La marque Wiko est aujourd’hui incontournable sur le marché de la téléphonie mobile française. Elle propose un large catalogue de smartphones très accessibles, mais dont les noms de modèles sont peu évocateurs. Dans ces conditions, difficile parfois de s’y retrouver. Ce guide est là pour y remédier.

Wiko-Gamechanger_opt

Mise à jour le 11 novembre 2017

On continue notre série de guides d’achat dédiés à un fabricant, qui permettent de mieux comprendre les catalogues de chacun et d’éviter certains pièges. Cette fois-ci, nous nous intéressons à Wiko. La marque française (ou plutôt sino-française) s’est rapidement imposée comme un acteur majeur du marché de la téléphonie dans le pays en devenant le deuxième vendeur de téléphones derrière Samsung sur l’open-market, le marché des smartphones vendus sans abonnement.

À lire sur FrAndroid : Wiko, quand « l’épiphénomène » est devenu incontournable en Europe

Aujourd’hui, Wiko commercialise plus de 15 références sur son site alors que les sites marchands les plus populaires en France répertorient plus de 70 modèles, mais comptent indépendamment chaque variante selon son stockage ou sa couleur. Pourtant, dans le catalogue Wiko, on ne trouve aucun téléphone vendu au-dessus de la barre des 400 euros.

La marque s’adresse donc avant tout aux budgets serrés qui désirent un smartphone sous Android simple à l’usage et au bon rapport qualité-prix. Avec une telle proximité des prix, nous allons catégoriser les téléphones par leur taille d’écran et non leur prix de vente.

Un seul smartphone potable sous les 5 pouces

Wiko, comme ses concurrents, abandonne peu à peu les smartphones avec un écran de moins de 5 pouces.

Dans l’entrée de gamme, nous vous déconseillons vivement le premier prix Wiko Sunny 2, trop mal équipé même au prix de 59,99 euros. Bien que fournis sous Android 6.0 Marshmallow, ce téléphone avec un écran de 4 pouces n’est pas compatible 4G, intègre seulement 512 Mo de RAM et une petite batterie de 1200 mAh.

Wiko Sunny

Fuyez le Wiko Sunny

Les autres smartphones encore proposés par les boutiques sont d’anciens modèles comme le Wiko Highway Pure, le Wiko Birdy ou le Wiko Sunset 2 qui ont tous : un écran SD, peu de RAM, une petite batterie et une vielle version d’Android, le plus souvent Android 4.4 KitKat. Ils sont dépassés, évitez ces modèles.

DSC09979

Le Wiko Selfy 4G est le seul petit smartphone convaincant

Dans cette catégorie, le seul smartphone de Wiko qui nous semble convaincant est le Wiko Selfy qui avait obtenu plus de la moyenne lors de notre test. Ce smartphone est équipé d’un écran de 4,8 pouces HD, de la 4G, de 8 Go de stockage, 1 Go de RAM, un processeur quatre-coeurs Cortex A53 à 1 GHz et il est fournis avec Android 5.1 Lollipop. Au vu de ses prestations, et la vieille version d’Android proposée, il ne sera à conseiller qu’aux allergiques des plus grands écrans et au budget serré. Sur cette gamme de prix, la concurrence fait bien mieux.

Le Wiko Highway Pure aurait pu faire partie de la sélection, mais un prix de vente de 199,99 euros pour une intégration d’Android 4.4 KitKat le disqualifie, même si le téléphone peut être mis à jour vers Android 5.0 Lollipop.

 

Une large famille de smartphones 5 pouces

Lorsqu’on pousse le filtre pour ne prendre que les smartphones équipés d’écran de 5 pouces, on comprend qu’il s’agit de la taille préférée de Wiko. Pour cause, il s’agit d’une taille de smartphone assez populaire qui est aujourd’hui la norme du marché.

Wiko propose donc beaucoup d’appareils avec un écran de 5 pouces, le plus souvent vendus à moins de 99 euros, un prix plancher sur le marché des smartphones. Nous ne conseillons désormais plus les produits des gammes Lenny et Tommy qui ont fait leurs temps, ils ne sont soit pas compatibles avec la 4G, soit ils ne proposent pas assez de stockage interne.

Dans ce segment, l’achat malin nous semble être le Wiko Harry proposé à 129,95 euros, à peine plus cher donc, et qui intègre un écran 5 pouces HD IPS, la 4G LTE, 3 Go de RAM, Android 7.0 Nougat et 16 Go de stockage.

Chez Wiko, le haut de gamme est à 399 euros

Le smartphone le plus cher, et le mieux équipé, du catalogue de Wiko est le Wiko Wim qui se négocie à 399 euros. Il représente une vraie montée en gamme pour le fabricant, que nous avons constatée dans notre test.

Il intègre une puce Qualcomm Snapdragon 626, un écran Full HD de 5,5 pouces, 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Malheureusement, son appareil photo de 16 mégapixels nous a déçus et dans cette gamme de prix, on trouve infiniment mieux. Ce smartphone est donc à réserver aux fans de la marque Wiko.

Des écrans 18:9 effet borderless

La tendance de l’année 2017, c’est l’écran avec le moins de bords possible en façade. Avec le Wiko View Prime, Wiko tente de populariser cette tendance en proposant un smartphone équipé d’un écran 18:9 à un prix abordable, moins de 300 euros. Avec un tel tarif, on est donc loin du prix de vente des ténors du marché, comme l’iPhone X.

Forcément, cela se ressent aussi sur l’esthétique du produit qui affiche toujours de belles marges, mais on peut tout de même saluer l’effort. Son rapport qualité/prix est d’ailleurs l’une des bonnes surprises de notre test.

Sous Android 7.1 Nougat, ce smartphone intègre une puce Qualcomm Snapdragon 430, un écran de 5,7 pouces HD, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, une batterie de 3000 mAh et un lecteur d’empreinte au dos.

FrAndroid Bons Plans

L'équipe de FrAndroid sélectionne pour vous les meilleurs bons plans disponibles sur le web. Les liens comportant l'icône sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit depuis cet article, vous ne le paierez pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission. Merci à vous !