On a souvent tendance à augmenter le volume de son casque audio pour masquer les bruits extérieurs quand on écoute de la musique, mais c’est une mauvaise habitude qui est connue pour abîmer l’audition. Pour cela, tout en continuant à profiter de ses albums préférés, mieux vaut privilégier un casque Bluetooth à réduction de bruit active (abrégé RBA en Français, ANC en Anglais). Les constructeurs comme Bose, Sony, Jabra, AKG ou d’autres, proposent des produits de qualité dans ce domaine, voici alors notre sélection des meilleurs casques sans-fil du moment pour s’isoler du monde qui vous entoure.

Sony WH-1000XM3 : tout simplement le meilleur

Le WH-1000XM3 est passé sur nos oreilles pour un test. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa réduction de bruit active héritée du WH-1000XM2 est excellente et s’adapte à toutes les situations. En effet, on retrouve au sein de l’application « Headphones Connect 4 » profils de réduction active nommés « Marche », « Course », « Transport » et « À l’arrêt ».

Ce qui est encore mieux, c’est que vous aurez la possibilité de paramétrer ces 4 profils selon vos goûts. Par exemple, vous pourrez choisir d’amplifier les voix extérieures dans « Transport », ce qui vous permettra de profiter de votre musique sans risquer de rater les annonces du chef de train.

Il est même possible d’adapter la réduction de bruit active en fonction de la pression atmosphérique, ce qui devrait intéresser les personnes qui vivent assez mal la phase de descente en avion. Par ailleurs, le casque peut fonctionner pendant près de 30 heures avec la réduction de bruit active. Il est également compatible avec la charge rapide qui permet de récupérer 8 heures d’autonomie en seulement 15 minutes. Il dispose enfin d’une intégration native de Google Assistant, activable en maintenant appuyé le bouton de réduction de bruit. C’est simplement actuellement le meilleur casque à un tarif relativement acceptable.

Pourquoi choisir le Sony WH-1000XM3 ?

  • Sa réduction de bruit adaptative
  • Il peut fonctionner pendant 30 heures avec la réduction de bruit enclenché
  • Vous pourrez le recharger en USB-C, ce qui est vraiment pratique

Le Sony WH-1000XM3 est disponible autour de 380 euros, hors promotion particulière.

Retrouvez le Sony WH-1000XM3

Bose QuietComfort 35 II : le juste milieu

Sans être le casque le plus fin au monde, il faut reconnaître que le Bose QC 35 II est un circum-aural plutôt polyvalent. Il profite aussi d’une certaine cote auprès des utilisateurs à la recherche du silence, car la réduction de bruit active est ici particulièrement performante, à tel point qu’elle pourrait même en déranger certains. Cette dernière est ajustable et il est possible de choisir entre différents modes depuis l’application mobile : désactivée, réduction faible ou encore réduction forte. Au passage, vous pourrez vous passer de votre smartphone pour choisir le niveau de réduction en attribuant cette fonction à une touche du casque.

Vous n’aurez donc aucun souci à vous couper du monde avec ce casque et vos collègues au bureau ne devraient pas être gênés par votre musique. Comme le WH-1000XM3 de Sony, il est compatible Google Assistant (et même Amazon Alexa) en restant appuyé sur la touche Action.

Il profite également d’une connexion dual-point qui lui permet de se connecter à deux appareils. Pratique pour ne pas avoir à déconnecter le Bluetooth de votre téléphone en arrivant au bureau pour vous connecter à votre ordinateur par exemple. Petit bémol : contrairement au Sony WH-1000XM3, ce QC 35 II doit se contenter d’une autonomie de 20 heures lorsque la réduction de bruit est activée. Un indicateur vocal pourra vous informer sur l’état de la batterie, ou vous si quelqu’un essaye de vous appeler.

Pourquoi recommande-t-on ce casque ?

  • Sa connexion dual-point pour se connecter à 2 appareils en simultané
  • Il dispose de Google Assistant
  • C’est aujourd’hui l’un des meilleurs rapports qualité-prix

Lancé à 379 euros, on trouve désormais le Bose QC 35 II autour de 270 euros.

Retrouvez le Bose QC35 II

Jabra Elite 85h : le plus endurant

Après avoir répondu aux besoins des sportifs avec ses écouteurs sans fil, Jabra revient sur le devant de la scène avec son premier casque Bluetooth : le Jabra Elite 85h. Non, il ne tient pas 85 heures, mais son autonomie est tout de même gargantuesque, au point de dépasser clairement les deux principaux acteurs du marché (Bose et Sony). Sa batterie se recharge en deux heures seulement et permet de l’utiliser pendant 36 heures avec la réduction activée, et 41 heures sans. Un excellent score comparé aux 30 heures du 1000XM3 et aux 20 heures du QC35 II donc.

En revanche, il n’a pas l’intention de détrôner (en tout cas dans l’immédiat) ces champions de la réduction de bruit. Là où Sony propose de régler minutieusement l’intensité de sa réduction de bruit, Jabra fait beaucoup plus simple avec un bouton « activé/désactivé », où le reste est automatiquement géré par l’IA du casque pour s’adapter autant que faire se peut à votre environnement. Le résultat est tout de même efficace — la bidouille en moins — avec d’ailleurs une isolation passive déjà suffisamment convaincante pour couvrir les bruits parasites dans un open-space, par exemple.

Avec son casque, Jabra a préféré mettre l’accent sur la qualité audio et il faut dire que le résultat est quasi similaire aux modèles vendus avec 100 euros de plus sur la facture. Alors oui, quelques codecs sont manquants (l’AAC arrivera d’ailleurs avec une prochaine mise à jour), mais le savoir-faire se fait ressentir dans les oreilles. De plus, difficile de voir une réelle différence quand les services de streaming tels que Spotify, Deezer ou Youtube Music sont devenus monnaie courante pour écouter de la musique au quotidien. On apprécie par ailleurs sa signature sonore beaucoup moins marquée que chez Bose, le casque de Jabra tentant plus de se rapprocher d’un résultat neutre.

Pourquoi recommande-t-on le Jabra Elite 85h ?

  • Une endurance à toute épreuve
  • Une réduction de bruit active/passive efficace malgré le manque de fonctionnalités
  • Une qualité audio au rendez-vous, le tout sans une réelle signature sonore

Le casque Jabra Elite 85h est disponible autour de 270 euros.

Retrouvez le Jabra Elite 85h

Plantronics BackBeat Pro 2 : l’ANC accessible

La réduction de bruit active se paye souvent très cher, la preuve les deux précédents casques ont été commercialisés à plus de 350 euros. Ce sont d’excellents casques, mais ils ne sont évidemment pas à la portée de tous. Conscient du problème, Plantronics a essayé de proposer un casque ANC et sans-fil plus abordable… et a réussi assez brillamment avec le BackBeat Pro 2 proposé aujourd’hui autour de 170 euros, après un lancement à 249 euros c’est-à-dire 130 euros de moins que chez Sony ou Bose.

Le casque est par ailleurs réputé pour sa qualité audio et c’est sans doute l’essentiel, mais nous nous intéressons ici à la réduction de bruit. Cette dernière est bien présente, mais elle est toutefois un peu moins performante que sur des casques plus haut de gamme. Le BackBeat Pro 2 est également plus encombrant que les casques évoqués plus haut.

Il compense toutefois par son design circum-aural qui lui confère une isolation passive tout à fait honorable. L’un dans l’autre, le BackBeat Pro 2 arrivera à réduire de façon notable les bruits environnants. Pour plus de praticité, le casque dispose des commandes pour changer de piste, mettre en pause et ajuster le volume sur l’oreillette gauche. Son autonomie annoncée en Bluetooth et avec la réduction de bruit activée est de 24h.

Pourquoi recommande-t-on le Plantronics Backbeat Pro 2 ?

  • De l’ANC sans-fil abordable
  • Un rendu de qualité
  • Une autonomie intéressante

Le Plantronics Backbeat Pro 2 est disponible autour de 170 euros.

Retrouvez le Plantronics Backbeat Pro 2

AKG N60NC Wireless : la réduction de bruit active moins encombrante

Si les circum-auraux ne vous séduisent pas, il est aussi possible de trouver des casques supra-auraux avec réduction de bruit active, comme l’AKG N60NC. La fonction s’en sort dans la plupart des situations, mais rencontre ses limites dans les environnements très bruyants à cause la nature même de celui-ci. En étant supra-aural, le casque filtre naturellement moins bien les bruits extérieurs.

C’est donc avant toute chose un appareil qui intéressera les plus nomades qui recherchent une solution légère et compacte. L’arceau de cet AKG est ainsi ajustable et ses oreillettes peuvent se replier à plat à l’intérieur de ce dernier. Cela lui permet de se glisser assez facilement dans un sac ou une (grosse) poche, celle de votre manteau d’hiver par exemple.

La version sans-fil a pour principal défaut de ne pas pouvoir fonctionner sans activer l’ANC. Si vous n’êtes trop gêné par les fils, il existe également une version filaire uniquement, sortie il y a quelques années. Cette dernière a pour principal mérite d’être moins chère puisqu’on la trouve autour de 200 euros, contre 300 pour le modèle sans-fil, et peut fonctionner sans batterie (et sans ANC du coup).

Pourquoi acheter cet AKG N60 NC ?

  • C’est un casque qui se fait vite oublier sur la tête
  • Il se range facilement
  • C’est un casque supra-aural avec RBA, ce qui est assez rare

L’AKG N60NC sans-fil est généralement vendu aux alentours à moins de 200 euros.

Retrouvez le AKG N60 NC sans-fil

La réduction de bruit active : comment ça marche ?

Comprendre comment fonctionne la réduction de bruit active chez un casque est assez simple. Dans un premier temps, le casque va utiliser des microphones afin de capter les bruits extérieurs et crée un signal sonore inversé. Ce dernier va être envoyé jusqu’à vos oreilles, ce qui va permettre d’annuler les ondes extérieures. C’est un peu le même principe qu’en mathématique lorsqu’on explique que 1 + (-1) = 0. Ça s’annule.

Quels sont les meilleurs casques Bluetooth (sans fil) en 2019 ? Notre sélection

FrAndroid Bons Plans

Ne manquez aucun bon plan avec notre nouvelle newsletter !