, et l’accumulateur est suffisamment conséquent pour jouir d’une bonne autonomie. On regrettera qu’il ne soit pas distribué en Europe, comme le Redmi Note 2. Vraiment dommage, car je pense qu’il serait devenu mon smartphone sans hésitation.

20151021_120536

Merci à Guillaume pour le prêt de son Xiaomi !

Crédits photos : Rayan BENAMARA