TV 8K : le comparatif des meilleurs modèles en 2022

Over 8 thousand !

 

Si vous êtes tentés par ce qui se fait de plus précis en matière d’image n’allez pas plus loin, nous avons choisi pour vous les meilleures TV 8K du marché chez Samsung, LG ou Sony.

Les meilleures TV 8K en 2022

LG se lance dans le Mini LED
8 /10
LG 75QNED99
  • Un look soigné
  • La colorimétrie et le contraste
  • WebOS 6 très agréable à utiliser
La 8K presque pour tous
7 /10
Samsung QE65QN800A (QLED 2021)
  • Le Mini LED vraiment efficace
  • Très bon en jeux
  • Un tarif presque payable
La 8K selon Sony
7 /10
Sony XR-75Z9J
  • Une très bonne qualité d'image
  • Google TV
  • La télécomande rétroéclairée

Les TV 8K commencent à débarquer sur le marché et si elles demeurent très chères leurs tarifs sont suffisamment bas pour ne plus les réserver aux émirs et autres footballeurs professionnels.

Soyons cependant honnêtes : le contenu adapté est inexistant et les sources natives extrêmement rares. Cela n’a toutefois pas empêché plusieurs fabricants de se lancer dans l’aventure avec des résultats étonnamment bons grâce à l’efficacité des moteurs de mise à l’échelle modernes.

Cela dit, ne vous attendez pas à des miracles. Les vidéos Full HD manqueront systématiquement de détails et les contenus 8K natifs ne seront pas là avant de longues années. En clair, si la technologie est plutôt solide, il vous faudra attendre un bon moment avant de pouvoir pleinement exploiter un téléviseur 8 K. Pour la grande majorité des acheteurs, une TV 4K sera un bien meilleur choix.

Si vous êtes vraiment motivés, pas de soucis, nous avons donc comparé pour vous les meilleurs téléviseurs 8K du marché. Peu de modèles étant disponibles, cette sélection est pour le moment limitée, mais nous l’étofferons quand de nouveaux téléviseurs passeront entre nos mains. Le CES 2022 a été le théâtre d’un certain nombre d’annonces, avec une disponibilité dans le courant du premier semestre. En attendant, si le choix vous semble trop restreint, vous pouvez toujours lire notre comparatif des meilleures TV 4K.

  • Le Mini LED vraiment efficace
  • Très bon en jeux
  • Un tarif presque payable
Disponible à 2 490 € sur Boulanger

L’an dernier, Samsung avait surpris son monde avec des TV 8K incroyablement abordables dont le tarif était du niveau d’un écran OLED de qualité. Le Coréen retente donc l’expérience cette année en passant au Neo QLED. Au-delà de cette dalle améliorée, on salue le retour du boitier One Connect qui déporte toute la connectique sur un boitier externe plus accessible.

samsung-qe65qn800a

Le passage au mini LED fait que les zones de rétroéclairage se multiplient : 1300 sur cette TV Samsung. Le résultat est bluffant, avec un contraste très élevé qui se rapproche de plus en plus de l’OLED tout en ridiculisant ce dernier du point de vue de la luminosité. Le pic lumineux tourne toutefois autour des 1200 cd/m2. Comme sur le modèle 4K, le blooming se fait cependant parfois remarquer, en particulier sur les sous-titres. Samsung a aussi fait un effort sur la calibration. Sans atteindre la perfection de chez Sony, elle est désormais tout à fait acceptable dès l’ouverture de la boite.

La mise à l’échelle est bonne, même si, comme sur tous les téléviseurs de ce type, on privilégiera avant tout les sources 4 K. On doit saluer le soin apporté à la partie jeux vidéo, avec non seulement un support parfait du HDMI 2.1 pour les consoles next gen, mais aussi du G-Sync et le Freesync pour les joueurs PC. L’image de ce téléviseur Samsung est donc son atout principal.

Son tarif est presque raisonnable au vu de ses concurrents directs, reste toutefois à savoir s’il connaitra les mêmes baisses de prix impressionnantes que le modèle de l’an passé. Samsung reste l’une des marques vers lesquelles se tourner pour les téléviseurs 8K.

  • Une très bonne qualité d'image
  • Google TV
  • La télécomande rétroéclairée

Sony avait été parmi les premiers à dégainer des téléviseurs 8K il y a maintenant deux ans et continue sur sa lancée avec ce mastodonte de 75 pouces et près de 46 kg ! Autant dire qu’il faudra bien être sûr de soi si vous voulez l’installer au mur. Les pieds sont cependant bien pensés, avec une largeur ajustable pour accommoder ou non une barre de son.

Sony_XR-75Z9J_details_0000
Sony XR-75Z9J

Dalle LCD oblige, on a droit à une image avec une luminosité très élevée. Nous avons ainsi mesuré 2140 cd/m2 soit trois fois plus que les meilleures dalles OLED. En contrepartie, le contraste est logiquement bien plus bas et l’on remarque parfois du blooming. Rien à redire du côté des couleurs, l’écran est parfaitement calibré, avec un Delta E de seulement 1 ! Autant dire que votre œil ne verra pas la différence avec la réalité.

Le moteur de mise à l’échelle fait généralement du bon travail, mais il est un peu à la peine avec les contenus non 4K, avec une image souvent trop lisse. Le contenu manque d’ailleurs à l’appel puisque l’on n’a même pas droit à YouTube 8K malgré la présence de Google TV.

Côté jeu, on apprécie la présence du HDMI 2.1 et l’input lag contenu, mais on regrette le non-support du VRR. Sony promet une mise à jour sur son téléviseur, mais vu le tarif est en droit d’attendre un produit complet. Parmi les détails agréables, on note également la présence d’une télécommande rétroéclairée, une fonction bien trop souvent ignorée.

Sony livre ici un téléviseur d’exception, bluffant avec du contenu de qualité, mais un peu à la peine pour le Full HD. Reste aussi un tarif prohibitif, de près de 6000 euros ! On vous en dit plus dans notre test du Sony XR-75Z9J.

Où acheter le
Sony XR-75Z9J au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

  • Un look soigné
  • La colorimétrie et le contraste
  • WebOS 6 très agréable à utiliser
Disponible à 3 990 € sur Boulanger

LG s’était déjà lancé sur la 8K avec une série Z1 impressionnante, mais la marque débarque avec un nouveau modèle surprenant. Ce LG 75QNED99 n’utilise pas de l’OLED, mais du Mini LED. Une technologie que l’on retrouvait jusqu’ici surtout chez son grand rival, Samsung.

LG_75QNED99_details_000

Rien à redire sur le design très soigné de l’engin, les bords sont fins et le pied plutôt joli, même s’il rend l’installation d’une barre de son compliquée. Attention si vous comptez l’attacher au mur, avec 40 kg sur la balance on est en présence d’un beau bébé.

La dalle 8K à 100 Hz n’affiche pas moins de 2500 zones sur ce modèle. Grâce à cela, le taux de contraste monte à 6000:1, un chiffre excellent pour une dalle IPS, mais encore en retrait face à d’autres technologies. Comme sur les autres TV Mini LED, le blooming est un souci récurrent autour d’éléments comme les sous-titres. La luminosité est acceptable, mais bien loin de ce que proposent les meilleurs téléviseurs QLED. En revanche, il n’y a rien à redire sur la colorimétrie, LG effectue une nouvelle fois un travail soigné.

Mauvaise surprise pour les gamers, pourtant généralement choyés par LG. Si le HDMI 2.1 est de la partie, le VRR n’est pas supporté, tout comme le Freesync ou le G-Sync. Au contraire de Samsung et Sony, le téléviseur LG ne sera pas recommandé pour le gaming.

S’il offre globalement des performances plus que correctes, ce téléviseur est un peu à la peine face à ses concurrents directs. En promotion, il peut cependant être une option plus qu’acceptable. On vous en dit plus dans notre test du LG 75QNED99.

Si vous cherchez les meilleurs téléviseurs du marché, toutes catégories confondues c’est par ici. Si c’est avant tout une diagonale que vous recherchez, vous retrouverez ci-dessous nos guides par taille d’écran :

Si vous recherchez du côté des marques, voici nos sélections dédiées :

Pour finir, si c’est une technologie d’écran particulière qui vous intéresse voici nos guides par type de dalle :

Bien choisir sa TV 8K

Quels contenus 8K existent ?

Si les téléviseurs eux-mêmes sont relativement matures techniquement, c’est du côté des contenus que le bât blesse. Il n’existe en effet que très peu de contenus natifs 8 K. YouTube propose bien quelques vidéos démos dans cette résolution, mais c’est à peu près tout.

Pour ce qui est des chaines de TV, quelques expérimentations ont été faites sur de grosses compétitions sportives, mais, on risque de devoir attendre bien longtemps pour avoir des programmes en 8K native, l’immense majorité des chaines se contentant de Full HD.

Pour finir, reste la question des films et autres séries, et il n’existe là aussi aucun contenu disponible. Un flux 8K en streaming demandera une bande passante conséquente (de l’ordre de 50 Mo/s) et aucun disque optique 8K n’a été pour le moment évoqué.

Quelle norme HDMI faut-il pour la 8K ?

Qui dit définition plus élevée dit aussi besoins en bande passante qui explosent. Et le HDMI 2.0 classique n’a tout simplement pas assez de place pour un flux 8 K. Pour cela, il vous faudra donc des appareils HDMI 2.1. Si tous les téléviseurs sont compatibles, il faudra une console de dernière génération ou un PC doté d’une carte graphique là aussi de dernière génération pour sortir une image 8K en HDMI.

Quelles différences entre la 4K et la 8K ?

En matière technique, la seule réelle différence entre les téléviseurs 4K et les 8 K est la définition. Le rendu de l’image est surtout visible sur des TV de 65 pouces. La 8K apporte ainsi un rendu des couleurs et des images bien plus précis. Pour en voir la différence, il suffit de constater la densité de pixels sur un téléviseur de 75 pouces. La 8K sera bien mieux fournie que la 4K.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles